CRÉDIT : COURTOISIE

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

L’organisation lévisienne se présentera officiellement aux prochaines élections municipales qui se tiendront en 2021. Après plusieurs rencontres avec les citoyens, les acteurs du milieu des affaires ainsi que du milieu communautaire, le regroupement, fondé par Lysa Bergeron, Carl Lavoie et Jonathan Tanguay, a décidé de se lancer officiellement en politique municipale.

Ce nouveau parti politique souhaite encourager les Lévisiens à prendre part à la vie politique municipale puisque seulement 36,5 % des citoyens ont participé aux dernières élections municipales et que 10 des 15 membres du conseil municipal actuel ont été élus par acclamation. «Il est clair que les Lévisiennes et les Lévisiens méritent d’être mieux représentés l’an prochain et d’avoir le choix», peut-on lire dans le communiqué de presse soutenant leur annonce.

Ainsi, Monica Beaudet, actuelle directrice des communications de Repensons Lévis, assurera le poste de la chefferie du parti politique afin de préparer la course à la direction du parti qui aura lieu au courant des prochains mois. Elle sera remplacée par le prochain chef qui deviendra le candidat à la mairie, une fois que les membres auront voté.

«Aujourd’hui est l’aboutissement de plusieurs mois de réflexions, de rencontres et de travail acharné : nous avons pris la décision de transformer toute notre bonne volonté à faire avancer notre belle ville de Lévis par des actions politiques concrètes. Nous privilégions la voie de la participation citoyenne et de la saine gouvernance afin de préparer le meilleur véhicule politique pour notre prochain chef et prochain maire de Lévis. C’est en travaillant en équipe que nous y arriverons!», a soutenu Monica Beaudet, par voie de communiqué.

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accueille cette nouvelle favorablement, lui qui n’a toujours pas pris de décision quant à sa candidature lors des prochaines élections. «Qui dit campagne électorale, dit débat démocratique. Nous sommes tout à fait prêts et c’est souhaitable qu’on puisse avoir une diversité d’opinions lors de la prochaine campagne électorale. On salue la création de ce nouveau parti politique.»

Les plus lus

Boulevard Jean-Garon : les proches de l'ancien élu ne discuteront plus avec l'administration Lehouillier

Par voie de communiqué, la famille et les amis de Jean Garon ont réagi, le 14 avril, aux déclarations du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en ce qui a trait à leur demande de renommer la route du Président-Kennedy en boulevard Jean-Garon afin d'honorer la mémoire de l'ancien maire et député de Lévis. Devant le refus de l'administration Lehouillier de considérer leur souhait, le groupe ne discute...

COVID-19 : les mesures spéciales d'urgence prolongées d'une semaine

Si le nombre de cas de COVID-19 se stabilise dans les trois régions du Québec sous le coup des mesures spéciales d'urgence, la situation dans les hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais continue de se détériorer. En raison de ce constat, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 20 avril, que les mesures spéciales d'urgence en vigueur da...

Boulevard Jean-Garon : les proches de l'ancien élu veulent que Lehouillier clarifie sa position

Par voie de communiqué, les proches et les membres de la famille de Jean Garon ont effectué une nouvelle sortie, le 21 avril, quant à l'hommage toponymique qu'ils désirent voir se concrétiser afin d'honorer la mémoire du regretté politicien lévisien. Le groupe demande au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, de préciser sa position quant à leur demande, soit de renommer la route du Président-Kennedy...

COVID-19 : les libéraux veulent que Québec déploie des outils supplémentaires dans la région

La porte-parole en matière de santé de l'opposition officielle à l'Assemblée, Marie Montpetit, et la porte-parole pour la Capitale-Nationale de l'opposition officielle, Marwah Rizqy, ont partagé, le 13 avril, leur inquiétude face à la situation de la COVID-19 dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Estimant que le gouvernement caquiste pourrait en faire plus pour p...

Elhadji Mamadou Diarra candidat de RL dans le district Notre-Dame

Le parti politique municipal Repensons Lévis (RL) a présenté au Journal son candidat au poste de conseiller municipal pour le district Notre-Dame lors des prochaines élections municipales. Elhadji Mamadou Diarra représentera Repensons Lévis dans le Vieux-Lévis lors de la campagne électorale cet automne.

La Ville prévoit une saison estivale animée

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé l’ouverture progressive de ses parcs, pistes cyclables, blocs sanitaires et chalets de services, jardins communautaires ainsi que des services estivaux comme l’Étébus, la navette Paquet, l’horaire d’été de l’écocentre et de la collecte d’ordures, ce 30 avril. Il a également glissé quelques mots sur le parcours Cet été, je parcours Lévis, où notammen...

Le conseil municipal du 12 avril en bref

Les conseillers municipaux et le maire, Gilles Lehouillier, se sont réunis virtuellement, le 12 avril, pour une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de la réunion ainsi que des annonces de l’administration Lehouillier qui ont retenus l’attention du Journal.

Gourde dresse un bilan dithyrambique du congrès de son parti

Par voie de communiqué, le député fédéral de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, s’est réjoui des retombées du plus récent congrès national de sa formation politique, le Parti conservateur du Canada (PCC), qui s’est déroulé lors de la fin de semaine du 20 mars.

Le salaire minimum sera désormais à 13,50 $ l'heure

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a confirmé que, dès demain, le taux général du salaire minimum sera porté à 13,50 $ l'heure.

Gourde critique les libéraux et les bloquistes

Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, s’est questionné, le 14 avril, sur les raisons qui ont poussé les bloquistes et les libéraux à adopter une motion qui a comme objectif de mettre fin à l’enquête du comité de la défense dans le dossier d’inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes.