CRÉDIT : COURTOISIE - FM93

Stephan Dupont, animateur de radio au FM93, a annoncé sur sa page Facebook qu’il se présentera aux prochaines élections municipales à Lévis dans le district Pintendre, le 24 janvier. Il souhaite rajeunir son quartier et le revitaliser, lui qui croit que Pintendre est laissé à l’abandon depuis plusieurs années.

Celui qui habite le district depuis des années laissait mûrir l’idée de se présenter au poste de conseiller municipal de Pintendre depuis longtemps. «Pintendre est bloqué, ça ne se développe pas ni au niveau résidentiel ni au niveau commercial, partage-t-il. Aussi, le terrain de balle molle est en décrépitude, la patinoire est à l’abandon. Ça a toujours été un combat au niveau des sports.»

Ce dernier croit que la conseillère municipale en poste, Ann Jeffrey, n’est pas la candidate idéale pour son district, lui qui qualifie son travail de «désastreux». C’est en partie ce qui a motivé l’animateur de radio à se présenter aux prochaines élections.

«Il faut qu’il y ait un retour des services et surtout pour les jeunes familles. Il faut que Pintendre soit revitalisé. Est-ce qu’il pourrait y avoir plus de garderies? Est-ce que les écoles pourraient être revampées? Je veux rajeunir le quartier et ça passe par des infrastructures pour les jeunes familles», soutient-il en ajoutant que le développement commercial sur la route du Président-Kennedy, du côté de Pintendre, est un enjeu important également.

Stephan Dupont se désole de voir son quartier sans grand parc pour les enfants et de voir l’état de ses écoles négligé. «L’École des Moussaillons tombe en ruines et elle ne fait pas partie des projets de rénovations au ministère de l’Éducation, il faut faire quelque chose», expose le résident de Pintendre.

Faire cavalier seul

Pour cette élection municipale, Stephan Dupont se présentera à titre de conseiller indépendant. Bien qu’il respecte les deux partis politiques présentement en lice, Lévis Force 10 et Repensons Lévis, il souhaite uniquement se concentrer sur son district.

«Je trouve ça vraiment intéressant de voir un nouveau parti politique municipal (Repensons Lévis), mais je ne veux rien savoir. Gilles Lehouillier m’a demandé si je voulais me joindre à son parti, mais je lui ai répondu que ça ne m’intéresse pas. […] J’ai des points précis sur lesquels je veux travailler, je veux que mon village redevienne ce qu’il a déjà été, qu’on recrée un sentiment d’appartenance et que les commerces (se développent)», explique M. Dupont.

Animateur radio et conseiller municipal

Quant à la faisabilité de conserver son micro sur les ondes du FM93 et d’occuper un siège à l’hôtel de ville, le résident de Pintendre assure qu’il demeurera impartial derrière son micro et qu’il demeurera en poste s’il est élu.

«Au moment des élections, je n’aurai aucun commentaire à faire (en ondes) sur l’élection municipale de Lévis ni de mon district ni pour le poste de maire ni pour rien, avance Stephan Dupont. Si ça ne se faisait pas, il faudrait revoir les fonctions d’un conseiller municipal. Un conseiller municipal, c’est pour s’occuper des gens de son quartier, ce n’est pas pour se promener avec du linge trop cher, de grands foulards et dire aux citoyens qu’on a fait bien des choses pour Pintendre», argue l’animateur de radio, lui qui considère que la conseillère municipale actuelle n’a pratiquement rien fait de concret pour son district depuis qu’elle est en poste.

Stephan Dupont espère donc obtenir la confiance des résidents de Pintendre le 7 novembre, date des prochaines élections municipales, pour faire souffler un vent de changement sur son quartier.

Les plus lus

Repensons Lévis réplique au maire de Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a réagi, le 10 mars, aux déclarations du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, dans un article du Journal portant sur des critiques de RL sur l’octroi de certains contrats par son administration. Repensons Lévis soutient notamment que les affirmations du maire dans l’article sont «accusatrices et inexactes».

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situation pandém...

Lehouillier se lance dans «l’élection de trop», selon RL

Repensons Lévis (RL) a réagi, le 9 avril, à l’annonce du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui a confirmé son intention d’obtenir un troisième mandat à la tête de Lévis en novembre prochain. Selon RL, la population lévisienne doit «tourner la page sur l’ère Lehouillier» et estime que le premier citoyen de Lévis s’engage dans «une élection de trop».

La Ville fait le point sur le marché du travail à Lévis

En compagnie de Karine Laflamme, présidente du Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis et conseillère municipale du district Taniata, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a notamment présenté, le 12 mars, les résultats de sondages menés en lien avec les impacts de la pandémie sur la main-d’œuvre. Lors de cette rencontre avec les journalistes, le premier citoyen a une nouvelle fois souligné l’im...

Repensons Lévis à la recherche de candidats

Le nouveau parti politique municipal lévisien, Repensons Lévis, a annoncé l’ouverture des candidatures dans les 14 districts vacants de son parti. Ce dernier invite les citoyens à soumettre leur intérêt pour le poste de candidat à titre de conseiller municipal dans l’un de ces districts pour les prochaines élections prévues cet automne.

Poules urbaines : le conseil municipal va de l’avant avec le projet

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé le dépôt d’un nouveau règlement venant encadrer l’implantation de poulaillers domestiques lors d’une conférence de presse, le 29 mars. Cette demande citoyenne était récurrente depuis l’automne dernier.

Le troisième lien à l’est appuyé par plusieurs Bellechassois

Le comité 3e lien a présenté les résultats d’un sondage effectué sur les caractéristiques que devraient avoir le futur lien interrives, le 15 mars dernier. Selon les membres de ce groupe prônant la construction d’un troisième lien dans l’axe route Lallemand/Beauport, une forte majorité de répondants appuient cette option.

COVID-19 : le maire de Lévis reçoit une première dose de vaccin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a reçu la première dose d'un vaccin contre la COVID-19, cet après-midi au centre de vaccination massif de Lévis.

Une action de QS à Lévis contre le projet GNL Québec

Une dizaine de militants de Québec solidaire (QS) Chaudière-Appalaches ont déployé une bannière contre le projet GNL Québec, le 14 mars, au-dessus de l’autoroute 20 à la hauteur du viaduc de Saint-Rédempteur. L’opération était menée en simultané dans 14 villes du Québec.

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».