Charles-Eugène Bergeron défend les couleurs du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière lors de la campagne. CRÉDIT : COURTOISIE

Comme dans d’autres comtés de la région, le Parti vert du Canada (PVC) aura un candidat dans Lévis-Lotbinière. Charles-Eugène Bergeron, un résident de Leclercville, a décidé de s’engager en politique fédérale dans la présente campagne électorale afin de mettre de l’avant la priorité d’agir pour combattre les changements climatiques.

Au cours des dernières années, l’horticulteur semi-retraité et propriétaire d’une microentreprise de service-conseil dans l’aménagement paysager s’est impliqué dans plusieurs organismes écologiques et de solidarité internationale.

En 2012, Charles-Eugène Bergeron a tenté de faire le saut en politique municipale à Québec, comme candidat de Démocratie Québec lors d’une élection partielle dans le district Saint-Rodrigue (Charlesbourg). Cependant, le parti a retiré la candidature de M. Bergeron avant l’élection pour des «considérations personnelles».

Malgré cette expérience particulière en politique, le résident de Leclercville avait toujours une soif inassouvie de passer à l’action. Il ne pouvait donc pas refuser la proposition de devenir candidat du PVC dans Lévis-Lotbinière lorsqu’elle lui a été présentée.

«J’ai beaucoup milité, mais je me suis rendu compte que les manifestations et les pétitions ne sont pas prises en compte par les gouvernements. La protection de l’environnement passe donc par l’action politique. Plutôt que de prendre la rue, je veux passer à l’action au niveau politique», soutient l’horticulteur saisonnier au Domaine Joly-De Lotbinière.

Trois priorités

Depuis le début de la campagne électorale, Charles-Eugène Bergeron discute donc avec les électeurs des mesures qu’il désire mettre en place afin de s’attaquer aux changements climatiques.

Comme l’agriculture est un secteur économique important dans sa circonscription, le candidat du PVC dans Lévis-Lotbinière verrait d’abord d’un bon œil l’investissement de certaines sommes obtenues grâce au marché du carbone dans un programme de soutien aux agriculteurs. L’initiative permettrait d’encourager le développement de cultures plus écologiques.

Toujours dans l’objectif d’aider ses concitoyens agriculteurs, Charles-Eugène Bergeron s’engage à améliorer les conditions de travail des travailleurs du secteur agroalimentaire ainsi que revaloriser les professions de ce domaine. Enfin, le candidat vert désire que le soutien financier pour la création d’aires protégées soit bonifié, afin d’augmenter la portion du territoire qui ne pourra être touchée par le développement humain.

«La lutte aux changements climatiques est confiée aux gouvernements. Avec les lois et les cadres réglementaires, on peut équilibrer les activités humaines avec les limites imposées par la nature», a plaidé M. Bergeron, sur l’importance pour le gouvernement d’investir dans diverses initiatives pour lutter contre les changements climatiques.

Un engagement pour inspirer

Admettant que ses chances d’être élu député de Lévis-Lotbinière le 20 septembre prochain sont inexistantes, Charles-Eugène Bergeron entend profiter des prochains jours pour continuer de marteler l’importance d’agir pour diminuer les impacts des activités humaines sur la nature. Il espère aussi que sa campagne permettra de créer un élan au PVC dans Lévis-Lotbinière afin de créer une association de la formation dans son comté.

«Je mise beaucoup sur les médias sociaux pour tenter de joindre les jeunes et de leur faire prendre conscience des conséquences de l’inaction du gouvernement sur les questions  environnementales. Je n’ai pas l’ambition de débarquer M. Gourde, mais j’espère que ma campagne lui apportera des idées pour ‘‘écologiser’’ le développement (dans notre circonscription et au pays)», a conclu M. Bergeron.

Les plus lus

Mairie de Lévis : cinq candidats en lice

Depuis le 1er octobre à 16h30, le portrait des luttes qui auront cours dans le cadre des élections municipales au Québec est connu. À Lévis, cinq candidats croiseront notamment le fer pour devenir le maire de la ville, le 7 novembre prochain.

Environnement : RL veut planter 150 000 arbres en 10 ans

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a présenté ses engagements environnementaux, le 4 octobre. S'il obtient le pouvoir le 7 novembre prochain, le parti s'engage notamment à planter 150 000 arbres lors des 10 prochaines années.

LF10 – Équipe Lehouillier souhaite mettre en place un fonds vert

Lors d’une conférence de presse, le 7 octobre, portant sur les engagements en environnement du parti municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le maire sortant et candidat à la mairie de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé que son équipe souhaitait développer un fonds vert, mettre œuvre 15 actions concrètes concernant l’environnement et développer trois nouveaux grands parcs urbains sur le te...

Repensons Lévis veut bonifier le troisième lien

Accompagné des candidats de ce parti aux postes de conseiller dans les districts Christ-Roi et Bienville, Gaston Gourde et Patricia Turcotte, le chef et candidat à la mairie de Repensons Lévis (RL), Elhadji Mamadou Diarra, a présenté la position de sa formation sur le dossier du troisième lien, le 7 octobre. «Résolument» en faveur du tunnel Québec-Lévis, RL veut cependant bonifier le projet afin d...

Stéphan Dupont renonce à se porter candidat

Lors de son émission quotidienne de radio au FM93, Stéphan Dupont a annoncé, le 30 septembre, qu'il ne se portera finalement pas candidat au poste de conseiller municipal dans le district Pintendre, lors des présentes élections municipales à Lévis.

Repensons Lévis veut doter la Ville d’une stratégie de développement immobilier

Le parti de l’opposition dans la course à la mairie lévisienne, Repensons Lévis (RL), a annoncé, lors d’un point de presse le 1er octobre en après-midi, son appui aux résidents du quartier résidentiel de l’Aquifère à Saint-Nicolas. Ceux-ci mécontents du projet immobilier du Quartier Élévation. Citant ce dossier en exemple, RL a promis de mettre en place une stratégie de développement immobilier s’...

S’engager de nouveau pour l’environnement

Candidat lors des deux dernières élections fédérales, Chamroeun Khuon tente maintenant sa chance au niveau municipal pour la course à la mairie de Lévis. Le dentiste souhaite devenir le premier citoyen de la municipalité afin de notamment mettre en place un programme résolument écologiste.

Les conservateurs conservent les deux circonscriptions lévisiennes

Les Canadiens étaient appelés aux urnes le 20 septembre afin de choisir les 338 députés qui formeront la prochaine législature à la Chambre des communes. Les gens de la région ont de nouveau appuyé le Parti conservateur du Canada alors que le député sortant dans Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, et la candidate dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Dominique Vien, ont obtenu la confiance des élect...

Un ancien élu de LF10 sous l'ère Roy Marinelli donne son appui à RL

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé lundi que l'ancien maire de Saint-Romuald de 1995 à 2002, conseiller municipal du district Saint-Romuald sous les couleurs de Lévis Force 10 (LF10) de 2005 à 2013 et candidat néodémocrate en 2015 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Jean-Luc Daigle, lui donnait son appui.

Repensons Lévis dénonce le vol de pancartes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a fait une sortie, le 23 septembre, afin de dénoncer le vol de certaines de ses pancartes électorales, particulièrement dans le district Lauzon.