Photo : Gilles Boutin - Archives

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé l’adoption du plan d’action en environnement ainsi que celui en immigration de la Ville de Lévis lors du conseil municipal du 11 juillet. Le plan d’action en environnement sera accompagné d’un fonds vert de 1 M$ tandis que le plan d’action en immigration comprendra un support financier de 750 000 $ réparti sur les trois prochaines années.

«On lance notre plan d’action (en environnement) ce soir et il est mobilisateur puisqu’il est accompagné d’un fonds vert de 1 M$. Rares sont les municipalités que se dotent d’un fonds aussi important dédier à la mise en place d’un plan d’action en environnement», a d’emblée souligné M. Lehouillier accompagné de la présidente de la Commission consultative de l’environnement à la Ville de Lévis, Fleur Paradis, en marge du conseil municipal.

Ce plan d’action environnemental a été élaboré à la suite de différents sondages et consultations effectués auprès de la population lévisienne depuis 2021. Ce sont plus de 3 000 citoyens qui ont été consultés, a rapporté le maire.

Avec ce nouvel outil, la Ville souhaite notamment mobiliser et faire participer l’ensemble de la collectivité à l’amélioration de la qualité de l’environnement, verdir la ville, maintenir une forêt urbaine de qualité et bonifier la canopée, planifier et construire une ville résiliente et adaptée aux changements climatiques, tendre vers une communauté zéro déchet ainsi qu’accroître la superficie des aires de conservation et protéger les milieux humides en créant des corridors écologiques qui traverseront la municipalité du nord au sud.

De plus, Lévis désire élaborer des partenariats avec des organismes environnementaux afin d’atteindre les objectifs de sa politique en environnement.

«Le fonds vert va nous permettre de plus en plus nos organismes environnementaux et après une première année d’expérience avec le fonds vert, nous serons en mesure d’établir un partenariat avec des organismes environnementaux, concevoir des outils de sensibilisation et favoriser la création d’organismes environnementaux», a avancé Gilles Lehouillier.

Repensons Lévis souhaite un plan d’action plus précis

«Je suis solidaire de la décision du conseil, mais je crois sincèrement que l’administration devrait accélérer la précision de son plan. Il est primordial de prendre ses responsabilités environnementales en tant que Ville, et cela passe par le développement d’indicateurs clairs, de cibles précises et par la détermination des intervenants qui travailleront à l’atteinte de ses objectifs. Il suffit de regarder le Plan d’action de développement durable de 2014 afin de comprendre que la Ville a déjà été plus loin dans la définition de ses indicateurs», a soutenu Serge Bonin, conseiller municipal du district Saint-Étienne ainsi que seul représentant de l’opposition et de Repensons Lévis au sein du conseil municipal.

Ce dernier déplore que dans le plan d’action, «il est indiqué qu’un partenaire externe collaborera au développement des indicateurs, à leur mise à jour, et à leur diffusion», mais qu’aucune date n’est déterminée pour cette étape.

Une meilleure intégration des personnes immigrantes

Le premier citoyen a également présenté le Plan d’action en matière d’attraction, d’intégration citoyenne, d’établissement durable et de pleine participation des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles. Dans ce dernier, la Ville et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration y ont injecté à parts égales 750 000 $ qui seront répartis sur les trois prochaines années.

Ce plan d’action est le résultat de consultations publiques où plusieurs partenaires et citoyens immigrants ont exprimé leurs besoins de se concerter, de sensibilisation la population et d’organiser l’aide offerte afin d’améliorer leur accueil et leur intégration.

«Ce sur quoi on veut mettre l’accent avec ces sommes d’argent, c’est l’arrivée et l’intégration des personnes immigrantes. C’est l’élément numéro un des plus grandes difficultés que rencontrent les personnes immigrantes», a soulevé M. Lehouillier ajoutant que ce nouvel outil permettra également de soutenir les besoins en recrutement international.

Ainsi, cette nouvelle somme disponible permettra de soutenir et d’appuyer diverses initiatives locales pour l’intégration et l’accueil des personnes immigrantes en sol lévisien.

Les plus lus

Le maire devra s'absenter du boulot

La Ville de Lévis a annoncé, le 22 septembre, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devra s'absenter du travail au cours des prochaines semaines.

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Tous les candidats dans les circonscriptions lévisiennes sont maintenant connus

Les personnes intéressées à se porter candidates lors de l'actuelle campagne électorale au Québec avait jusqu'à samedi 14g pour déposer leur bulletin de candidature. Si ce ne sont que les candidats des cinq principaux partis en lice qui franchiront la ligne d'arrivée dans Bellechasse et Chutes-de-la-Chaudière, les citoyens de Lévis auront le choix entre sept avenues le 3 octobre prochain.

Les conservateurs font une démonstration de force à Lévis

Un peu plus d'une semaine après un passage à Lauzon, le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a tenu son dernier grand rassemblement de campagne au Centre des congrès de Lévis, le 23 septembre, devant plus de 1 000 militants. Éric Duhaime et certains de ses candidats dans la région, dont Mario Fortier (Chutes-de-la-Chaudière) et Karine Laflamme (Lévis), en ont profité pour de n...

Foire d’empoigne entre Drainville et Laflamme

Un peu moins d’une semaine après le débat électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), quatre des cinq candidats des principaux partis en lice dans la circonscription de Lévis ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de CHOI FM, le 14 septembre en matinée. La joute a notamment été le théâtre de plusieurs prises de bec entre le candidat de la Coalition avenir Qu...

«Une équipe du tonnerre» pour supporter le dynamisme de Lévis

Les trois candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans les trois circonscriptions lévisiennes, Martine Biron (Chutes-de-la-Chaudière), Bernard Drainville (Lévis) et Stéphanie Lachance (Bellechasse), ont rencontré le Journal, le 23 septembre, pour livrer un plaidoyer en faveur de leur candidature. Selon eux, grâce à leur travail d’équipe, le trio est le seul qui pourra livrer la marchandise p...

Projet d’hôtel dans le secteur de la Traverse : la Ville veut récupérer les terrains

Le conseil municipal de Lévis a adopté une résolution, lors de sa séance ordinaire du 26 septembre, pour déposer un avis de défaut pour obtenir la rétrocession des lots 2 434 867 et 2 434 868 du cadastre du Québec. Ces lots sont les terrains vendus sous conditions à La Traverse Un, S.E.C, une société en commandite du promoteur immobilier lévisien Pierre Gagné, afin qu’il construise un hôtel dans l...

Pénurie de main-d’oeuvre : Biron présente ses solutions

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, a détaillé ses engagements économiques, le 8 septembre. Si elle est élue le 3 octobre prochain, la nouvelle politicienne veut notamment miser sur l’immigration, la valorisation de la formation professionnelle, l’innovation et la concertation régionale pour s’attaquer au problème numéro un des entrepreneurs...

Mobilité régionale : le PQ mise plutôt sur un train léger

De passage à Québec le 2 septembre, le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que plusieurs candidats péquistes de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont présenté leur proposition pour s'attaquer aux problèmes de congestion dans la région. Pour le PQ, la solution passe par la création d'un train léger entre Lévis et Lebourgneuf, s'il obtient le pouvoir le 3 ...

La majorité des candidats dans Bellechasse croise le fer

Quatre des cinq candidats en lice lors de l’élection dans la circonscription de Bellechasse ont pris part au traditionnel débat radiophonique de Passion FM, le 21 septembre. François Bégin, du Parti libéral du Québec (PLQ), Jean-Daniel Fontaine, du Parti québécois (PQ), Stéphanie Lachance, de la Coalition avenir Québec (CAQ), et Michel Tardif, du Parti conservateur du Québec (PCQ), ont alors prése...