Une soixantaine de citoyens de la région de Québec ont finalement pris part, le 16 juin, à la marche organisée par cinq résidents de la Rive-Sud afin de manifester publiquement leur appui au projet de troisième lien autoroutier interrives à l’est et au maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Même si l’événement n’a pas attiré 500 personnes comme ils le désiraient au départ, les organisateurs dressent un bilan positif de leur initiative.

«Nous sommes très satisfaits de notre journée. C’est sûr qu’il n’y a pas eu autant de gens que nous aurions souhaité, mais les personnes qui étaient présentes l’étaient à 100 %. Il y avait une belle énergie qui se dégageait du groupe et ça nous a donné des forces pour la journée. Ça, c’est sans compter les gens qui se sont joints à nous et qui ne savaient que nous tenions cet événement», se réjouissait encore lundi Nathalie Breton Lachance, l’une des membres du comité organisateur.

Rappelons que lors de l’événement, les participants à la marche se sont d’abord rassemblés près de l’hôtel de ville de Québec pour montrer au maire de cette municipalité, Régis Labeaume, que les citoyens de la région désirent un troisième lien autoroutier à l’est.

Par la suite, le groupe s’est dirigé vers la traverse Québec-Lévis et a pris le traversier pour se rendre au quai Paquet. Enfin, les manifestants sont retournés sur la rive nord du Saint-Laurent pour conclure l’événement. Grâce à cette démonstration, les organisateurs estiment que leur message a été entendu.

«Nous nous sommes rendus au bout de notre démarche. Nous nous sommes exprimés», a expliqué Mme Breton Lachance.

Lehouillier salue les organisateurs

Pendant la marche, les citoyens ont même reçu l’appui du maire de Lévis, ardent promoteur du projet de troisième lien autoroutier à l’est. 

S’il ne pouvait être présent en raison de sa participation à la Boucle du Grand défi Pierre Lavoie qui avait lieu au même moment, Gilles Lehouillier a tenu à faire transmettre, par l’entremise du conseiller municipal Serge Côté, une lettre et un présent à Marco Breton, l’un des organisateurs de la marche citoyenne. 

De plus, le premier citoyen de Lévis a discuté pendant une vingtaine de minutes au téléphone avec Marco Breton avant la marche. Gilles Lehouillier a alors indiqué qu’il désirait rencontrer les cinq organisateurs. Un soutien qui a été fort apprécié par les initiateurs de l’activité.

«C’est un sentiment qui est presque indescriptible. Que le maire ait pris du temps pour nous écrire, je ne peux décrire le sentiment que je ressens. Ça nous donne du gaz pour continuer encore plus», a lancé Nathalie Breton Lachance.

Poursuite de la mobilisation

D’ailleurs, les organisateurs de la marche citoyenne n’entendent pas en rester là. Quelques semaines avant les élections provinciales générales du 1er octobre, le groupe de citoyens veut organiser un rassemblement «festif et familial» pour permettre aux résidents de la région de manifester encore une fois leur appui au projet de troisième lien autoroutier à l’est.

«Nous voulons qu’ils (les politiciens) se rappellent que nous avons organisé la marche. Nous, les Québécois, avons tendance à oublier vite. Nous avons l’intention de ressortir à nouveau pour leur rappeler que nous sommes encore là, que nous y tenons à ce projet, que nous ne lâcherons pas le morceau et que nous les surveillons», a conclu Mme Breton Lachance.

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.