Simon Rousseau (à droite) quitte son poste à la Ville de Lévis pour occuper les mêmes fonctions à la Ville de Gatineau. Photo : Archives

La Ville de Lévis devra se dénicher un nouveau directeur général. Simon Rousseau, le titulaire de cette fonction depuis sept ans, quitte son poste pour devenir le nouveau directeur général de la Ville de Gatineau.

Selon ce qu'on peut lire dans Le Droit, le quotidien francophone de l'Outaouais et de l'est de l'Ontario, le conseil municipal de Gatineau a approuvé à l'unanimité la nomination de Simon Rousseau à titre de directeur général de leur municipalité, le 10 mai en matinée.

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Lévis du 9 mai, c'était Christian Tanguay, directeur général adjoint - services administratifs de la municipalité, qui prenait la place normalement occupée par Simon Rousseau lors des réunions des élus.

Le contrat liant la Ville de Gatineau et Simon Rousseau est d'une durée de sept ans, avec la possibilité d'y mettre fin après quatre ans et demi. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, l'ancien grand mandarin de la Ville de Lévis touchera un salaire annuel de 290 000$, assorti d’un boni à la performance. Simon Rousseau entrera officiellement en fonction à Gatineau le 6 juin prochain.

Rappelons pourtant que la Ville de Lévis avait récemment renouvelé pour 10 ans le contrat de celui qui dirigeait les destinées de la municipalité depuis 2015. Selon ce que rapporte Radio-Canada, Simon Rousseau a expliqué en conférence de presse qu'il avait accepté l'offre de Gatineau pour des raisons familiales, comme sa conjointe est native de cette ville et que son plus jeune fils amorcera bientôt des études à l'Université d'Ottawa.

Il s'agit d'ailleurs d'un retour aux sources pour Simon Rousseau puisqu'il a été directeur des loisirs de la Ville de Gatineau de 2004 à 2011. Avant son arrivée à la Ville de Lévis, il a été directeur d'arrondissement à la Ville de Québec de 2011 à 2015.

Lehouillier attristé

S’il comprend les raisons qui ont poussé Simon Rousseau à accepter l’offre de la Ville de Gatineau, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est dit peiné du départ prochain du directeur général, au lendemain de l’annonce de la Ville de Gatineau.

«Simon est un compagnon de route extraordinaire. C’est moi qui l’ai recruté il y a sept ans et on avait beaucoup de connivence. Simon est un gars d’action et un joueur d’équipe. C’est le genre de gars qui peut débarquer dans un garage des travaux publics un matin pour échanger avec le personnel. Il a modernisé la gestion de la Ville. Je vais être franc, je suis très triste de le perdre. On avait l’un des meilleurs directeurs généraux des grandes villes du Québec», a souligné le premier citoyen de Lévis.

Pour remplacer Simon Rousseau, Gilles Lehouillier entend se tourner au sein de l’équipe de haute direction de la Ville de Lévis comme elle peut compter «sur une bonne relève». D’ici le départ de Simon Rousseau en juin, le conseil municipal entend nommer son successeur parmi les trois directeurs généraux adjoints de la municipalité, soit Dominic Deslauriers, Christian Tanguay et Luc de la Durantaye.

Les plus lus

Conseil en bref : des enjeux de main-d’œuvre retardent la collecte du compost

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 13 juin dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Pont Pierre-Laporte : Lehouillier lance un appel à la «solidarité régionale»

À la suite d’un reportage conduit par Radio-Canada qui révélait une situation d’urgence au niveau des suspentes du pont Pierre-Laporte, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a interpellé la population et a invité le ministère des Transports du Québec (MTQ) «à passer à l’action» dans le dossier du troisième lien, le 16 juin.

Bernard Drainville portera les couleurs de la CAQ à Lévis aux prochaines élections

Le premier ministre du Québec et chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a confirmé les rumeurs que l’ancien ministre sous le gouvernement péquiste de Pauline Marois, Bernard Drainville, sera le candidat de la CAQ dans la circonscription de Lévis aux élections provinciales du 3 octobre prochain. De passage à Lévis, M. Legault a présenté son nouveau candidat, le 7 juin dernier.

Picard fier de son bilan

Quelques jours après la fin de la 42e législature à l’Assemblée nationale, le député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a dressé le bilan de son dernier mandat lors d’une rencontre avec le Journal de Lévis. Selon l’élu de la Coalition avenir Québec (CAQ), les quatre dernières années ont permis plusieurs avancées pour sa circonscription.

Troisième lien : l’appui de la population demeure stable

La Ville de Lévis a révélé un sondage réalisé par la firme Léger lors d’un point de presse à l'hôtel de ville de Lévis, le 30 juin. L’échantillonnage indique un intérêt des populations de Lévis, Québec, de la MRC de Bellechasse ainsi que de la MRC de la Côte-de-Beaupré face au tunnel Québec-Lévis.

Des projets de logements sociaux soutenus par les gouvernements

Le ministre du Logement du Canada, Ahmed Hussen, et la ministre de l’Habitation du Québec, Andrée Laforest, sont ont annoncé, le 22 février, que 79 projets, qui permettront la construction de 1 458 logements sociaux et abordables au Québec, seront réalisés d’ici la fin de l’année 2022. C’est grâce à un investissement de près de 338 M$ prévu dans le cadre de la Seconde Entente Canada-Québec concern...

Un nouveau coup de pouce de Québec à Alliance-Jeunesse

Au nom de l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a annoncé, le 5 mai, qu’Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière recevra un appui gouvernemental de 99 802 $ pour son projet Tremplin-Autonomie.

Stéphanie Lachance est satisfaite de son bilan de mandat

Adjointe parlementaire à la famille et députée de Bellechasse, l'élue a partagé son bilan de ses quatre années passées dans sa circonscription, par l’entremise d’un communiqué de presse, le 15 juin. Mme Lachance s'est dite satisfaite travail qu’elle a réalisé durant son mandat.