Les élèves de Marcelle-Mallet ont voté dans leur école. CRÉDIT : AUDE MALARET

Même s’ils ne sont pas en âge de voter, des élèves du primaire et du secondaire ont participé à une simulation de vote dans leur école. Les jeunes pouvaient donner leur voix à l’un des candidats officiels qui se présentaient aux élections fédérales de 2019 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

À l’heure du dîner, les élèves font la file devant le bureau de vote installé à l’école secondaire privée Marcelle-Mallet, l’une des neuf écoles lévisiennes de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis à avoir pris part au Vote étudiant et à avoir enregistré ses résultats auprès de CIVIX-Québec.

Frank, 15 ans, est venu voter car c’est un geste «important» pour lui. L’élève de secondaire 4 a même écouté le dernier débat des chefs diffusé sur Radio-Canada avant de faire entendre sa voix. «En pratiquant dès le départ, on a plus de chance de voter une fois adulte», fait-il remarquer.

Pour Zoé, 15 ans, «le choix du parti décide de l’avenir du pays». Grâce à la simulation de vote, l’élève de secondaire 4, qui y participe pour la première fois, a découvert le fonctionnement d’un scrutin.

À la sortie de l’isoloir, elle se dit «curieuse» des résultats de son école. Pour faire son choix, la votante s’est basée sur la boussole électorale jeunesse. Cet outil en ligne permet de mettre en évidence ses affinités envers les différents partis en répondant à une trentaine de questions.

Quant à Noémie, 13 ans, elle a essayé de «choisir le meilleur pour le pays» en procédant par élimination afin d’écarter les candidats selon ses intérêts et «ce qui est juste ou pas juste».

Organiser une simulation de vote au sein de l’école «fait partie de l’éducation à la citoyenneté», estime Jean-François Gosselin, enseignant en univers social. Et de rappeler qu’il a été montré que «les jeunes qui participent sont plus susceptibles de voter plus tard». En classe, il a donné un cours d’introduction générale à la démocratie, expliqué le déroulement d’un scrutin et présenté la boussole électorale.

Les verts et le NPD séduisent les jeunes

Dans Bellechasse-Lévis, 2 167 bulletins ont été comptabilisés dans les huit écoles ayant fournis leurs résultats. Si le candidat conservateur est arrivé en tête, à l’image du scrutin officiel, ses poursuivants n’obtiennent pas la même répartition des voix que chez les adultes.

Les partis vert et libéral arrivent tous deux en seconde position avec 17,17 % des votes, suivis par le NPD avec 15,92 % des suffrages, puis le Bloc québécois à 12,51 %. Quant au Parti populaire et au Parti de l’héritage chrétien, ils obtiennent respectivement 2,95 % et 2,63 % des voix.

Dans Lévis-Lotbinière, 819 suffrages exprimés ont été enregistrés dans les neuf écoles participantes.

Derrière le candidat conservateur qui obtient 30,77 % des voix, ce sont le NPD et les Verts qui enregistrent les meilleurs résultats avec respectivement 16,85 % et 16,24 % des suffrages, alors que les libéraux arrivent en quatrième position à 15,75 %, suivis par le Bloc québécois à 14,90 %. Le Parti populaire recueille 5,49 % des votes.

Les résultats du vote étudiant ont été comptabilisés par circonscription et sont publics depuis la fermeture des bureaux de scrutin le 21 octobre. 

Retrouvez tous les résultats au www.voteetudiant.ca/resultats.

Les plus lus

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Brault attaque Gourde

À quatre jours de la fin de la campagne électorale, le candidat du Bloc Québécois de Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, accuse son adversaire, le conservateur Jacques Gourde, d’avoir fait preuve «d’abus de pouvoir dans l’attribution d’une subvention» à la Maison de la Famille de Lotbinière.

Davie : le PHC mise sur le transport de gaz naturel liquéfié

Dans le cadre de la campagne électorale, le candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis du Parti de l’Héritage chrétien du Canada (PHC), Yves Gilbert, a présenté un projet de navire méthanier qui pourrait être confié au Chantier Davie par des promoteurs privés.

Dernier débat pour les candidats dans Lévis-Bellechasse

Les candidats dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis ont présenté leurs idées et leur projet politique aux acteurs du milieu communautaire, lors d’une rencontre organisée le 15 octobre par les Corporations de développement communautaire de Lévis et Bellechasse, au Patro de Lévis.

Blaney et Gourde réélus pour un cinquième mandat

Malgré la vague bloquiste qui a soufflé sur le Québec, les députés sortants conservateurs dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont été réélus avec une forte majorité à la suite des élections fédérales du 21 octobre. Ils obtiennent donc un cinquième mandat consécutif afin de représenter leurs concitoyens.

Résultats préliminaires dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière

Voici les résultats préliminaires compilés par Élections Canada pour Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite du scrutin fédéral du 21 octobre.

Lettre ouverte de Sébastien Bouchard-Théberge - Être au gouvernement, une nécessité?

En cette conclusion de campagne électorale, voici une lettre ouverte du candidat du Bloc québécois (BQ) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Sébastien Bouchard-Théberge.

Yves-François Blanchet veut un Chantier Davie fort

De passage au Chantier Davie, le chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet accompagné des candidats bloquistes de la région, a réitéré la position favorable de son parti quant à l’inclusion du chantier maritime lévisien dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) et l’octroi de contrats de construction importants, le 15 octobre dernier.

Logement social : où sont les investissements?

Le regroupement Concertation Logement Lévis lance un cri d’alarme face à la situation du logement social et communautaire à Lévis. Ses membres s’inquiètent de l’absence de nouveaux investissements ces dernières années.

Écolivres cherche son équilibre

Depuis l’ouverture de sa seconde succursale en mars 2018 à Saint-Romuald, Écolivres rencontre des difficultés financières. Une subvention de 20 000 $ accordée par la Ville devrait permettre à l’organisme de passer le cap puisque ses activités sont en forte croissance.