CRÉDIT : ARCHIVES

Quelques jours avant la Semaine nationale du don d’organes et de tissus qui est en cours jusqu'au 27 avril, la Ville de Lévis a tenu à rappeler aux citoyens désireux d’accomplir cet ultime geste d’altruisme, le 18 avril, qu’il est important de signer le formulaire de consentement et d’informer leurs proches de leur volonté.

«En affirmant ce choix de façon formelle et en le faisant connaître à notre entourage, nous nous assurons que les décisions qui seront prises refléteront notre dernier souhait. Ce faisant, nous pouvons tous contribuer à nourrir l’espoir des centaines de personnes qui attendent une greffe», a déclaré Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Des centaines de personnes en attente

 Selon les données de Transplant Québec, au 31 décembre 2018, 805 personnes étaient en attente d’une greffe au Québec. Dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce sont 31 personnes qui attendaient une greffe, dont 19 avaient besoin d’un rein.

«Quand on sait qu’une seule personne qui a consenti à faire ce précieux don d’organes et de tissus peut sauver la vie de huit personnes et augmenter la qualité de vie de 20 autres personnes, on ne peut qu’être inspiré à donner notre consentement. Un concitoyen pourrait voir sa vie complètement changée grâce à ce geste», a souligné M. Lehouillier.

Comment devenir donneur?

Transplant Québec rappelle que toute personne peut devenir un donneur d’organes et de tissus à son décès. Or, à peine 1 % des personnes qui décèdent en milieu hospitalier le deviennent. Pourtant, 9 personnes sur 10 seraient favorables au don d’organes.

Il faut savoir qu’au Québec et au Canada, le don d’organes n’est pas automatique. Contrairement à d’autres pays où la formule du consentement présumé est en vigueur, le consentement doit être signalé en signant le formulaire Consentement au don d’organes et de tissus, disponible auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec, en signant l’autocollant de consentement joint à la carte d’assurance maladie lors du renouvellement ou en l’inscrivant dans un testament notarié.

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.