Sur la première photo : Nicolas Chouinard, promoteur du site, et Guillaume Mecteau, directeur général du Club de natation les Riverains de Lévis. Photos : Alexandre Bellemare

À la mi-juin dernière, le Club de natation les Riverains de Lévis a ouvert un centre de baignade en eau libre dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, tout près du site de l’ancien Méchoui international. Ce sont 200 membres du club de natation lévisien qui ont profité de cette nouvelle offre de service au cours de la dernière saison estivale.

«On avait plusieurs membres qui allaient nager au Lac-Beauport ou au Lac-Delage. On trouvait ça dommage qu’en Chaudière-Appalaches on n’ait pas une place où nager en eau libre pour les gens sur la Rive-Sud», explique d’emblée Guillaume Mecteau, directeur général du club des Riverains.

C’est en visitant le site Web du camping situé tout près de ce bassin artificiel que M. Mecteau a constaté le potentiel d’un tel site. Il a ensuite contacté Nicolas Chouinard, promoteur du site, afin de lui proposer que le club lévisien s’occupe de cette installation et de la plage qui y est rattachée.

Le promoteur a rapidement accepté l’offre des Riverains, lui qui cherchait justement une organisation qui serait prête à s’occuper de son bassin artificiel et de sa plage.

«On souhaite y aller étape par étape, c’est un projet en développement. On a des idées pour le futur, mais on teste le terrain et l’offre pour voir comment ça peut évoluer», souligne M. Chouinard.

Ainsi, le club de natation a pu offrir des séances de nage en eau libre, supervisées ou non par un entraîneur, une plage ouverte à la population et des cours de paddle board offert par Coach C2. Les Riverains fournissent également les sauveteurs afin d’assurer la sécurité des baigneurs.

Ainsi, c’est un parcours triangulaire d’environ 250 mètres qui est offert aux nageurs. L’organisation sportive a investi «entre 4 000 $ et 5 000 $» en achats, location de matériels et pour rendre le site accueillant.

«Ça a demandé une adaptation parce que ce n’est pas quelque chose avec quoi nous étions tellement familiers. Notre objectif, c’est vraiment de faire de cet endroit un centre d’eau libre où les gens peuvent s’entraîner et se familiariser avec cette façon de nager», assure le directeur général du Club de natation les Riverains de Lévis.

Un potentiel immense

«Les membres se sont vraiment réjouis. Plusieurs se sentent privilégiés qu’on puisse offrir un site comme celui-là avec une eau d’une telle qualité», rapporte Guillaume Mecteau.

En effet, l’installation permet plusieurs possibilités futures, notamment l’initiation au paddle board et l’organisation de compétitions locales ou régionales en eau libre. Le bassin d’une profondeur de «25 à 30 pieds» répond également aux paramètres nécessaires pour la certification en plongée sous-marine.

«On était un peu hésitant d’aller de l’avant dans le développement de ce site ne sachant pas avec qui on allait le faire. Maintenant que les Riverains ont cogné à notre porte et que ça se précise, ça donne confiance et envie de développer le site avec leur expertise», se réjouit le promoteur du site.

Une pratique de plus en plus populaire

Si les Riverains ont décidé de miser sur la nage en eau libre cet été, c’est que cette pratique est de plus en plus populaire chez les nageurs. Ces derniers n’avaient pas d’option pour nager en eau libre sur la Rive-Sud, excepté dans certaines parties du fleuve Saint-Laurent. Toutefois, le fleuve est moins sécuritaire et les installations sont quasi inexistantes pour pratiquer la nage en eau libre, souligne les Riverains.

Ainsi, initiés et non-initiés sont invités à découvrir le bassin artificiel du club de natation lévisien qui offre une certaine sécurité étant donné la présence de sauveteurs et d’entraîneurs.

Déjà, le club des Riverains prévoit offrir de nouveau ses services lors de la prochaine saison estivale. Tout comme cette année, l’organisation sportive espère proposer une saison de nage en eau libre, qui s’étirera de la mi-juin à la mi-septembre, ainsi que l’ouverture de la plage au public, de la fin juin à la fin août.

Les plus lus

Une première victoire pour Dubreuil

Le patineur de vitesse longue piste lévisien, Laurent Dubreuil, prenait part aux épreuves du 500 mètres, 1 000 mètres et sprint par équipe à Heerenveen, aux Pays-Bas, dans le cadre du circuit de la Coupe du monde, qui se déroulait du 18 au 20 novembre derniers. Bien qu’il ait joué de malchance à l’épreuve du 1 000 mètres, le Lévisien s’est bien repris et a remporté l’or au 500 mètres.

Le tournoi Lefrançois-Lorrain fêtera son 40e anniversaire

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain célébrera ses 40 ans au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, du 22 au 27 novembre prochains. L’organisation a bien l’intention de faire quelques clins d’œil au passé tout au long de la semaine où 36 équipes de hockey junior participeront.

Les hockeyeurs du Collège s’impliqueront pour le CPSL

Le programme de hockey du Collège de Lévis a noué un partenariat avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). Au cours de la saison en cours, les hockeyeurs de l’école secondaire privée du Vieux-Lévis, particulièrement les joueurs de ses deux équipes de moins de 18 ans (M18), réaliseront différentes activités pour venir en aide aux enfants et aux familles fréquentant l’organisme lévisien.

Prolongation de la fermeture de l’Aréna André-Lacroix : le maire défend le travail de son administration

En compagnie de Jeannot Demers, conseiller municipal du district Saint-Nicolas et président de la commission de l’activité physique, du sport et du plein air, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a fait le point sur la situation des arénas lévisiens, le 8 novembre. Le premier magistrat a effectué cette sortie à la suite de la vague de critiques suivant l’annonce de la prolongation de la fermetur...

Des hauts et des bas pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec étaient en action les 2, 4 et 6 novembre derniers alors qu’ils se mesuraient aux Albatros du Collège Notre-Dame, au Blizzard du Séminaire Saint-François ainsi qu’aux Grenadiers de Châteauguay. Au cours de la semaine, les Chevaliers ont respectivement cumulé une défaite en prolongation, une défaite en temps réglementai...

Hommage à un pionnier de la gymnastique artistique

C’est le 29 octobre dernier qu’amis, anciens collègues et élèves de l’enseignant d’éducation physique retraité de l’École secondaire les Etchemins (ESLE), Alain Gauthier, se sont réunis pour rendre hommage à sa contribution dans le sport de la gymnastique artistique en dévoilant une plaque à son nom dans la palestre de gymnastique de l’école secondaire où il a travaillé jusqu’en 2000. M. Gauthier ...

Une 14e édition pour le Tournoi de ringuette de Lévis

Les joueuses de ringuette de la province convergeront vers Lévis dans le cadre de la 14e édition du Tournoi de ringuette de Lévis de l’Association de ringuette de Lévis, qui se déroulera du 10 au 13 novembre prochains au Complexe 2 glaces Honco de Saint-Romuald et à l’Aréna BSR de Saint- Rédempteur.

Une autre victoire pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis, de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, étaient en action, le 18 novembre, alors qu’ils accueillaient les Élites de Jonquière à l’Aréna de Lévis. Malgré l’indiscipline, les Lévisiens ont été en mesure de remporter l’affrontement par la marque de 4 à 1.

Deux podiums en autant de courses pour Dubreuil

Le patineur de vitesse lévisien, Laurent Dubreuil, entamait la saison du circuit de la Coupe du monde alors qu’il prenait part à la première compétition qui se déroulait à Stavanger en Norvège du 11 au 13 novembre derniers. L’athlète lévisien est monté sur la deuxième marche du podium aux épreuves du 500 mètres et du 1 000 mètres.

L’équipe de ringuette du Québec poursuit son parcours

L’Équipe Québec de ringuette qui participera aux Jeux du Canada en février prochain entamait son deuxième tournoi préparatoire alors que les joueuses québécoises prenaient part au tournoi Meet in the middle au Manitoba du 7 au 9 octobre derniers. La formation du Québec composée de quatre joueuses de la région a été invaincue au cours du week-end.