Plusieurs jeunes Lévisiens étaient heureux de rencontrer Bernie sur la patinoire de leur quartier. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Dans le strict respect des consignes sanitaires, le comité organisateur de l’International pee-wee BSR a tenu une activité spéciale dans l’ouest de Lévis, le 20 février dernier. Afin «de perpétuer sa mission de soutenir le sport et d’encourager les jeunes joueurs de hockey de sa communauté», des bénévoles et la mascotte du tournoi, qui se déroule normalement en février aux arénas BSR et de Charny, sont allés à la rencontre de jeunes présents sur des patinoires lévisiennes.

«C’était important pour nous de souligner que le tournoi existe toujours, malgré l’annulation de l’édition 2021 en raison de la pandémie, et que nous sommes toujours là pour les jeunes. Avec cette activité, on voulait encourager les jeunes qui demeurent actifs malgré que plusieurs activités sportives ne peuvent pas se tenir pour le moment en raison de la COVID-19», a d’emblée expliqué Stéphanie Dumas, la présidente de l’International pee-wee BSR.

Concrètement, des membres du comité organisateur et la mascotte Bernie ont effectué une tournée dans l’ouest de la ville, en après-midi. À cette occasion, ils ont pu rencontrer les jeunes présents aux patinoires des parcs Turcotte et Renaud-Maillet (Saint-Rédempteur), Ludger-Bastien (Saint-Étienne-de-Lauzon) et de l’Envol (Saint-Nicolas).

Par la suite, le groupe a terminé sa tournée avec un court arrêt à l’extérieur du Centre Paul-Gilbert, à proximité de la zone de testage à l’auto. Cette étape a permis aux organisateurs de l’International pee-wee BSR de signifier leur solidarité aux travailleurs de la santé.

Quelques jours après l’événement, Stéphanie Dumas était bien fière de l’organisation de l’activité qui a atteint tous les objectifs fixés. «Nous avons été choyés. C’était une très belle journée. De plus, même si nous avions convenu avec la Santé publique régionale et la Ville de Lévis de ne pas publiciser l’activité pour éviter de créer des rassemblements, nous avons rencontré beaucoup de jeunes aux patinoires. C’était plaisant de voir les étoiles dans les yeux des jeunes. Ce fut littéralement notre paie.»

D’ailleurs, devant le succès de cette activité, le comité organisateur du tournoi lévisien envisage d’organiser une activité similaire cet été ou cet automne. En parallèle, les bénévoles s’attèlent à différents scénarios en vue de la 46e édition de l’International pee-wee BSR, qui doit avoir lieu du 10 au 22 février 2022.

Les plus lus

C’est un départ pour le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR

C’est aujourd'hui que le tout nouveau centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a ouvert ses portes à la communauté universitaire, et ce, en tout respect des consignes sanitaires prescrites par la Santé publique.

Trois Chevaliers finalistes au Défi midget AAA RDS

Les joueurs Félix Larose, Philippe Fauchon et Olivier Houde de l’équipe de hockey des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) se sont démarqués lors des épreuves d’habiletés du Défi midget AAA RDS qui s’est déroulé du 16 au 26 février derniers.

Une bourse d’excellence pour une hockeyeuse de la région

Dans le cadre du Programme de bourses des Canadiens de Montréal de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ), 25 hockeyeuses et hockeyeurs de la relève se sont partagé 50 000 $ en bourses, le 24 mars dernier. La Lévisienne Rose-Marie Brochu faisait partie de ces étudiants-athlètes boursiers.

L’ARLPH-CA fête ses 20 ans

L’Association régionale de loisir pour personnes handicapées de la Chaudière-Appalaches (ARLPH-CA) célèbre en mars son 20e anniversaire.

Olivia Asselin rate la ronde finale au slopestyle

La skieuse acrobatique lévisienne, Olivia Asselin, prenait part à ses premiers Championnats du monde sénior à Aspen au Colorado, le 11 mars dernier. La Lévisienne n’a pas été en mesure de se qualifier pour la suite de la compétition à l’épreuve du slopestyle.

André Lacroix raconte son histoire

Originaire de Lauzon et meilleur pointeur de l’histoire de l’Association mondiale de hockey (AMH), le hockeyeur André Lacroix a traduit en français et publié son autobiographie. Initialement sorti en avril 2020 en anglais, Après la deuxième tempête de neige : Ma vie sur la glace Ma vie privée raconte la vie du grand sportif de la région.