Photo : Érick Deschênes

Bien connue des sportifs amateurs de la région, la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon atteint un cap important cette année. Le circuit qui a permis à plusieurs amateurs de balle de s’amuser au terrain de balle de Bienville célèbre cette année ses 45 ans.

«On est très heureux que la ligue perdure encore aujourd’hui et qu’elle célèbre cette année ses 45 ans. Ce qui explique sa longévité, c’est simple, c’est qu’il n’y pas de compétition poussée à l’extrême et on ne veut pas non plus que notre circuit devienne une ligue compétitive dans le futur», s’est réjoui d’emblée David Cantin, le président de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon, quelques semaines avant le début de la 45e saison.

Rappelons que c’est en 1977 que deux entrepreneurs en construction de la région, Fernand Paquet et Guy Drouin, ont fondé la ligue afin de permettre à des joueurs âgés de 35 ans et plus de croiser le fer à la balle. Au fil des années, des joueurs plus jeunes ont pu joindre les rangs de la ligue et le calibre a augmenté.

Désormais, ce sont quatre équipes qui évoluent dans la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon et elle a de nouveau une liste de remplaçants en raison de sa forte popularité. Chaque saison, un repêchage est mené pour répartir la quarantaine de joueurs réguliers des quatre formations au sein desquels évolue au moins une femme. Ainsi, au fil des années, chaque joueur a la chance d’évoluer avec tous les autres joueurs réguliers, qui peuvent également remplacer dans les autres équipes si besoin.

Pour éviter que les parties deviennent des concours de circuits et pour favoriser les jeux défensifs, la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon utilise la balle la plus molle dans la gamme de balles officielles de ce sport. Après leurs 16 parties de saison régulière, les quatre équipes disputent un tournoi des séries pour couronner le gagnant du trophée de champion et la saison se conclut avec des rassemblements entre les membres du circuit.

Un ingrédient essentiel

D’ailleurs, les représentants de la ligue que le Journal a pu rencontrer le 19 avril sont unanimes. C’est grâce à son aspect amical que la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon a pu perdurer dans le temps et ne pas s’éteindre comme d’autres circuits sportifs.

«Dès notre arrivée dans la ligue il y a quelques années, David et moi avons été accueillis à bras ouverts. Maintenant, les membres de la ligue sont devenus des amis et ce n’est pas rare que j’ai des activités avec des joueurs en dehors des activités du circuit», a expliqué Steve Ruel, le vice-président de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon.

«Si un nouveau qui n’est pas habitué n’est pas capable d’attraper une balle au début, on ne chialera pas après. On va plutôt l’aider et l’encourager. Dans le temps, Louis a joint notre ligue et il commençait à jouer à la balle. On l’a encouragé et il s’est amélioré de saison en saison. Et lors de sa dernière saison, il était un maudit bon joueur de balle», a illustré Pierre Paré, l’un des vétérans du circuit.

Autre symbole de cette grande amitié qui unit les membres de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon, les joueurs pourront renouer avec l’un des piliers du circuit, Robert Blouin. Joueur depuis presque les débuts du circuit, il a cessé de jouer avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19 il y a deux ans. Mais désirant renouer avec les membres de la ligue, il sera l’un des arbitres lors de la prochaine saison.

Un anniversaire célébré en grand

Pour souligner les 45 ans de ce circuit qui égaye leur été, les dirigeants ont pris plusieurs décisions qui marqueront la prochaine campagne. D’abord, pour permettre aux membres de la ligue de profiter de plus belles installations, les matchs de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon auront désormais lieu au Stade Christ-Roi. Alors qu’ils disputaient normalement leurs matchs les mardis soirs, les parties opposant les quatre équipes du circuit seront désormais présentées les dimanches en soirée.

Prévoyant ce cap, les dirigeants de la ligue ont aussi décidé d’investir près de 5 000 $ pour acquérir quatre bâtons neufs et 60 chemises de baseball qui serviront d’uniformes pour les membres de la ligue au cours des prochaines saisons. Dans les dernières années, chaque joueur portait plutôt un tee-shirt.

La 45e saison de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon s’amorcera le 15 mai prochain, quelques semaines après le repêchage qui s’est déroulé le 21 avril dernier. Le public peut assister aux deux parties qui seront disputées chaque semaine, soit à 19h et à 20h30.

Sur la photo : Steve Ruel, Yves Ouellet, ancien joueur du circuit, David Cantin, Dave Dumont, ancien joueur et président de la ligue qui est désormais arbitre des parties, Pierre Paré et Jonathan Tremblay, l’un des joueurs, ont bien hâte de prendre part à différents niveaux à la 45e saison de la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon.

Les plus lus

Des Lévisiens brillent au Défi des Escaliers

Tenue le 5 juin à Québec, la 12e édition du Défi des Escaliers a vu plusieurs Lévisiens monter sur les podiums de ses épreuves.

Les équipes élites du Club de handball de Lévis brillent

Les équipes élites du Club de handball de Lévis terminaient leur saison à la fin du mois de mai dernier. Les équipes lévisiennes ont bien performé et le club lévisien a terminé au sommet des cinq catégories dans lesquelles il compétitionnait.

Les Rapides toujours invaincues en PLSQ

L’équipe de soccer féminine des Rapides de Chaudière-Ouest, évoluant dans la Premiere ligue de soccer du Québec (PLSQ), a enregistré deux victoires en deux semaines alors qu’elle accueillait le CS Saint-Hubert au Complexe Honco, le 4 juin, et qu’elle visitait Ottawa South United, le 11 juin.

Un Lévisien champion canadien de dynamophilie

L’athlète lévisien Marc-Antoine Gosselin prenait part au championnat canadien de dynamophilie qui se déroulait à Terre-Neuve, le 9 mai dernier. Après deux ans sans compétitionner en raison de la pandémie, Gosselin est monté sur la première marche du podium dans la catégorie des 231 lbs.

Deux médailles d’or pour des joueuses de ringuette de la région

Deux formations de ringuette de la région ont remporté le Défi Ringuette Montréal qui avait lieu du 13 au 15 mai derniers. Des joueuses de Lévis et de Saint-Lambert-de-Lauzon faisaient partie de ces deux formations.

Deux autres victoires pour le PSL

Lors d’un duel au sommet entre les deux meilleures formations d’alors de la Ligue nationale de hockey balle (LNHB), le Pro Style Lettrage (PSL) de Lévis a vaincu à deux reprises le Mobux de McMasterville, le 3 juin au complexe Dekhockey Lévis à Charny.

Les Rapides défaites pour une première fois

L’équipe des Rapides de Chaudière-Ouest, qui évolue dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ), disputait un match au sommet alors qu’elle affrontait l’AS Laval à Lévis, le 18 juin. Les Lévisiennes occupaient le deuxième rang au classement un point derrière les Lavalloises.

Le Centre Bruno-Verret devient le quartier général des Corsaires

Les équipes du programme de hockey des Corsaires de Pointe-Lévy évoluant dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec (LHEQ) installeront leur centre d’entraînement officiel au Centre Bruno-Verret à Saint-Étienne-de-Lauzon.

Psychomotricité : le Patro offre une nouvelle activité

Le Patro de Lévis a fait l’acquisition du programme de psychomotricité de la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir (FQCCL) en avril dernier. L'organisme lévisien a lancé, le 13 juin, une première tournée du programme durant l’été dans trois parcs de la Ville de Lévis afin de toucher les trois arrondissements.

Première sortie pour la Big Wolf’s Backyard Ultra de Lévis

L’organisation derrière la première édition de la Big Wolf’s Backyard Ultra de Lévis, qui sera présentée le 24 septembre prochain aux Sentiers La Balade, a invité, le 18 juin, une douzaine de coureurs déjà inscrits à son événement à venir tester la boucle de 6,7 km qu’ils devront parcourir à l’automne prochain.