Avec sa première politique environnementale, Lévis veut, entre autres, bonifier la canopée. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Accompagné de ses collègues Fleur Paradis et Mario Fortier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 10 juin, la première politique environnementale de la Ville de Lévis, adoptée le 25 mai dernier par le conseil municipal.

Le document qui guidera les actions de la municipalité afin de combattre les changements climatiques et préserver l’environnement est le fruit de deux années de travail. Dans le cadre du processus de rédaction de sa première politique environnementale, la Ville a notamment tenu des consultations publiques auxquelles ont participé plus de 3 000 citoyens.

Les échanges et les travaux ont permis de dégager six enjeux prioritaires qui constituent l’ossature de la politique environnementale dévoilée le 10 juin. Avec cette stratégie, Lévis désire s’adapter aux changements climatiques, favoriser la mobilité durable, protéger les milieux naturels, soutenir l’agriculture urbaine, encourager l’achat local et durable et contrôler les nuisances.

Pour concrétiser ses objectifs, la Ville a inscrit 15 engagements dans la politique qui guidera ses actions environnementales au cours des prochaines années. D’abord, Lévis veut mobiliser et faire participer l’ensemble de la collectivité à l’amélioration de la qualité de l’environnement, verdir la ville, maintenir une forêt urbaine de qualité et bonifier la canopée ainsi que planifier et construire une ville résiliente et adaptée aux changements climatiques.

Également, la municipalité se fixe comme objectifs de tendre vers une communauté zéro déchet, accroître la superficie des aires de conservation et préserver la biodiversité, protéger et restaurer les milieux humides et hydriques, consommer et utiliser l’eau de façon responsable et protéger les sources d’eau potable et continuer le développement des parcs et accentuer la mise en valeur des milieux naturels, du fleuve et des affluents.

Enfin, la Ville s’engage dans le cadre de sa politique environnementale à bonifier le réseau de transport actif utilitaire, améliorer le transport collectif et diversifier les options de transport, réduire les émissions de GES associées au transport routier, mettre en place des pratiques municipales qui minimisent les impacts sur l’environnement, favoriser le développement de l’agriculture urbaine et les pratiques agricoles durables, minimiser les nuisances et limiter l’émission de contaminants dans l’eau, l’air et les sols ainsi que réduire l’empreinte environnementale liée à la consommation de biens et de services.

«La politique environnementale de la Ville de Lévis contient des engagements concrets avec des verbes d’action! Je souhaite que cette nouvelle politique s’intègre au quotidien des Lévisiens», a souligné Fleur Paradis, conseillère municipal du district Lauzon et présidente de la commission consultative de l’environnement.

Passer à l’action dès l’an prochain

Quant aux mesures concrètes et les cibles qui permettront à la Ville de réaliser ses engagements, le plan d’action lié à la politique environnementale devrait être déposé pour l’été 2022. Notons toutefois que comme le maire l’a dévoilé le 10 juin, l’administration Lehouillier travaille déjà à mettre en place des mesures qui permettront de concrétiser les promesses inscrites dans son plan vert.

La Ville se penche notamment sur la création d’une politique de reconnaissance des organismes environnementaux lévisiens, d’un fonds vert pour encourager financièrement les initiatives environnementales et d’organismes de quartier à vocation environnementale qui auront pour mission de mobiliser les citoyens. En effet, les actions qui seront réalisées par Lévis dans le cadre de sa politique environnementale auront principalement pour objectif de sensibiliser et faire passer à l’action les citoyens.

«Avec notre politique environnementale, on s’attaque aux changements climatiques et on veut préserver notre environnement d’une façon audacieuse, soit en stimulant la participation et la mobilisation citoyenne. Avec l’appui des organismes, nous pourrons notamment entrer en contact avec les Lévisiens pour faire de la pédagogie et du travail de terrain», a illustré Gilles Lehouillier.

Notons finalement que la politique environnementale de la Ville de Lévis peut être consultée au www.ville.levis.qc.ca/environnement.

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

RL veut que le bâtiment des Scies Mercier devienne un Espace bleu

À quelques heures de la séance extraordinaire du conseil municipal consacré au dossier de la démolition du bâtiment des Scies Mercier, Repensons Lévis (RL) et son candidat dans le district Notre-Dame, Elhadji Mamadou Diarra, ont fait une sortie afin de partager leur espoir de voir l'ancienne usine devenir un Espace bleu.

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.