jeudi 22 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Services funéraires

Près de 2 M$ investis au Complexe Claude Marcoux

Les + lus

Les rénovations ont notamment permis d’agrandir le columbarium. Ce denier connaîtra encore des agrandissements dans le futur. Photo : Xavier Nicole

10 oct. 2023 08:50

Les membres de la direction du Groupe Garneau thanatologue présentaient, le 4 octobre, les rénovations de leur Complexe Claude Marcoux, à Saint-Romuald. Ce sont 1,9 M$ qui ont été investis afin de revamper la bâtisse «afin d’être à la fine pointe des intérêts des clients».

Après une quinzaine d’années, il était temps de faire des changements et de voir à des améliorations pour nos clients. Nous voulons que le client se sente bien dans un endroit adéquat et propice au recueillement», a mentionné la directrice du Groupe Garneau, Marie Eve Garneau.

Le Complexe Claude Marcoux est le siège social du Groupe Garneau thanatologue. En plus, des salles d’exposition, d’une chapelle, des salles de réception, on y trouve l’ensemble des bureaux de l’administration et les installations de thanatologie.

À la base, le projet de rénovation avait simplement pour but d’agrandir le columbarium avec un investissement de 1,5 M$, qui se voulait «trop petit pour les nombreuses demandes». Au fur et à mesure que les travaux avançaient, le groupe a finalement décidé de se lancer «dans d’autres rénovations».

Ainsi, un agrandissement de 3 218 pieds carrés a été réalisé dans le colombarium, soit un ajout de 833 niches pour les urnes, portant ainsi le total à 2 033. Ensuite, il y a eu repositionnement des bureaux, l’amélioration des accès, ainsi que le déplacement et l’agrandissement des salles de réception.

«Le projet initial était seulement d’agrandir le columbarium. Nous avons pensé à tout, même qu’à un moment, nous pensions faire un endroit extérieur. À la place, on a compris que c’était mieux de déplacer les salles de réception pour agrandir l’espace actuel», a expliqué Marie Eve Garneau.

En plus des investissements consentis à l’intérieur, le groupe a aussi décidé de se lancer dans la refonte totale de la façade extérieure de l’édifice. Selon l’entreprise, «la façade avait besoin de réparations chaque année, et ce, depuis plusieurs années».

«On a beaucoup investi pour l’extérieur. Nous savons que ce n’est pas un endroit que les gens remarquent directement les travaux qui sont faits, mais pour nous, ça fait une bonne différence», a indiqué Marie Eve Garneau.

Seulement la première phase

Même si les travaux sont terminés à l’heure actuelle, Marie Eve Garneau affirme que «d’autres rénovations en lien avec celles faites dans les derniers mois auront lieu dans les années à venir».

«On vient de finir la phase un, mais il risque d’y en avoir trois autres plus tard. Ça n’aurait pas été bon pour notre budget de tout faire en même temps, alors on divise ça en plusieurs étapes. En plus, les gens ne veulent pas s’installer dans une place vide. Au total, ça devrait nous ajouter environ 2 500 espaces dans le columbarium», a conclu la directrice du Groupe Garneau.

Les + lus