CRÉDIT : ARCHIVES

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 28 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis a mis en place un Programme particulier de soutien à certaines entreprises de la rue Saint-Laurent (secteur de la Traverse, secteur Lévis) qui «vise à rétablir le fonds de roulement des entreprises admissibles qui sont établies dans une zone où des travaux municipaux seront effectués par la Ville (rues Saint-Laurent et Louis-Fréchette) et dont le chiffre d’affaires est affecté par la réalisation des travaux», selon la fiche de prise de décision portant sur cette mesure.

Cette aide financière, qui n’est pas un «dédommagement» puisqu’une ville «ne peut pas subventionner directement le privé» a rappelé le maire Lehouillier en marge du conseil municipal,  prend la forme d’un prêt sans intérêt, remboursable sur une période maximale de trois ans. Ce programme s’adresse «aux commerçants qui ont vu leur chiffre d’affaire directement affecté par ces travaux», «lesquels ont eu pour effet d’entraver la circulation et de nuire à l’achalandage de certaines de ces entreprises», peut-on lire dans le document.

Il sera en vigueur du 1er janvier 2020 au 31 décembre de la même année jusqu’à l’épuisement du fonds de 250 000 $. Les commerçants admissibles ont jusqu’au 27 mars pour faire leur demande. Le montant maximum pouvant être accordé s’élève à 20 000 $.

Lorsque ce mécanisme avait déjà mis en place à d’autres occasions, notamment à la suite des travaux sur l’avenue Bégin, «très peu de demandes ont été déposées», a rapporté Gilles Lehouillier. «C’est parce qu’ils n’ont pas de problèmes financiers», a-t-il répondu à une question portant sur l’adéquation de ce programme avec les besoins des commerçants.

«Vous ne pouvez pas arriver et puis demander à une Ville en n’importe quel temps de verser de l’argent. Il faut que vous démontriez que les travaux vous ont causé un préjudice.» À la traverse, «il y a eu quelques difficultés, mais ces difficultés, dans un cas de fermeture entre autres que je connais, ne sont même pas reliées avec le secteur de la Traverse», a commenté le maire.

Les écocentres passent à l’horaire d’hivers

Dès le 17 novembre, l’écocentre de Lévis fonctionnera sur des heures d’ouverture réduites. Jusqu’au 11 avril, l’écocentre ouvrira ses portes du mardi au vendredi de 10h à 18h, le samedi de 8h à 16h et sera fermé les dimanches et lundis ainsi que du 22 décembre au 6 janvier inclusivement.

À Saint-Lambert de Lauzon, le point de service sera ouvert en novembre du lundi au vendredi, de 9h à 16h, et le samedi et dimanche, de 9h à 15h. Puis, fermera ses portes du 1er décembre au 31 mars.

Un nouveau panneau marquera l’entrée de la Ville à l’est

Une enseigne pour souhaiter la bienvenue aux automobilistes qui circulent sur l’autoroute Jean Lesage va être installée à proximité de la sortie sur la route Lallemand. Une stèle similaire avait été installée à l’ouest de la Ville, également dans le cadre du Plan directeur de signalétique.

Lévis prépare un plan pour les milieux humides

La Ville devra élaborer son premier Plan régional des milieux humides et hydriques comme l’impose la Loi sur l’eau. Ce plan doit être réalisé dans une période de deux ans, au plus tard en juin 2022. Pour sa mise en œuvre la municipalité a reçu une aide gouvernementale de 83 000 $. Une fois élaboré, ce plan devra être rendu public.

La réparation du chemin Vanier a coûté 143 200 $ à la Ville

Afin de remplacer le ponceau qui permet l’écoulement du ruisseau Pénin sous le chemin Vanier, la municipalité a puisé dans la réserve financière pour les dépenses relatives aux cours d’eau prévue à cet effet.

En juillet dernier, la voie de circulation avait en effet dû être fermée pour travaux puisque le ponceau menaçait de se fendre. Une réparation d’urgence a alors été effectuée pour prévenir son effondrement qui aurait pu «occasionner un obstacle majeur au libre écoulement de ce cours d’eau et occasionner par le fait même des inondations majeures à l’amont». Des glissières de sécurité doivent encore être installées.

Les plus lus

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Brault attaque Gourde

À quatre jours de la fin de la campagne électorale, le candidat du Bloc Québécois de Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, accuse son adversaire, le conservateur Jacques Gourde, d’avoir fait preuve «d’abus de pouvoir dans l’attribution d’une subvention» à la Maison de la Famille de Lotbinière.

Davie : le PHC mise sur le transport de gaz naturel liquéfié

Dans le cadre de la campagne électorale, le candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis du Parti de l’Héritage chrétien du Canada (PHC), Yves Gilbert, a présenté un projet de navire méthanier qui pourrait être confié au Chantier Davie par des promoteurs privés.

Dernier débat pour les candidats dans Lévis-Bellechasse

Les candidats dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis ont présenté leurs idées et leur projet politique aux acteurs du milieu communautaire, lors d’une rencontre organisée le 15 octobre par les Corporations de développement communautaire de Lévis et Bellechasse, au Patro de Lévis.

Blaney et Gourde réélus pour un cinquième mandat

Malgré la vague bloquiste qui a soufflé sur le Québec, les députés sortants conservateurs dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont été réélus avec une forte majorité à la suite des élections fédérales du 21 octobre. Ils obtiennent donc un cinquième mandat consécutif afin de représenter leurs concitoyens.

Résultats préliminaires dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière

Voici les résultats préliminaires compilés par Élections Canada pour Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite du scrutin fédéral du 21 octobre.

Lettre ouverte de Sébastien Bouchard-Théberge - Être au gouvernement, une nécessité?

En cette conclusion de campagne électorale, voici une lettre ouverte du candidat du Bloc québécois (BQ) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Sébastien Bouchard-Théberge.

Yves-François Blanchet veut un Chantier Davie fort

De passage au Chantier Davie, le chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet accompagné des candidats bloquistes de la région, a réitéré la position favorable de son parti quant à l’inclusion du chantier maritime lévisien dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) et l’octroi de contrats de construction importants, le 15 octobre dernier.

Logement social : où sont les investissements?

Le regroupement Concertation Logement Lévis lance un cri d’alarme face à la situation du logement social et communautaire à Lévis. Ses membres s’inquiètent de l’absence de nouveaux investissements ces dernières années.

Écolivres cherche son équilibre

Depuis l’ouverture de sa seconde succursale en mars 2018 à Saint-Romuald, Écolivres rencontre des difficultés financières. Une subvention de 20 000 $ accordée par la Ville devrait permettre à l’organisme de passer le cap puisque ses activités sont en forte croissance.