CRÉDIT : BIGSTOCK

Dans une lettre datée du 6 juillet, le cabinet Guy Bertrand a fait savoir qu'il se retirait du pourvoi en contrôle judiciaire intenté contre le procureur général du Québec et la Santé publique par plusieurs opposants aux mesures de confinement imposées dans les derniers mois par le gouvernement provincial, dont le Lévisien Stéphane Blais.

Notons que Stéphane Blais, ancien candidat à la mairie de Lévis en 2013, chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec et président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (une des parties qui participe au pourvoi), a lui même partagé sur sa page Facebook la lettre par souci de «transparence».

Dans la missive, Me Bertrand explique que son cabinet ne peut plus représenter les demandeurs en raison de faits et de gestes de Stéphane Blais qui porte «atteinte à la procédure judiciaire et à la réputation de la justice». De plus, l'avocat estime qu'il est «de notoriété publique» que Stéphane Blais et ses collaborateurs encouragent «directement ou indirectement la désobéissance civile et le non-respect de la loi».

Plus particulièrement, Guy Bertrand critique un rassemblement au restaurant Le Conti de Québec, le 2 juillet dernier. À cette occasion, une trentaine de sympathisants de Stéphane Blais se sont réunis, contrevenant vraisemblablement aux consignes de la Santé publique en ce qui a trait à la distanciation sociale. Lors de son discours, le Lévisien a notamment affirmé que «si le jugement n'était pas satisfaisant, le peuple sera là et va dire non à la dictature».

«En effet, par vos faits et gestes, vous avez gravement porté atteinte à la crédibilité de la procédure judiciaire que vous nous avez demandé de construire au nom de la Fondation. Par votre comportement, votre langage et votre attitude, relativement à la désobéissance civile, le non-respect de la Loi et votre activisme politique, alors que votre cause étaient pendante devant les tribunaux, vous avez détruit votre propre crédibilité face à la cour. [...] Devant des dizaines de personnes qui vous ont applaudi à tout rompre, vous avez grossièrement et volontairement déformé le rôle de la Cour supérieure, saisie de votre dossier, en lui disant, en quelque sorte, que vous lui donniez la "chance" de vous faire gagner votre cause», a, entre autres, écrit Me Bertrand.

Blais entend poursuivre ses démarches

Pour sa part, Stéphane Blais a indiqué qu'il était en désaccord avec l'analyse de Me Bertrand, dans la publication où il a partagé la lettre de l'avocat. Du même souffle, il a souligné que ses compagnons et lui entendaient poursuivre ses démarches judiciaires.

«Je suis un fervent de l'approche de Me Galati et de Martin Luther King qui font de la désobéissance civile un devoir lorsque la tyrannie pointe son nez. Oui, nous allons passer par les tribunaux. Non, le peuple n'acceptera pas la DICTATURE. JAMAIS. Je n'ai jamais caché mon allégeance au peuple, un peuple qui n'est pas "fanatique", mais qui s'éveille et voit de plus en plus voit se qui se passe. Tout simplement. [...] En terminant, je veux que les choses soient très claires mes amis. La poursuite appartient à la Fondation et nous continuons jusqu'à la victoire», a conclu M. Blais.

 

Les plus lus

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

Lachance fière de son travail au cours des derniers mois

Par voie de communiqué, la députée provinciale de Bellechasse, Stéphane Lachance, a analysé, le 16 décembre, son travail lors de la dernière session parlementaire à l’Assemblée nationale. L’élue caquiste estime que son bilan est «fort éloquent».

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.

Première investiture pour Repensons Lévis

Le nouveau parti politique sur la scène municipale lévisienne, Repensons Lévis (RL), lancera le 18 janvier prochain sa première investiture. La procédure permettra aux membres de la formation de sélectionner le candidat qui défendra les couleurs du parti au poste de conseiller municipal du district de Saint-David.