Steven Blaney souhaite voir le gouvernement fédéral investir davantage dans les projets d’infrastructures de la région. CRÉDIT : COURTOISIE - ARCHIVES

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.

«L’année 2020 a été à mes yeux une année sous le signe de la résilience, une forme de détermination et de courage dans l’adversité, c’est ce que les gens ont démontré, évoque le député conservateur en entrevue téléphonique avec le Journal. C’est avec un certain soulagement qu’on accueille 2021 parce qu’on voit enfin la lumière au bout du tunnel avec l’arrivée d’un vaccin.»

Steven Blaney attend avec impatience le plan de relance économique afin que le pays puisse «reprendre son élan» et cheminer vers la prospérité. Au cours de la prochaine année, le député conservateur veut s’attaquer à différents enjeux importants pour la région ainsi que pour le pays.

Tout d’abord, le Chantier Davie sera un des enjeux cruciaux pour M. Blaney. «On demande au gouvernement de s’y pencher, ça fait plusieurs mois qu’on attend la décision pour l’octroi du contrat du brise-glace Diefenbaker. C’est un projet de 1,3 G$, on parle de 2 500 emplois directs et indirects, ça, c’est vraiment une grosse bouchée pour la région», expose celui qui milite pour que le chantier lévisien obtienne «sa juste part» des contrats de construction navale canadiens.

Le politicien demandera au gouvernement fédéral d’alléger les lourdeurs administratives et les délais, qui se sont allongés depuis la pandémie, pour les entreprises, notamment pour l’embauche de travailleurs étrangers temporaires qu’il considère comme essentielle pour les entrepreneurs de la région et la relance économique.

De plus, l’amélioration de la couverture Internet haute vitesse et du réseau cellulaire dans l’ensemble du territoire fera partie de ses priorités. «La pandémie a fait ressortir beaucoup de régions sur notre territoire où il y a une déficience à ce niveau-là», souligne Steven Blaney.

Le député conservateur mentionne également que plusieurs mesures mal ciblées par les libéraux ont été émises dans le programme Emploi d’été Canada. Selon lui, les fonds investis dans ce programme sont trop limités alors que les besoins sont grands.

«C’est le temps de supporter nos entreprises lorsqu’elles veulent embaucher des jeunes pour leur donner des expériences de travail. Il y a beaucoup d’argent qui a été dépensé, mais pas au bon endroit», déplore-t-il.

Pour le moment, le politicien voudrait voir de plus grands investissements fédéraux dans les infrastructures de la région, notamment dans le dossier concernant l’échangeur de la rue Saint-Omer. «Présentement, il n’y a pas de projet d’infrastructure qui est soutenu par le fédéral dans le comté. […] Habituellement, on voit le soutien du fédéral, mais il n’est pas au rendez-vous pour ces projets d’infrastructures», explique M. Blaney.

Des rumeurs d’élections

Plusieurs ont soulevé qu’une campagne électorale pourrait être déclenchée au pays en 2021 et Steven Blaney s’y prépare également. «Au printemps, on peut s’attendre que les libéraux se fassent tomber pour provoquer des élections parce qu’ils ont dépensé massivement et ils vont vouloir le faire avant d’avoir à réparer les pots cassés», prédit-il.

Selon lui, le nouveau chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, positionne bien le parti dans ces élections et aux yeux des électeurs québécois aussi, notamment en raison de sa sensibilité envers la protection de la langue française.

Pour 2021, plusieurs défis attendent la région. Pour l’homme politique, un de ses défis personnels sera de redécouvrir une manière de faire du terrain dans un contexte où les activités courantes sont annuléeset que le présentiel est très limité, voire inexistant. 

Les plus lus

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Stephan Dupont veut devenir le conseiller municipal de Pintendre

L'animateur de radio au FM93, Stephan Dupont, a annoncé. le 24 janvier, qu'il sera candidat aux prochaines élections municipales à Lévis. Le 7 novembre prochain, il désire obtenir la confiance des résidents de Pintendre afin de devenir le conseiller municipal de ce quartier.

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

Perspectives 2021 - Remettre le pays sur «les rails de la prospérité»

Alors que 2020 vient tout juste de se conclure, le député fédéral de la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’affaire déjà à plusieurs dossiers pour l’année à venir, dont ceux de la relance économique, du Chantier Davie, de la couverture Internet haute vitesse sur tout le territoire et plusieurs autres.