La Ville de Lévis prévoit rénover 80 km de rue ces deux prochaines années. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

En 2020 et 2021, Lévis investira 39,6 M$ dans la réfection de ses rues municipales, un budget «sans précédent». L'an passé, la somme était de 15,6 M$ pour 2019, un montant déjà en forte augmentation par rapport aux années précédentes. De plus, 23 M$ serviront à remettre à niveau les infrastructures d’aqueduc et d’égouts ces deux prochaines années.

«En 2019, nous sommes intervenus sur près de 25 kilomètres et nous prévoyons remettre à neuf plus de 80 kilomètres de rues pour les deux prochaines années», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier lors d’une conférence de presse, ce 21 mai.

Avec près de 20 M$ par année, deux fois plus d’investissements seront donc réalisés en 2020 et 2021, en comparaison avec la moyenne des cinq dernières années (autour de 10 M$ par an).

Une carte interactive des chantiers en cours ou prévus est disponible en ligne sur le site Internet de la Ville de Lévis (ici). «Les résidents touchés par les travaux recevront un dépliant explicatif sur les travaux à venir et seront avertis à l’aide d’un accroche-porte de l’arrivée prochaine de travaux dans leur secteur», prévoit-on.

11 000 nids-de-poule réparés

«L’accélération du rythme de réfection des rues, enclenché en 2019 et bonifié pour les deux prochaines années, permettra non seulement d’effectuer un rattrapage, mais aussi de réduire progressivement les interventions annuelles ponctuelles visant à colmater les nids-de-poule et à limiter les interventions en rapiéçage mécanisé», a fait valoir Gilles Lehouillier.

Du 1er janvier au 9 mai, la Ville est intervenue pour effectuer la réparation de plus de 11 000 nids-de-poule sur l’ensemble du territoire, contre 9 000 l’an passé. Cette saison, moins de signalements (772 contre 1 928) via l’outil en ligne de géolocalisation ont été faits par les citoyens, puisque les gens circulent moins, a justifié le maire.

38 % des rues dans un état «mauvais ou très mauvais»

Selon le plan d’intervention en infrastructure routière de la Ville, dont une mise à jour est en cours élaboration, 62 % des rues à Lévis sont dans un état «moyen à bon». Le réseau routier municipal totalise 915 kilomètres de rues.

Mais, ce réseau est «sur le point d’entrer dans une phase de dégradation accélérée», alerte la Ville. L’état des lieux de 2016 montrait alors que 38 % des rues étaient dans un «mauvais ou très mauvais» état.

Ainsi, estime le maire, «l’augmentation progressive des budgets consacrés à la réfection des rues permettra d’abaisser ce pourcentage».

Trois entreprises de la région à l’ouvrage

Les contrats pour les travaux d’asphaltage, resurfaçage, réfection de bordures et de trottoirs ont été octroyés aux trois plus bas soumissionnaires de l’appel d’offres. Il s’agit des compagnies locales Constructions BML., Gilles Audet Excavation, et Les Entreprises Lévisiennes.

Répartition des investissements par arrondissement

Des interventions sont prévues sur l’ensemble du réseau routier, les artères principales, les rues collectrices, les routes rurales, les rues industrielles et les rues de quartier. Voici le partage des investissements en 2020-2021 pour chacun des arrondissements :

  • Arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest : 9,9 M$ pour 24 kilomètres (Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas, Saint-Rédempteur)
  • Arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est : 14,9 M$ pour 26 kilomètres (Saint-Hélène-de-Breakeyville, Charny, Saint-Romuald et Saint-Jean-Chrysostome)
  • Arrondissement de Desjardins : 14,8 M$ pour 30 kilomètres (Lévis, Lauzon, Pintendre, Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy)

Sur les 39,6 M$ prévus, une somme de 5,5 M$ sera répartie en septembre 2020 pour des travaux complémentaires en fonction des nouveaux indices de détérioration.

Exemples d’interventions :

Artères principales :

  • Boulevard Guillaume-Couture (secteur Lévis)
  • Avenue Taniata (secteur Saint-Jean-Chrysostome)

Collectrices :

  • Chemin du Fleuve (secteur Saint-Romuald)
  • Rue du Grand-Tronc (secteur Saint-Rédempteur)
  • Avenue Joseph-Hudon (secteur Charny)
  • Rue Saint-Laurent (secteur Lévis)

Routes rurales :

  • Chemin Craig (secteur Saint-Nicolas)
  • Chemin Vire-Crêpes (secteur Saint-Nicolas)
  • Chemin des Sables Ouest (secteur Pintendre)
  • Rues industrielles :
  • Rue Thomas-Powers (secteur Saint-Nicolas)
  • Rue Jean-Marchand (secteur Lévis)

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Un important surplus qui allègera le fardeau des contribuables

C’est lors de la séance du conseil du 25 mai que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté le rapport financier 2019 de la Ville. À la suite du dernier exercice, la municipalité enregistre un surplus de 13 M$. Avec une partie de cette manne, les échevins lévisiens désirent alléger le fardeau fiscal de leurs concitoyens pour l’an prochain.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.