CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Après une pause involontaire d’un an provoquée par la pandémie, les Faucons du Cégep de Lévis peuvent de nouveau croiser le fer avec des formations de la division 1 de la ligue de football collégial. Lors de cette saison 2021 qui s’est amorcée vendredi dernier pour les Lévisiens, l’entraîneur-chef des Oiseaux, Pierre-Alain Bouffard, estime que ses protégés seront à prendre au sérieux par ses rivaux de la section nord-est.

Alignant l’une des formations les plus jeunes de la division 1 en 2019, les Faucons n’avaient alors pu obtenir qu’une victoire en neuf parties. Malgré l’annulation de la saison 2020, les hommes de Pierre-Alain Bouffard ont notamment pu disputer des matchs intraéquipes au cours des derniers mois, une pause forcée qui a notamment été très utile pour les joueurs afin de connaître sur le bout des doigts le système mis en place par leur entraîneur-chef.

«L’expérience gagnée par nos joueurs de première année en 2019 et les activités que nous avons pu tenir l’an dernier, ça l’a paru dès 2020. Nos recrues d’alors ont gagné une maturité physique et mentale, ce qui leur sera bénéfique pour cette saison. La défaite que nous avons subie en match préparatoire contre Limoilou plus tôt en août n’est pas représentative de notre force. La veille, on a appris qu’on ne pouvait habiller que 50 joueurs. D’un commun accord avec mon homologue de Limoilou, on a décidé d’aligner principalement nos joueurs qui allaient voir moins d’action cette saison», a partagé le grand manitou des Faucons.

Si lors de la saison il ne peut habiller que 50 joueurs lors de chaque match comme les autres formations afin de respecter les consignes de la Santé publique, Pierre-Alain Bouffard pourra compter sur 74 joueurs cet automne. Parmi ces derniers, Ndéki Garant (maraudeur), Marc-Antoine Lacroix (secondeur), Zaac Leclerc (joueur de ligne défensive), François Giguère-Lacasse (ailier rapproché) et Justin Quirion (quart-arrière) mèneront les différentes unités des Faucons.

«C’est sûr que cela amène un défi supplémentaire. En étant limité à 50 joueurs habillés, cela peut amener de la pression sur notre alignement en raison des blessures possibles. Aussi, il faut s’assurer que nos réservistes sont prêts à prendre la relève. Mais jusqu’à maintenant, tout le monde réagit bien. On a un bel esprit d’équipe», a souligné M. Bouffard.

Une saison particulière

Contrairement aux saisons pré-pandémie, les Faucons croiseront le fer plus souvent que d’habitude avec leurs rivaux situés à proximité. En effet, les dix formations évoluant en division 1 ont été regroupées en deux sections : sud-ouest et nord-est. Réunis avec le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, les Élans du Cégep Garneau, les Titans du Cégep Limoilou et les Cougars du Collège Champlain Lennoxville dans la section nord-est, les Faucons disputeront deux affrontements contre chacune de ces formations, soit un à l’extérieur et un à la maison, lors de cette saison de huit matchs.

À la veille du premier match régulier de sa troupe contre les Élans (ce samedi au Cégep Garneau) et le premier match à domicile de ses protégés (le 10 septembre à 19h30 contre le Notre-Dame), Pierre-Alain Bouffard abordait cette saison, où les affrontements contre de grands rivaux seront plus nombreux, que de la même manière que les saisons précédentes.

«Plus que jamais, on va se fier uniquement à nous-mêmes et ce que l’on peut livrer sur le terrain. Ce qui est le plus important, c’est jouer au niveau que nous pouvons jouer», a imagé l’entraîneur-chef des Faucons.

Notons que pour le moment, le format des séries éliminatoires n’a pas encore été déterminé, en raison de la situation sanitaire. Si cette dernière s’améliore, les équipes de la division nord-est pourraient affronter des équipes de la division sud-ouest lors des matchs couperets.

Aménagements au stade

La pandémie a également modifié les habitudes pour les matchs locaux de l’équipe de football du Cégep de Lévis. À la suite d’une entente conclue avec les autres formations de la section nord-est, l’organisation lévisienne a décidé de réserver 150 billets pour l’équipe adverse et 250 billets pour les joueurs de son équipe qui ne seront pas habillés ainsi que les proches des membres de la formation.

Pour ces personnes, le passeport vaccinal sera exigé et toutes les mesures sanitaires devront être respectées par les spectateurs, soit le port du masque lors des déplacements et le respect de la distanciation avec les autres bulles. De plus, aucun service de bar ou de casse-croûte ne sera offert cette saison. Les spectateurs pourront cependant amener des breuvages non alcoolisés lors des rencontres.

Pour les autres amateurs de football, aucune personne n’ayant ainsi de lien avec les deux équipes qui croiseront le fer au Stade du Cégep de Lévis ne pourra assister aux rencontres en présence. Toutefois, grâce au lancement de la plateforme RSEQ direct (www.rseq.direct), tous les matchs des ligues provinciales du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), dont la division 1 de la ligue de football collégiale, seront webdiffusés.

Les plus lus

Un collège américain recrute un joueur lévisien

Un joueur de football qui réside à Saint-Jean-Chrysostome, Louis-David Pouliot, fera ses valises cette semaine pour rejoindre l’école préparatoire St. George’s, située aux États-Unis. Le jeune sportif de 17 ans, qui a reçu des bourses en raison de ses excellents résultats sportifs et académiques, avait le choix entre sept écoles, mais en mars dernier, il a opté pour l’école de l’État du Rhode Isla...

Des Faucons affamés

Après une pause involontaire d’un an provoquée par la pandémie, les Faucons du Cégep de Lévis peuvent de nouveau croiser le fer avec des formations de la division 1 de la ligue de football collégial. Lors de cette saison 2021 qui s’est amorcée vendredi dernier pour les Lévisiens, l’entraîneur-chef des Oiseaux, Pierre-Alain Bouffard, estime que ses protégés seront à prendre au sérieux par ses rivau...

Une septième édition pour le Tour du Silence de Lévis

Le 15 septembre prochain aura lieu la septième édition du Tour du Silence de Lévis. Une initiative de sensibilisation à la sécurité cycliste et routière.

Enfin le retour du hockey au Cégep de Lévis

Après un an sur le banc, les membres du programme de hockey du Cégep de Lévis se préparent à disputer leur première saison. «Depuis quelques semaines, on joue nos premiers matchs hors-concours et on voit déjà du potentiel chez nos jeunes», dit l’entraîneur-chef des Faucons hockey, Jonathan Ferland, qui semble très heureux du début de saison.

Classique Bob Bissonnette 2021 : un franc succès

Malgré certains pépins financiers engendrés par la pandémie, la quatrième édition de la Classique Bob Bissonnette a de nouveau brisé un record en amassant un total de 110 000 $. L’édition 2021, qui s’est déroulée du 22 au 29 août, a quasiment doublé le montant amassé l’année antérieure.

Un fracassant début de saison pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis, qui évoluent au sein de la Ligue de développement du hockey M18AAA du Québec, débutaient leur campagne 2021-2022 le week-end dernier. La formation lévisienne visitait respectivement les Gaulois de Saint-Hyacinthe et les Cantonniers de Magog, les 10 et 12 septembre derniers. Les Lévisiens ont remporté les deux affrontements.

De retour aux sources

La médaillée olympique, Lauriane Genest, était de passage au Club cycliste de Lévis mercredi dernier. L’athlète lévisienne en a profité pour signer des autographes, répondre à des questions et rendre visite au personnel du club qui lui a inculqué sa passion.

Un début de saison rempli de succès pour Baillargeon

Le joueur de squash lévisien, David Baillargeon, a renoué avec la saison de compétition le 12 août dernier. Il a participé au Tournoi professionnel mexicain de squash, au Colombia Open ainsi qu’au Squash Québec Open. Le Lévisien s’est incliné en finale à Mexico City et a ensuite enchaîné les victoires ainsi que remporté les deux autres tournois qui se déroulaient à Bogota et à Montréal.

Concours hippique : vers une édition complexe

La 43e édition du Concours hippique de Lévis débutera ce 8 septembre, en se pliant aux exigences sanitaires en vigueur dans la région. Cela a entraîné un travail supplémentaire à l’organisation de l’événement.

Apprendre à se battre comme nos ancêtres

Les résidents de Lévis pourront s’initier à l’escrime historique dès cet automne. L’Académie Scrimicie de Québec offrira dès septembre des cours d’initiation à son style d’escrime ancienne conçue dans la région.