vendredi 19 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Sur le banc de James

Pourquoi Josh Anderson a-t-il autant de chances?

Les + lus

30 nov. 2023 07:59

Zéro. C’est le nombre de buts au compteur de l’attaquant des Canadiens de Montréal, Josh Anderson, cette saison.

Par James Létourneau

En effet, le numéro 17 du Tricolore n’a toujours pas trouvé le fond du filet en 18 parties depuis le début de la campagne 2023-2024. Pire encore, comme le démontre sa fiche, il n’a récolté que deux maigres passes durant cette période.

Et pourtant, l’entraîneur-chef du CH, Martin St-Louis, continue de l’utiliser à toutes les sauces, alors qu’il évolue constamment sur les deux premiers trios de l’équipe, sur la première unité de l’avantage numérique ainsi que lors des situations corsées de fin de match. Anderson obtient toutes les chances au monde pour se relancer, mais visiblement, il n’en est tout simplement pas capable présentement.

Il a un temps de glace moyen de 17:04 par match depuis le début de la saison, en compagnie de bons joueurs offensifs et ne produit pas. Pour un ailier de puissance commandant un salaire annuel de 5,5 M$ jusqu’à la fin de 2026-2027, ça devient plus difficile à gérer et c’est inacceptable!

Comment l’entraîneur s'entête à faire jouer autant un gars qui n’a pas marqué encore, qui a un apport offensif pratiquement nul et qui manque cruellement de confiance par les temps qui courent? Je ne comprends pas! Je me dis, donne du temps de glace de qualité à ceux qui le méritent et qui t’en donnent, surtout lors des jeux de puissances et des situations de jeux importantes de fin d’engagement.

Si ça ne fonctionne pas avec Anderson, change ça, varie tes joueurs et essaie d'autres choses. Peut-être que ça va créer une étincelle. Mais si tu ne l’essaies pas, tu ne le sauras jamais et les résultats ne risquent pas d'être différents. Bien que Anderson soit un rapide patineur, imposant physiquement à six pieds trois pouces et 224 livres, avec un bon lancer lourd, ça lui joue dans la tête présentement et ça paraît sur la patinoire.

Ses tirs résultent souvent à des arrêts faciles pour les gardiens adverses dans la poitrine ou la mitaine, il tente de forcer des jeux ou des passes où il n’y a pas d’ouverture, il crée des revirements aux lignes bleues et ne respecte régulièrement pas ses assignations défensives dans sa zone.

Évidemment, ce temps de glace serait celui de Kirby Dach, mais ce dernier est blessé pour l’entièreté de la saison en raison d’une blessure à son genou. Il a subi des déchirures au ligament antérieur croisé et au ligament médial. Il a notamment eu besoin d’une intervention chirurgicale. Il faut donc remplacer l’apport de Dach par celui d’un autre joueur et Anderson semble être le choix récurrent du groupe d’entraîneurs du Canadien, et ce, malgré ses insuccès. Faut que ça change!

Voici quelques autres options disponibles pour St-Louis. Un gars comme Alex Newhook pourrait être intéressant, lui qui a une belle vitesse d'exécution et une vision de jeu remarquable. Newhook cumule 10 points. Je ne peux pas passer à côté de Brendan Gallagher qui a déjà cinq buts. Devant le filet adverse, il peut être dérangeant pour les défensives ennemies. Il n’a pas dit son dernier mot! Puis, les vétérans Christian Dvorak et Tanner Pearson pourraient également obtenir leur chance.

Finalement, on va se dire les vraies affaires, les Canadiens ne devraient pas participer aux séries éliminatoires, comme l’indique leur fiche actuelle de sept victoires, neuf défaites et deux défaites en surtemps, bon pour le huitième et dernier rang de la division Atlantique. Donc, pourquoi ne pas faire confiance aux jeunes dans ces circonstances. Je pense, entre autres, à Juraj Slafkovsky, choix numéro un lors du repêchage 2022 et à Jesse Ylonen, qui a marqué quelques magnifiques buts cette saison et qui possède un bon lancer vif. Comme organisation, je crois que tu dois leur donner cette expérience, car ce sont tes joueurs d’avenir. Et dans cette saison d’apprentissage et de développement, les jeunes Canadiens n’ont rien à perdre!

À sa quatrième année à Montréal, Josh Anderson, un ancien des Blue Jackets de Columbus, connaît véritablement sa première saison difficile dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge. Lors des trois saisons précédentes, il a fait vibrer les cordages à 17, 19 et 21 reprises respectivement. En carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Anderson totalise 205 points, dont 122 buts.

En terminant, je me dois de dire que la constance des performances n’a jamais été le fort de Josh Anderson et qu'il est actuellement dans un creux de vague. J’aimerais que le pilote de la formation exploite et tente d’autres options et joue ses cartes différemment dans sa distribution et répartition du temps de glace, notamment sur l’avantage numérique et lors des fins de match.

Les + lus