Le chef et candidat à la mairie de RL, Elhadji Mamadou Diarra. CRÉDIT : ARCHIVES

En compagnie de plusieurs candidats de son parti à des postes de conseiller, le chef de Repensons Lévis (RL) et candidat à la mairie de Lévis, Elhadji Mamadou Diarra, a présenté les engagements de sa formation politique afin d’assurer le bien-être des employés de la Ville de Lévis, le 27 octobre.

«L’hôtel de ville est l’endroit où la démocratie doit prendre tout son sens. Ce lieu doit également incarner le respect dû aux employés de l’administration municipale ainsi que du cabinet du maire. […] Le bien-être des employés est capital et il faut prendre soin de notre ressource la plus précieuse, les gens qui travaillent pour notre municipalité. Le bien-être physique et psychologique des hommes et des femmes qui se dévouent à notre population est très important pour moi», a déclaré M. Diarra, lors d’un point de presse devant l’hôtel de ville à Saint-Romuald.

Déplorant que la Ville ne dispose que d’une politique de signalement des actes répréhensibles, le chef et candidat à la mairie de RL aimerait implanter une politique de prévention du harcèlement et de la violence, s’il est élu premier citoyen de la Ville le 7 novembre prochain.

Pour ce faire, Elhadji Mamadou Diarra entend s’inspirer de la Politique-cadre en matière de prévention et de traitement des situations d’incivilité, de conflit et de harcèlement psychologique ou sexuel au travail du gouvernement du Québec. Selon RL, le tout permettrait d’assurer un milieu de travail «sain et exempt de toute forme de harcèlement afin de protéger la santé, la dignité et l’intégrité du personnel, tant au niveau administratif que politique, ce qui inclut aussi les élus».

De plus, l’aspirant à la mairie de Lévis pour RL s’engage à mettre en place un «indice du bonheur». Cet outil permettrait à la haute direction de la Ville ainsi qu’au conseil municipal de s’assurer que les employés de la municipalité sont sereins lorsqu’ils travaillent.

Interrogé à plusieurs reprises par les journalistes à ce sujet, Elhadji Mamadou Diarra n’a toutefois pas été en mesure de citer d’exemples d’événements répréhensibles qui justifieraient ses promesses. Il a cependant souligné que Lévis devait être également un leader en ce qui a trait à la gestion de ses ressources humaines.

«La politique actuelle ne fait référence qu’aux signalements. Nous devons nous assurer d’en faire davantage et je veux aller plus loin que ce qui est fait présentement. La devise que l’on retrouve sur les armoiries de la Ville est ‘‘Toujours à l’avant-garde’’. Je veux que Lévis soit elle aussi à l’avant-garde dans ce domaine», a imagé M. Diarra.

Appel au changement

 À quelques jours du vote par anticipation et à un peu plus d’une semaine du jour du scrutin, Elhadji Mamadou Diarra a profité de sa conférence de presse pour inviter ses concitoyens à appuyer son parti.

«Nous souhaitons tourner la page d’un chapitre où Lévis est une ville dont le pouvoir est concentré entre les mains d’un seul homme. Lévis est mûre pour une administration de proximité, une administration formée d’élus qui cognent aux portes plus qu’une fois aux quatre ans. Il est temps d’aller voter maintenant», a-t-il notamment soutenu.

Les plus lus

Une association du PCQ dans Bellechasse

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé qu’une association locale est désormais en place dans la circonscription de Bellechasse. C’est par vidéoconférence que les membres du parti ont pris part à la création du groupe, le 6 octobre dernier.

Le Convoi pour la liberté 2022 passe à Lévis

Deux groupes de camionneurs et d’automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022 ont traversé Lévis le 28 janvier en matinée, via les autoroutes 20 et 73. En prenant part à cette manifestation nationale, les participants désirent forcer le gouvernement fédéral à abolir toutes les mesures en place afin de freiner la propagation du coronavirus.

Main-d’œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire

Après avoir obtenu la confiance des Lévisiens pour un troisième mandat consécutif en novembre dernier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, perçoit la prochaine année avec une foule de projets et d’enjeux en tête. À ses yeux, ceux qui retiendront le plus l’attention seront la pénurie de main-d’œuvre et l’adaptation des pratiques et des services à la nouvelle réalité qui a été créée par la COVID-...

La passerelle Harlaka accueillera maintenant les motoneigistes

Passant notamment au-dessus de l’autoroute 20 grâce à la passerelle Harlaka, un nouveau lien de 26 kilomètres permet maintenant aux motoneigistes de se déplacer directement entre Lévis et Bellechasse. C’est le 16 décembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le préfet de la MRC de Bellechasse, Yvon Dumont, et le maire de Saint-Henri, Germain Caron, ont annoncé la création du nouveau parcours...

Gilles Lehouillier teste positif à la COVID-19

La Ville de Lévis a laissé savoir, le 16 janvier, par voie de communiqué que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avait obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, le 15 janvier dernier.

Une année à défendre son district et sa vision

Le conseiller du district Saint-Étienne et seul élu dans l’opposition à l’hôtel de ville de Lévis, Serge Bonin, envisage la prochaine année avec aplomb, lui qui en est à un premier mandat à titre de conseiller municipal. Tout au long de 2022, M. Bonin misera notamment sur le service aux citoyens, tiendra mordicus à ce que la municipalité soit des plus transparentes et invitera les Lévisiens à s’in...

Retour en classe et fin du couvre-feu

Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, et du directeur national de la Santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé, cet après-midi, le retour en classe des élèves pour le 17 janvier ainsi que la fin du couvre-feu.

Anglade veut une réunion d'urgence de l'Assemblée nationale

En raison de la détérioration de la situation épidémiologique du Québec, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) et de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, Dominique Anglade, a demandé, le 7 janvier, que la chambre se réunisse dès la semaine prochaine lors d'une séance extraordinaire.

COVID-19 : Legault en appelle à la solidarité des Québécois afin de respecter les mesures

Le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 20 janvier. Alors que le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 se stabilise, le chef du gouvernement soutient cependant que le Québec ne peut se permettre de nouveaux assouplissements en raison de la gravité de la situation épidémiologique. Il a de nouveau fait appel ...

Le conseil municipal du 24 janvier en bref

Les élus lévisiens se sont réunis pour la première fois en 2022 lors d’une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville, le 24 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été abordés ainsi que des décisions prises par les échevins lors de la réunion.