Une soixantaine de citoyens de la région de Québec ont finalement pris part, le 16 juin, à la marche organisée par cinq résidents de la Rive-Sud afin de manifester publiquement leur appui au projet de troisième lien autoroutier interrives à l’est et au maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Même si l’événement n’a pas attiré 500 personnes comme ils le désiraient au départ, les organisateurs dressent un bilan positif de leur initiative.

«Nous sommes très satisfaits de notre journée. C’est sûr qu’il n’y a pas eu autant de gens que nous aurions souhaité, mais les personnes qui étaient présentes l’étaient à 100 %. Il y avait une belle énergie qui se dégageait du groupe et ça nous a donné des forces pour la journée. Ça, c’est sans compter les gens qui se sont joints à nous et qui ne savaient que nous tenions cet événement», se réjouissait encore lundi Nathalie Breton Lachance, l’une des membres du comité organisateur.

Rappelons que lors de l’événement, les participants à la marche se sont d’abord rassemblés près de l’hôtel de ville de Québec pour montrer au maire de cette municipalité, Régis Labeaume, que les citoyens de la région désirent un troisième lien autoroutier à l’est.

Par la suite, le groupe s’est dirigé vers la traverse Québec-Lévis et a pris le traversier pour se rendre au quai Paquet. Enfin, les manifestants sont retournés sur la rive nord du Saint-Laurent pour conclure l’événement. Grâce à cette démonstration, les organisateurs estiment que leur message a été entendu.

«Nous nous sommes rendus au bout de notre démarche. Nous nous sommes exprimés», a expliqué Mme Breton Lachance.

Lehouillier salue les organisateurs

Pendant la marche, les citoyens ont même reçu l’appui du maire de Lévis, ardent promoteur du projet de troisième lien autoroutier à l’est. 

S’il ne pouvait être présent en raison de sa participation à la Boucle du Grand défi Pierre Lavoie qui avait lieu au même moment, Gilles Lehouillier a tenu à faire transmettre, par l’entremise du conseiller municipal Serge Côté, une lettre et un présent à Marco Breton, l’un des organisateurs de la marche citoyenne. 

De plus, le premier citoyen de Lévis a discuté pendant une vingtaine de minutes au téléphone avec Marco Breton avant la marche. Gilles Lehouillier a alors indiqué qu’il désirait rencontrer les cinq organisateurs. Un soutien qui a été fort apprécié par les initiateurs de l’activité.

«C’est un sentiment qui est presque indescriptible. Que le maire ait pris du temps pour nous écrire, je ne peux décrire le sentiment que je ressens. Ça nous donne du gaz pour continuer encore plus», a lancé Nathalie Breton Lachance.

Poursuite de la mobilisation

D’ailleurs, les organisateurs de la marche citoyenne n’entendent pas en rester là. Quelques semaines avant les élections provinciales générales du 1er octobre, le groupe de citoyens veut organiser un rassemblement «festif et familial» pour permettre aux résidents de la région de manifester encore une fois leur appui au projet de troisième lien autoroutier à l’est.

«Nous voulons qu’ils (les politiciens) se rappellent que nous avons organisé la marche. Nous, les Québécois, avons tendance à oublier vite. Nous avons l’intention de ressortir à nouveau pour leur rappeler que nous sommes encore là, que nous y tenons à ce projet, que nous ne lâcherons pas le morceau et que nous les surveillons», a conclu Mme Breton Lachance.

Les plus lus

Mairie de Lévis : cinq candidats en lice

Depuis le 1er octobre à 16h30, le portrait des luttes qui auront cours dans le cadre des élections municipales au Québec est connu. À Lévis, cinq candidats croiseront notamment le fer pour devenir le maire de la ville, le 7 novembre prochain.

Environnement : RL veut planter 150 000 arbres en 10 ans

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a présenté ses engagements environnementaux, le 4 octobre. S'il obtient le pouvoir le 7 novembre prochain, le parti s'engage notamment à planter 150 000 arbres lors des 10 prochaines années.

Stéphan Dupont renonce à se porter candidat

Lors de son émission quotidienne de radio au FM93, Stéphan Dupont a annoncé, le 30 septembre, qu'il ne se portera finalement pas candidat au poste de conseiller municipal dans le district Pintendre, lors des présentes élections municipales à Lévis.

Repensons Lévis veut bonifier le troisième lien

Accompagné des candidats de ce parti aux postes de conseiller dans les districts Christ-Roi et Bienville, Gaston Gourde et Patricia Turcotte, le chef et candidat à la mairie de Repensons Lévis (RL), Elhadji Mamadou Diarra, a présenté la position de sa formation sur le dossier du troisième lien, le 7 octobre. «Résolument» en faveur du tunnel Québec-Lévis, RL veut cependant bonifier le projet afin d...

LF10 – Équipe Lehouillier souhaite mettre en place un fonds vert

Lors d’une conférence de presse, le 7 octobre, portant sur les engagements en environnement du parti municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le maire sortant et candidat à la mairie de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé que son équipe souhaitait développer un fonds vert, mettre œuvre 15 actions concrètes concernant l’environnement et développer trois nouveaux grands parcs urbains sur le te...

Repensons Lévis veut doter la Ville d’une stratégie de développement immobilier

Le parti de l’opposition dans la course à la mairie lévisienne, Repensons Lévis (RL), a annoncé, lors d’un point de presse le 1er octobre en après-midi, son appui aux résidents du quartier résidentiel de l’Aquifère à Saint-Nicolas. Ceux-ci mécontents du projet immobilier du Quartier Élévation. Citant ce dossier en exemple, RL a promis de mettre en place une stratégie de développement immobilier s’...

Le chantier Davie, une «trahison fédérale»?

C’est lors d’un point de presse, le vendredi 17 septembre, que le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, était au Chantier Davie pour dévoiler les propositions du parti dans l’objectif d’assurer des contrats et des emplois à long terme à l’organisation, mais aussi à l’industrie maritime québécoise.

S’engager de nouveau pour l’environnement

Candidat lors des deux dernières élections fédérales, Chamroeun Khuon tente maintenant sa chance au niveau municipal pour la course à la mairie de Lévis. Le dentiste souhaite devenir le premier citoyen de la municipalité afin de notamment mettre en place un programme résolument écologiste.

Les conservateurs conservent les deux circonscriptions lévisiennes

Les Canadiens étaient appelés aux urnes le 20 septembre afin de choisir les 338 députés qui formeront la prochaine législature à la Chambre des communes. Les gens de la région ont de nouveau appuyé le Parti conservateur du Canada alors que le député sortant dans Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, et la candidate dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Dominique Vien, ont obtenu la confiance des élect...

Un ancien élu de LF10 sous l'ère Roy Marinelli donne son appui à RL

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé lundi que l'ancien maire de Saint-Romuald de 1995 à 2002, conseiller municipal du district Saint-Romuald sous les couleurs de Lévis Force 10 (LF10) de 2005 à 2013 et candidat néodémocrate en 2015 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Jean-Luc Daigle, lui donnait son appui.