L’ancien maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, sera l’un des conférenciers de prestige lors du congrès de Repensons Lévis.� Photo : Courtoisie

Pour la première fois de son histoire, le parti politique d’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Repensons Lévis (RL), tiendra un congrès, le 19 novembre prochain. Lors de l’événement au Juvénat Notre-Dame, les membres et les sympathisants réfléchiront aux grandes orientations qu’ils désirent être inscrits dans la plateforme à venir de la formation politique en vue des prochaines élections municipales, en 2025.

«On veut s’assurer de travailler sur les bonnes bases qui vont nous guider pour les prochaines élections. On veut (se préparer à diriger) notre belle ville de Lévis, une ville inclusive, et pour nous préparer aux défis qui vont se dresser devant nous. Dans l’histoire récente de la politique municipale à Lévis, c’est la première fois qu’un parti organise un congrès. Pour nous, c’est l’occasion d’inviter les citoyens, nos membres et nos sympathisants à échanger sur les grands enjeux pour déterminer la vision qu’on veut donner à Lévis», a d’emblée partagé Elhadji Mamadou Diarra, le chef de RL, lors d’une entrevue avec le Journal le 27 octobre dernier.

Pour susciter les échanges afin de déterminer ses orientations en vue de la prochaine campagne électorale, RL misera sur des périodes de discussions, deux ateliers et une plénière lors de la journée.

Mais c’est principalement grâce à des conférences offertes par Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau de 2013 à 2021, et Louise Harel, ancienne ministre péquiste, présidente de l’Assemblée nationale du Québec de 2002 à 2003 et cheffe de Vision Montréal de 2009 à 2013, que le parti politique veut aborder avec ses militants des thèmes qui lui sont chers.

«On s’est dit qu’il fallait parler où est la politique municipale actuellement. Maxime Pedneaud-Jobin est un maire qui a été innovant, notamment avec l’adoption d’une politique d’économie sociale et d’un cadre de référence en itinérance à la Ville de Gatineau. Il a aussi publié un livre où il soutient que les villes doivent jouer un rôle de plus en plus important dans nos sociétés, notamment en ce qui a trait à la participation citoyenne. Pour sa part, Mme Harel parlera du parti politique au municipal et de la consultation citoyenne. Un de nos grands piliers, c’est d’être à l’écoute de nos citoyens, qu’ils participent aussi à la prise de décision ainsi qu’avoir une transparence et une gouvernance forte», a expliqué M. Diarra, en ajoutant que la réponse pour l’événement est jusqu’à maintenant bonne.

Avoir un deuxième représentant

En plus de son congrès, RL planchera aussi au cours des prochaines semaines sur ses préparatifs en vue de l’élection partielle qui doit être déclenchée dans le district Christ-Roi.

Rappelons qu’au cours des quatre prochains mois, la Ville devra tenir un appel aux urnes afin de trouver un remplaçant à Andrée Kronström, la conseillère municipale élue en 2021 qui a démissionné à la fin octobre pour pouvoir continuer d’exercer sa profession de coroner.

Si Elhajdi Mamadou Diarra ne s’est pas prononcé sur la possibilité qu’il tente sa chance pour obtenir ce poste de conseiller, il assure que son parti sera sur les rangs.

«C’est une belle occasion pour qu’il y ait une deuxième voix de Repensons Lévis au conseil municipal, ce qui permettrait à des résolutions d’un élu de notre parti d’être appuyé par son collègue et de susciter le débat au sein du conseil. On va être prêt pour l’élection partielle. Les membres de Repensons Lévis intéressés à être candidat peuvent soumettre leur candidature et nous pensons tenir une investiture pour déterminer notre candidat dans Christ-Roi», a conclu M. Diarra.

Les plus lus

Plus de détails sur l'élection partielle à venir dans le district Christ-Roi

Élections Québec a dévoilé plus de détails, le 6 janvier dernier, sur l'élection partielle à venir en février afin de pourvoir le poste de conseillère ou conseiller du district Christ-Roi (numéro 12) au sein du conseil municipal de la Ville de Lévis.

Qualité de vie, environnement et mobilité au menu de 2023 de Gilles Lehouillier

Si 2022 a été une année importante pour la Ville de Lévis en termes de projets, cette dernière poursuivra sur sa lancée au cours de la prochaine année. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les volets de la qualité de vie, de l’environnement ainsi que de la mobilité seront au cœur des priorités de la municipalité.

Serge Bonin veut poursuivre un travail de longue haleine en 2023

S’il estime que l’administration Lehouillier peut faire mieux dans plusieurs dossiers, le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul élu de Repensons Lévis (RL) et de l’opposition à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, est heureux d’avoir pu obtenir certains gains au cours de 2022. Il entend poursuivre son travail lors de la prochaine année pour inciter Lévis Force 10, le parti du maire Gill...

Course à trois dans Christ-Roi

Les citoyens de Christ-Roi auront finalement le choix entre trois candidats afin de choisir leur prochain conseiller municipal à la Ville de Lévis, lors de l'élection partielle du 19 février prochain. La Ville de Lévis a publié le 20 janvier, date limite pour déposer une candidature lors de cette campagne, la liste officielle des prétendants pour le poste.

Troisième lien : du nouveau «prochainement», selon Drainville

En marge de l’annonce de l’octroi d’une aide financière pour l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste, le député de Lévis ainsi que ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a été interrogé par les journalistes sur le dossier du troisième lien, le 12 janvier. Il a alors confirmé que des études sur le projet centre-ville à centre-ville seront d...

Élection partielle dans Christ-Roi : LF10 mise sur Pascal Brulotte

C’est en compagnie des autres élus de son parti que le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 17 janvier, son candidat pour l’élection partielle dans le district Christ-Roi qui aura lieu le 19 février prochain. C’est Pascal Brulotte, l’ancien directeur général du Patro de Lévis, qui tentera de conserver le district dans le giron de LF10 à l’issue de la c...

Conseil en bref du 23 janvier

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 23 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

RPA : Bonin veut que l'administration Lehouillier utilise son pouvoir de zonage

Serge Bonin, le conseiller municipal de Saint-Étienne élu sous la bannière de Repensons Lévis (RL), a écrit une lettre à l'équipe du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en lien avec le dossier de la Seigneurie de Lévy, cette résidente privée pour aînés (RPA) du quartier Lévis qui fermera ses portes dans quelques mois pour un devenir un édifice à appartements. Selon le seul représentant de l'opposi...

Élection partielle dans Christ-Roi : Fallu veut améliorer la sécurité dans les rues

Comme il s'agit d'un «problème récurrent» mentionné par les citoyens qu'il rencontre, le candidat de Repensons Lévis (RL) lors de l'élection partielle dans le district Christ-Roi du 19 février prochain, Alexandre Fallu, s'est engagé à améliorer la sécurité dans les rues de son quartier, le 25 janvier.

Prochain budget provincial : Québec invite les citoyens à se prononcer

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a annoncé, le 10 janvier, le début des consultations prébudgétaires en ligne en vue de la préparation du budget 2023-2024 de la province.