Quelques militants ont déployé une banderole devant l’édifice accueillant le bureau de comté de François Paradis afin de demander au gouvernement provincial «d’écouter les experts scientifiques» quant à la lutte contre les changements climatiques.

Des militants lévisiens, soutenus par l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud et Le Filon, ont manifesté, le 16 novembre, devant les bureaux de Stéphanie Lachance, députée provinciale de Bellechasse, et de François Paradis, député de Lévis. Par cette action, le groupe a voulu lancer un message au gouvernement provincial afin de l’inviter à «accorder autant de valeur au savoir scientifique concernant la crise environnementale qu’à celui entourant la crise sanitaire».

«Si le gouvernement du Québec a été capable d’écouter les experts scientifiques et de réagir rapidement pour protéger la population contre une menace dont il a pris connaissance il y a moins d’un an, pourquoi peine-t-il autant à écouter la même communauté scientifique qui sonne l’alerte depuis des années sur les effets dévastateurs du réchauffement planétaire?On le voit même au niveau local, les changements climatiques ont des impacts sur la qualité de vie actuelle des citoyens et continueront d’en avoir dans le futur. Il faut agir», a notamment lancé Micha Morin, la porte-parole des militants.

Selon le groupe, un consensus clair existe dans la communauté scientifique quant à la cause de réchauffement planétaire «dont les impacts sur nos vies ne cessent de croître» : les activités humaines. 

Ainsi, les militants présents devant les bureaux de Stéphanie Lachance et de François Paradis ont exigé que le gouvernement caquiste mette en place des mesures pour que les combustibles fossiles soient abandonnés, qu’une reforestation massive soit effectuée, que le modèle capitaliste soit mis de côté et qu’une transition écologique porteuse de justice sociale soit lancée.

Rappelons finalement que cette action a été menée le même jour que le dévoilement du Plan pour une économie verte par le premier ministre du Québec, François Legault, et le ministre de l’Environnement, Benoît Charette. Dans le cadre de cette stratégie, Québec misera principalement sur l’électrification des transports et le transport collectif afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la province.


Les plus lus

Boulevard Jean-Garon : les proches de l'ancien élu ne discuteront plus avec l'administration Lehouillier

Par voie de communiqué, la famille et les amis de Jean Garon ont réagi, le 14 avril, aux déclarations du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en ce qui a trait à leur demande de renommer la route du Président-Kennedy en boulevard Jean-Garon afin d'honorer la mémoire de l'ancien maire et député de Lévis. Devant le refus de l'administration Lehouillier de considérer leur souhait, le groupe ne discute...

COVID-19 : les mesures spéciales d'urgence prolongées d'une semaine

Si le nombre de cas de COVID-19 se stabilise dans les trois régions du Québec sous le coup des mesures spéciales d'urgence, la situation dans les hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais continue de se détériorer. En raison de ce constat, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 20 avril, que les mesures spéciales d'urgence en vigueur da...

Boulevard Jean-Garon : les proches de l'ancien élu veulent que Lehouillier clarifie sa position

Par voie de communiqué, les proches et les membres de la famille de Jean Garon ont effectué une nouvelle sortie, le 21 avril, quant à l'hommage toponymique qu'ils désirent voir se concrétiser afin d'honorer la mémoire du regretté politicien lévisien. Le groupe demande au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, de préciser sa position quant à leur demande, soit de renommer la route du Président-Kennedy...

COVID-19 : les libéraux veulent que Québec déploie des outils supplémentaires dans la région

La porte-parole en matière de santé de l'opposition officielle à l'Assemblée, Marie Montpetit, et la porte-parole pour la Capitale-Nationale de l'opposition officielle, Marwah Rizqy, ont partagé, le 13 avril, leur inquiétude face à la situation de la COVID-19 dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Estimant que le gouvernement caquiste pourrait en faire plus pour p...

Elhadji Mamadou Diarra candidat de RL dans le district Notre-Dame

Le parti politique municipal Repensons Lévis (RL) a présenté au Journal son candidat au poste de conseiller municipal pour le district Notre-Dame lors des prochaines élections municipales. Elhadji Mamadou Diarra représentera Repensons Lévis dans le Vieux-Lévis lors de la campagne électorale cet automne.

La Ville prévoit une saison estivale animée

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé l’ouverture progressive de ses parcs, pistes cyclables, blocs sanitaires et chalets de services, jardins communautaires ainsi que des services estivaux comme l’Étébus, la navette Paquet, l’horaire d’été de l’écocentre et de la collecte d’ordures, ce 30 avril. Il a également glissé quelques mots sur le parcours Cet été, je parcours Lévis, où notammen...

Le conseil municipal du 12 avril en bref

Les conseillers municipaux et le maire, Gilles Lehouillier, se sont réunis virtuellement, le 12 avril, pour une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de la réunion ainsi que des annonces de l’administration Lehouillier qui ont retenus l’attention du Journal.

Gourde dresse un bilan dithyrambique du congrès de son parti

Par voie de communiqué, le député fédéral de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, s’est réjoui des retombées du plus récent congrès national de sa formation politique, le Parti conservateur du Canada (PCC), qui s’est déroulé lors de la fin de semaine du 20 mars.

Le salaire minimum sera désormais à 13,50 $ l'heure

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a confirmé que, dès demain, le taux général du salaire minimum sera porté à 13,50 $ l'heure.

Gourde critique les libéraux et les bloquistes

Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, s’est questionné, le 14 avril, sur les raisons qui ont poussé les bloquistes et les libéraux à adopter une motion qui a comme objectif de mettre fin à l’enquête du comité de la défense dans le dossier d’inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes.