Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour freiner la propagation de la COVID-19 ainsi que d'aides pour soutenir des organismes et entreprises. CRÉDIT : ARCHIVES

L'administration Lehouillier a fait le point sur la situation de la COVID-19 dans la municipalité, lors d'une conférence de presse mardi. À cette occasion, les dirigeants de la Ville de Lévis ont notamment annoncé qu'il mettait à pied temporairement plus de 300 employés occasionnels ou saisonniers à cause de la crise.

Ces employés sont principalement ceux qui oeuvrent dans les équipements sportifs et les centres communautaires de la Ville, fermés déjà depuis un certain temps afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Du même souffle, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que Lévis passait en «mode services essentiels». 700 des 1 370 employés restants de la municipalité sont attitrés à cette besogne. Voici la liste des services qui sont toujours assurés par la Ville de Lévis :

- Sécurité civile;

- Service de police (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Services d’incendie (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Service de traitement des eaux;

- Collecte des déchets et gestion des matières résiduelles (incluant la cueillette du recyclage);

- Centrale 911;

- Service des équipements motorisés (et le personnel nécessaire au soutien des services essentiels);

- Service des travaux publics (comme le déneigement et l'entretien d’urgence);

- Cour municipale en matière criminelle;

- Transport en commun (Société de transport de Lévis);

- Service des biens immobiliers (entretien nécessaire au soutien des services essentiels et surveillance des bâtiments municipaux);

- Direction de la gestion du capital humain (santé et sécurité du travail, dotation et relations de travail);

- Direction des technologies de l’information;

- Direction des communications (pour l’information transmise aux citoyens);

- Service de la paie (d’ici le vendredi 27 mars);

- Certaines équipes nécessaires en soutien à l’offre des services essentiels.

Au niveau politique, les séances du conseil municipal prévues à l'horaire auront lieu, mais à huis clos et par visioconférence. En ce qui a trait aux conseils d'arrondissement, ils sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

Notons également que l'écocentre de Lévis fermera ses portes à partir de demain, jusqu'au 13 avril.

Conserver une force de frappe

Quant aux 670 employés de la Ville qui ne sont pas affectés aux services essentiels, ils effectueront du télétravail (400 travailleurs) ou seront mis en disponibilité (270 travailleurs) jusqu'au 13 avril.

Principalement des cols bleus, les employés mis en disponibilité toucheront leur plein salaire tout comme les fonctionnaires en télétravail. Les travailleurs en disponibilité effectueront différentes tâches nécessaires pour la Ville tout en demeurant disponibles pour la municipalité si elle est frappée par un fort taux d'absentéisme en raison de la COVID-19.

«Par exemple, la semaine dernière, des employés en disponibilité ont effectué des appels dans le cadre de notre vaste sondage avec la Chambre de commerce pour dresser un portrait de la situation des entreprises lévisiennes. Nous voulons que ces gens assurent la relève si plusieurs employés affectés aux services essentiels tombent malades à cause du coronavirus. On ne sait pas quel scénario nous vivrons à cause de la COVID-19. Si le pire survient, nous aurons des employés disponibles pour soutenir les services essentiels», ont expliqué Gilles Lehouillier et Gaétan Drouin, coordonnateur de la sécurité civile de la Ville.

Support à Moisson Québec et aux entreprises

Lors de la conférence de presse, le premier citoyen lévisien a aussi profité de l'occasion pour annoncer que la Ville a dégagé 100 000 $ pour permettre à Moisson Québec d’assurer le maintien de l’approvisionnement alimentaire auprès des personnes et familles en situation de vulnérabilité. Concrètement, cette somme permettra,  entre autres, aux services d’entraide et au Comptoir alimentaire Le Grenier de maintenir leur mission alimentaire sur le territoire de Lévis pour les trois prochaines semaines.

Également, l'administration Lehouillier a débloqué 1 M$ pour soutenir les entreprises grâce à un nouveau programme. Gérée par Développement économique Lévis, l'initiative permettra à des entreprises d'obtenir un prêt sans intérêt, allant de 5 000 $ à 20 000 $, pour renflouer leur fonds de roulement. Le formulaire à remplir pour avoir accès à cette aide sera disponible au courantlevis.com.

«Selon les premières estimations rendues possibles grâce à notre sondage auprès de nos entreprises, on estime que les pertes financières pour 3 500 des 4 500 entreprises lévisiennes, comparativement à la même période l'an dernier, sont d'environ 450 M$. C'est pourquoi nous annonçons la création de ce programme d'aide puisque nos entreprises sont durement touchées», a souligné Gilles Lehouillier.

Dans un autre ordre d'idées, le maire a aussi indiqué que le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) modifiait sa façon de déployer ses services. Pour chaque appel, une évaluation sera faite et les policiers offriront le «service approprié», soit un déplacement policier immédiat, le dépôt d'un rapport d'événement via le système en ligne par le citoyen ou un appel téléphonique des policiers.

Enfin, Gilles Lehouillier a profité de sa tribune pour remercier les employés municipaux, les organismes communautaires, les entreprises et les citoyens pour leur travail et le respect des consignes gouvernementales.

«Le respect des consignes, ce sera le gage de notre réussite collective pour endiguer la pandémie. (...) La mobilisation, l’entraide et la solidarité font partie de l’ADN de Lévis. Nous traverserons cette épreuve avec force et résilience», a conclu le maire.

Les plus lus

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

Lachance fière de son travail au cours des derniers mois

Par voie de communiqué, la députée provinciale de Bellechasse, Stéphane Lachance, a analysé, le 16 décembre, son travail lors de la dernière session parlementaire à l’Assemblée nationale. L’élue caquiste estime que son bilan est «fort éloquent».

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.

Première investiture pour Repensons Lévis

Le nouveau parti politique sur la scène municipale lévisienne, Repensons Lévis (RL), lancera le 18 janvier prochain sa première investiture. La procédure permettra aux membres de la formation de sélectionner le candidat qui défendra les couleurs du parti au poste de conseiller municipal du district de Saint-David.