lundi 24 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Gens d’ici

Soutenir la cause

Ramasser des canettes pour la bonne cause

Les + lus

Yolande Litalien ramasse les contenants consignés qu’elle trouve lors de ses marches quotidiennes. – Photo : Aude Malaret

13 juil. 2023 09:19

Depuis qu’elle a découvert le projet de Loïc Mathieu, un jeune Lévisien qui collecte des canettes au profit du Centre de pédiatrie sociale de Lévis, Yolande Litalien a décidé d’apporter sa contribution en ramassant tous les contenants consignés qu’elle trouve lors de ses marches quotidiennes.

Par Aude Malaret

«C’est pour les enfants qui viennent de milieux défavorisés. Comme la cause des enfants me tient beaucoup à cœur, ça m’a touchée. J’étais dans l’enseignement et je travaillais avec des enfants qui avaient des difficultés d’apprentissage», partage la dame de 81 ans, qui est ravie de voir qu’elle peut aider grâce à ce qu’elle appelle «des petits riens».

Au quotidien, Yolande Litalien marche une douzaine de kilomètres par jour. «Je marche en avant-midi et en après-midi. C’est bon pour le physique et le mental aussi, parce que je vis toute seule. Je rencontre des gens», explique-t-elle. La marcheuse aime parcourir la grève Gilmour située à quelques pas de sa résidence, la piste cyclable, ou encore se rendre chez ses amis qui habitent à quelques
kilomètres.

C’est en chemin que la Lévisienne, installée sur le territoire depuis onze ans, ramasse les canettes qu’elle trouve afin de les apporter à Loïc Mathieu. Depuis plusieurs années, l’adolescent collecte l’équivalent de plusieurs milliers de dollars qu’il remet au Centre de pédiatrie sociale de Lévis.

Une belle contribution

«Dans mon sac-à-main, j’ai toujours un sac en plastique pour ramasser les canettes. J’en ramasse partout, dans les fossés, sur le bord des routes. Même si elles sont toutes bosselées, elles sont quand même monnayables. Chaque semaine, je leur apporte de nombreuses canettes, alors ils sont ravis», se réjouit Yolande Litalien qui est fière d’apporter sa contribution à la bonne action de l’adolescent.

Par son geste, la Lévisienne contribue aussi à la préservation de la nature. «Je travaille pour la planète. On la traite comme une grosse poubelle, c’est incroyable la quantité de déchets qu’on trouve partout. Il n’y a pas que les gens qui jettent, beaucoup de déchets partent au vent lors de la collecte aussi.»

La dame a aussi sensibilisé les autres propriétaires de sa résidence. «À l’AGA l’an passé, j’ai invité les gens à me déposer leurs canettes plutôt que de les jeter.» Alors ses voisins se sont mis à lui garder les contenants vides pour lui apporter. Grâce à la contribution et la générosité de tous, Yolande Litalien peut contribuer un peu plus chaque fois à l’effort collectif afin de soutenir les enfants du territoire.

Les + lus