CRÉDIT : ARCHIVES

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 28 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis a mis en place un Programme particulier de soutien à certaines entreprises de la rue Saint-Laurent (secteur de la Traverse, secteur Lévis) qui «vise à rétablir le fonds de roulement des entreprises admissibles qui sont établies dans une zone où des travaux municipaux seront effectués par la Ville (rues Saint-Laurent et Louis-Fréchette) et dont le chiffre d’affaires est affecté par la réalisation des travaux», selon la fiche de prise de décision portant sur cette mesure.

Cette aide financière, qui n’est pas un «dédommagement» puisqu’une ville «ne peut pas subventionner directement le privé» a rappelé le maire Lehouillier en marge du conseil municipal,  prend la forme d’un prêt sans intérêt, remboursable sur une période maximale de trois ans. Ce programme s’adresse «aux commerçants qui ont vu leur chiffre d’affaire directement affecté par ces travaux», «lesquels ont eu pour effet d’entraver la circulation et de nuire à l’achalandage de certaines de ces entreprises», peut-on lire dans le document.

Il sera en vigueur du 1er janvier 2020 au 31 décembre de la même année jusqu’à l’épuisement du fonds de 250 000 $. Les commerçants admissibles ont jusqu’au 27 mars pour faire leur demande. Le montant maximum pouvant être accordé s’élève à 20 000 $.

Lorsque ce mécanisme avait déjà mis en place à d’autres occasions, notamment à la suite des travaux sur l’avenue Bégin, «très peu de demandes ont été déposées», a rapporté Gilles Lehouillier. «C’est parce qu’ils n’ont pas de problèmes financiers», a-t-il répondu à une question portant sur l’adéquation de ce programme avec les besoins des commerçants.

«Vous ne pouvez pas arriver et puis demander à une Ville en n’importe quel temps de verser de l’argent. Il faut que vous démontriez que les travaux vous ont causé un préjudice.» À la traverse, «il y a eu quelques difficultés, mais ces difficultés, dans un cas de fermeture entre autres que je connais, ne sont même pas reliées avec le secteur de la Traverse», a commenté le maire.

Les écocentres passent à l’horaire d’hivers

Dès le 17 novembre, l’écocentre de Lévis fonctionnera sur des heures d’ouverture réduites. Jusqu’au 11 avril, l’écocentre ouvrira ses portes du mardi au vendredi de 10h à 18h, le samedi de 8h à 16h et sera fermé les dimanches et lundis ainsi que du 22 décembre au 6 janvier inclusivement.

À Saint-Lambert de Lauzon, le point de service sera ouvert en novembre du lundi au vendredi, de 9h à 16h, et le samedi et dimanche, de 9h à 15h. Puis, fermera ses portes du 1er décembre au 31 mars.

Un nouveau panneau marquera l’entrée de la Ville à l’est

Une enseigne pour souhaiter la bienvenue aux automobilistes qui circulent sur l’autoroute Jean Lesage va être installée à proximité de la sortie sur la route Lallemand. Une stèle similaire avait été installée à l’ouest de la Ville, également dans le cadre du Plan directeur de signalétique.

Lévis prépare un plan pour les milieux humides

La Ville devra élaborer son premier Plan régional des milieux humides et hydriques comme l’impose la Loi sur l’eau. Ce plan doit être réalisé dans une période de deux ans, au plus tard en juin 2022. Pour sa mise en œuvre la municipalité a reçu une aide gouvernementale de 83 000 $. Une fois élaboré, ce plan devra être rendu public.

La réparation du chemin Vanier a coûté 143 200 $ à la Ville

Afin de remplacer le ponceau qui permet l’écoulement du ruisseau Pénin sous le chemin Vanier, la municipalité a puisé dans la réserve financière pour les dépenses relatives aux cours d’eau prévue à cet effet.

En juillet dernier, la voie de circulation avait en effet dû être fermée pour travaux puisque le ponceau menaçait de se fendre. Une réparation d’urgence a alors été effectuée pour prévenir son effondrement qui aurait pu «occasionner un obstacle majeur au libre écoulement de ce cours d’eau et occasionner par le fait même des inondations majeures à l’amont». Des glissières de sécurité doivent encore être installées.

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.