Lors de leur action, les syndiqués affiliés à l’APTS ont notamment rappelé qu’ils ne voulaient plus travailler à s’en rendre malade. CRÉDIT : COURTOISIE

Des membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont manifesté devant le siège social du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) à Sainte-Marie, le 3 novembre. Par cette action, la section régionale du syndicat provincial voulait inciter les dirigeants du CISSS-CA à mettre de la pression sur le gouvernement provincial afin de faire débloquer les négociations en cours entre l’APTS et Québec.

Rappelons d’emblée que comme d’autres employés provinciaux, les techniciens et les professionnels oeuvrant dans le réseau de la santé affiliés à l’APTS sont sans convention collective depuis le 31 mars dernier.

Principalement, l’alliance entre ce syndicat et la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ – infirmières) demande à Québec une augmentation salariale de 12,4 % sur trois ans pour ses membres et qu’il s’attaque aux disparités régionales pour s’attaquer aux «graves problèmes d’attraction et de rétention» dans les régions éloignées. Également, le regroupement souhaite qu’une clause du maintien du pouvoir d’achat soit incluse à la nouvelle convention collective afin que l’augmentation salariale suive l’inflation si celle-ci est plus élevée que ce qui est prévu dans l’offre initiale.

Pour sa part, le gouvernement provincial proposait, en juin, une hausse salariale de 5 % sur trois ans, avec un montant forfaitaire de 1000$ aux salarié·e·s au maximum de l’échelle et un autre de 600$ pour tous les salariés, au prorata des heures travaillées.à

«Il y a un problème pour l’attraction et la rétention du personnel technique et professionnel du réseau de la santé. Le rattrapage salarial que nous demandons est nécessaire pour que le réseau de la santé conserve son expertise et réussisse à attirer de nouveaux talents. Les techniciens et les professionnels donnent beaucoup, particulièrement en ce temps de pandémie, et ils ne sont pas sauvés encore. Ce n’est pas juste une dépense, mais un investissement pour le réseau de la santé», a souligné Jean-François Travers, représentant national de l’APTS dans Chaudière-Appalaches.

De plus, les quelque 3 400 membres de l’APTS en Chaudière-Appalaches aimeraient également que Québec leur accorde des primes salariales afin de reconnaître leurs efforts dans la lutte contre la COVID-19 ainsi qu’afin d’atténuer les effets pervers de la crise sanitaire.

«Il y a aussi un enjeu de reconnaissance. Depuis neuf mois, nos techniciens et nos professionnels travaillent davantage en raison de la crise, notamment dans les laboratoires. Nous croyons que les primes doivent être rendues disponibles pour tous les employés puisque tout le personnel du réseau de la santé consent un important effort supplémentaire en raison de la pandémie», a renchéri M. Travers.

Soulignons finalement que l’APTS envisage de poser d’autres actions du genre au cours des prochaines semaines s’il n’y a pas d’avancée à la table des négociations.

Les plus lus

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

Stephan Dupont veut devenir le conseiller municipal de Pintendre

L'animateur de radio au FM93, Stephan Dupont, a annoncé. le 24 janvier, qu'il sera candidat aux prochaines élections municipales à Lévis. Le 7 novembre prochain, il désire obtenir la confiance des résidents de Pintendre afin de devenir le conseiller municipal de ce quartier.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.