CRÉDIT : COURTOISIE

Dans le cadre de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs, Action Chômage de Québec, l'Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS Rive-Sud) et le Mouvement Action-Chômage de Charlevoix ont mené des actions de visibilité dans la grande région de Québec, le 1er mai.

En plus de prendre part en après-midi à une marche organisée à Québec par plusieurs organismes dans ce but, les groupes ont installé des bannières dans la région. Par cette action, les participants ont réclamé une réforme du régime d'assurance-emploi «afin qu'il soit réellement accessible pour tous les Canadiens».

À Lévis, une bannière a été installée par des militants de l'ADDS Rive-Sud en bordure de la route du Président-Kennedy, près des bureaux de Service Canada situés à Place Lévis.

Les trois organismes soutiennent que près de 60 % des personnes ne sont pas couvertes par le programme de l’assurance-emploi. Si des mesures spéciales mises en place par Ottawa au cours des derniers mois, comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), sont venues en aide aux chômeurs pandémiques, plusieurs d'entre eux «n’auraient eu normalement droit à aucun support financier sans ces programmes temporaires».

Concrètement, les groupes déplorent que des personnes qui perdent leur emploi n'ont pas accès à des prestations d'assurance-emploi «parce qu’elles travaillent à temps partiel dans des emplois temporaires, parce qu’elles étudient en même temps de travailler ou parce qu’elles ont quitté un emploi pour un autre».

«Nous espérons que l’action pique la curiosité de la population et amène les gens à s’informer sur les enjeux entourant l’assurance-chômage et, éventuellement, joindre leur voix à la nôtre. Peu de gens savent à quel point cette partie de notre filet social est mal en point. Malheureusement, les personnes le constatent lorsqu’elles en ont besoin et que le système les abandonne», a notamment déclaré Roxane Blanchet, militante salariée à l’ADDS Rive-Sud.

Les plus lus

Plus de détails sur l'élection partielle à venir dans le district Christ-Roi

Élections Québec a dévoilé plus de détails, le 6 janvier dernier, sur l'élection partielle à venir en février afin de pourvoir le poste de conseillère ou conseiller du district Christ-Roi (numéro 12) au sein du conseil municipal de la Ville de Lévis.

Qualité de vie, environnement et mobilité au menu de 2023 de Gilles Lehouillier

Si 2022 a été une année importante pour la Ville de Lévis en termes de projets, cette dernière poursuivra sur sa lancée au cours de la prochaine année. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les volets de la qualité de vie, de l’environnement ainsi que de la mobilité seront au cœur des priorités de la municipalité.

Serge Bonin veut poursuivre un travail de longue haleine en 2023

S’il estime que l’administration Lehouillier peut faire mieux dans plusieurs dossiers, le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul élu de Repensons Lévis (RL) et de l’opposition à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, est heureux d’avoir pu obtenir certains gains au cours de 2022. Il entend poursuivre son travail lors de la prochaine année pour inciter Lévis Force 10, le parti du maire Gill...

Course à trois dans Christ-Roi

Les citoyens de Christ-Roi auront finalement le choix entre trois candidats afin de choisir leur prochain conseiller municipal à la Ville de Lévis, lors de l'élection partielle du 19 février prochain. La Ville de Lévis a publié le 20 janvier, date limite pour déposer une candidature lors de cette campagne, la liste officielle des prétendants pour le poste.

Troisième lien : du nouveau «prochainement», selon Drainville

En marge de l’annonce de l’octroi d’une aide financière pour l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste, le député de Lévis ainsi que ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a été interrogé par les journalistes sur le dossier du troisième lien, le 12 janvier. Il a alors confirmé que des études sur le projet centre-ville à centre-ville seront d...

Élection partielle dans Christ-Roi : LF10 mise sur Pascal Brulotte

C’est en compagnie des autres élus de son parti que le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 17 janvier, son candidat pour l’élection partielle dans le district Christ-Roi qui aura lieu le 19 février prochain. C’est Pascal Brulotte, l’ancien directeur général du Patro de Lévis, qui tentera de conserver le district dans le giron de LF10 à l’issue de la c...

Conseil en bref du 23 janvier

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 23 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Élection partielle dans Christ-Roi : Fallu veut améliorer la sécurité dans les rues

Comme il s'agit d'un «problème récurrent» mentionné par les citoyens qu'il rencontre, le candidat de Repensons Lévis (RL) lors de l'élection partielle dans le district Christ-Roi du 19 février prochain, Alexandre Fallu, s'est engagé à améliorer la sécurité dans les rues de son quartier, le 25 janvier.

Prochain budget provincial : Québec invite les citoyens à se prononcer

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a annoncé, le 10 janvier, le début des consultations prébudgétaires en ligne en vue de la préparation du budget 2023-2024 de la province.

RPA : Bonin veut que l'administration Lehouillier utilise son pouvoir de zonage

Serge Bonin, le conseiller municipal de Saint-Étienne élu sous la bannière de Repensons Lévis (RL), a écrit une lettre à l'équipe du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en lien avec le dossier de la Seigneurie de Lévy, cette résidente privée pour aînés (RPA) du quartier Lévis qui fermera ses portes dans quelques mois pour un devenir un édifice à appartements. Selon le seul représentant de l'opposi...