De passage à Lévis, Jamil Azzaoui a fait campagne avec André Voyer. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Candidat vedette du Parti vert du Canada (PVC) sur l’île de Montréal, Jamil Azzaoui a profité de son passage à Lévis pour supporter dans sa campagne le candidat de la formation écologiste dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, André Voyer, le 22 août dernier.

«Comme j’étais de passage ici, j’en profite pour donner un coup de main à André. Je suis d’abord et avant tout ici pour parler de la vague verte, cette vague que nous voulons créer lors des prochaines élections», a expliqué le candidat du PVC dans Laurier-Sainte-Marie, circonscription qui a été longtemps le château fort de l’ancien chef bloquiste Gilles Duceppe.

Lors de la visite de l’homme bien connu pour son travail dans le milieu de la chanson et comme responsable des communications du réseau des Banques alimentaires du Québec, André Voyer et ce dernier ont visité la Maison natale de Louis Fréchette. Une activité pas anodine puisque le candidat du PVC dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis espère améliorer la présence de la culture francophone et la connaissance de l’histoire du Canada français dans le Canada anglais.

Pour ce faire, André Voyer aimerait notamment que des incitatifs soient mis en place afin d’encourager les Canadiens francophones à visiter davantage les zones anglophones du pays, que des projets de diffusion de la culture francophone soient mis en place et que des universités québécoises étendent leurs activités dans des provinces anglophones.

Sympathie pour St-Hilaire

Dans un autre ordre d’idées, André Voyer a également réagi à la controverse qui a forcé Luc St-Hilaire, candidat du PVC dans le comté voisin de Lévis-Lotbinière, à se retirer.

«C’était effectivement déplacé (ce qu’il a partagé sur l’Islam sur sa page Facebook). Dans un cas, c’était parce qu’il trouvait que c’était un point de vue original. Moi, je n’aurais pas partagé cela. Pour le Parti vert, c’était inacceptable et cela démontre la rigueur intellectuelle de notre formation. Quand il a fait ça, Luc ne savait pas qu’il allait faire de la politique. Tout le monde a quelque chose sur ses médias sociaux qu’il regrette d’avoir partagés», a déclaré M. Voyer.

Les plus lus

Stratégie nationale de construction navale : le Bloc déçu des mois d'attente pour la Davie

Si le Bloc québécois salue que Chantier Davie a été présélectionné avant les Fêtes pour devenir le troisième chantier partenaire dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le parti a déploré, le 7 janvier, les mois d'attente provoqués par l'étape de demande de propositions et d’évaluation avant que l'entreprise lévisienne obtienne des contrats dans le cadre de ce progra...

Blaney à la défense du troisième lien

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a livré, le 17 janvier, un nouveau vibrant plaidoyer en faveur de la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis à l'est.

Conseil en bref : la famille Garon souhaite s’entendre avec la Ville

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 janvier dernier.

Pont de Québec : le Bloc déplore des «délais inacceptables»

Par voie de communiqué, la députée du Bloc québécois de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a critiqué, le 14 janvier, le gouvernement fédéral libéral en ce qui a trait à sa gestion du dossier du pont de Québec.