(Crédit photo : Capture d’écran)

Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Par Mélanie Labrecque – Collaboration spéciale

«Les choses s'améliorent, que ce soient les cas, les hospitalisations, les décès, mais la pandémie n'est pas finie, il y a encore des risques importants pour les Québécois, en particulier au cours des prochaines semaines», a déclaré le premier ministre.

Ainsi, seule la région de l’Outaouais passera au niveau d’alerte orange dès le 22 février. La stabilité qu’enregistre la région depuis plusieurs semaines et le fait qu’Ottawa passera aussi en zone orange expliquent pourquoi le gouvernement a décidé d’abaisser le niveau d’alerte.

«Il faut être très prudent avec les gestes qu’on va poser», a ajouté M. Legault pour justifier sa décision de maintenir les autres régions, dont la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches, au niveau d’alerte rouge.

Par ailleurs, François Legault a rappelé qu’il y a encore beaucoup trop d’hospitalisations au Québec. On compte toujours 771 patients COVID. Cela amène encore beaucoup de délestage. S’ajoutent l’épuisement du personnel de la santé, les infirmières et préposés aux bénéficiaires sont au front depuis le mois de mars 2020, les variants et la semaine de relâche qui entraîne des rassemblements et des déplacements.

Assouplissements pour la relâche

Dès le 26 février, même dans les zones rouges, les cinémas pourront rouvrir, les sports intérieurs seront permis pour les familles et des groupes de deux personnes. Ainsi, les arénas et les piscines pourront ouvrir leurs portes. Le respect des normes sanitaires de base s’appliquera également.

À l’extérieur, jusqu’à huit personnes pourront faire des activités ensemble. Tout cela s’ajoute aux musées et aux bibliothèques qui ont déjà ouvert leurs portes.

Toujours en zone rouge, le couvre-feu est maintenu à 20h.

Par ailleurs, il n’y aura pas de barrages pour limiter les déplacements entre les régions. Cependant, les policiers auront le mandat d’assurer une surveillance accrue dans les endroits reconnus pour accueillir beaucoup de touristes. Les gens qui loueront un chalet sont invités à amener leur propre nourriture.

Le premier ministre a également rappelé aux parents qui devront travailler pendant la relâche de ne pas confier leurs enfants aux grands-parents. Il a plutôt lancé un appel aux employeurs. Il leur demande d’être compréhensif envers les parents qui ont de jeunes enfants, de leur accorder quelques jours de congé pour les accommoder. «Le plus important dans les prochaines semaines sera de s’assurer qu’il n’y a pas de visite dans les maisons.»

La situation et le maintien de ces assouplissements seront réévalués juste avant la relâche.

 

 

Les plus lus

Boulevard Jean-Garon : les entrepreneurs pas chauds à l'idée

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a dévoilé, le 23 février, les résultats d'un sondage mené plus tôt ce mois-ci auprès des dirigeants d'entreprises situées sur la route du Président-Kennedy afin de connaître leur opinion sur la possibilité d'un changement de nom de la portion lévisienne de l'artère. 78 % des répondants ont alors manifesté leur opposition à tout changeme...

La Ville s’entend avec la SPA Beauce-Etchemin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officialisé l’entente entre la municipalité et la Société protectrice des animaux (SPA) Beauce-Etchemin concernant la gestion animalière lors d’une conférence de presse, le 11 février dernier. Cette entente qui s’estime à 3,4 M$ s’étirera du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2026.

Fermeture d'une partie du chemin du Fleuve : la Ville fait marche arrière

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 10 février, que des modifications au concept d'aménagement du nouveau parc de la Pointe-Benson, à Saint-Romuald, seront apportés. Ces dernières permettront de laisser le chemin du Fleuve ouvert à la circulation automobile.

Conseil en bref : Lévis devrait faire affaire avec la SPA Beauce-Etchemins

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés de façon virtuelle lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 8 février dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Un premier candidat pour Repensons Lévis

Après avoir mené une investiture, RepensonsLévis (RL) a annoncé, le 21 février, que Sylvain Gagnon sera son candidat au poste de conseiller du district Saint-David, lors des prochaines élections municipales àLévis en novembre prochain.

Le conseil municipal du 22 février en bref

Les conseillers et le maire de Lévis se sont réunis virtuellement, le 22 février, pour une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des points marquants discutés et des décisions d'importance qui ont été prises par les échevins lors de cette réunion.

RL critique la Ville pour l’entretien de ses infrastructures récréatives

À la suite de la situation rapportée par le Journal concernant l’équipe de bénévoles qui déneigeait le parc des Chutes-de-la-Chaudière, Repensons Lévis (RL) en a profité pour critiquer l’administration municipale quant à l’entretien de ses infrastructures récréatives durant les quatre saisons.

Lehouillier veut que la région passe bientôt en zone orange

Au lendemain de la conférence de presse portant sur les consignes sanitaires à suivre au cours des deux prochaines semaines, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n’a pas caché sa déception devant la décision du gouvernement provincial de maintenir la Chaudière-Appalaches en zone rouge. Comprenant cependant les craintes de Québec quant aux impacts potentiels de la semaine de relâche, le premier c...

Stephan Dupont se lance en politique pour Pintendre

Stephan Dupont, animateur de radio au FM93, a annoncé sur sa page Facebook qu’il se présentera aux prochaines élections municipales à Lévis dans le district Pintendre, le 24 janvier. Il souhaite rajeunir son quartier et le revitaliser, lui qui croit que Pintendre est laissé à l’abandon depuis plusieurs années.