Le plus récent agrandissement du Service d’entraide est évalué à 500 000 $. CRÉDIT : ÉMILIE PELLETIER

Grâce à un soutien financier de 25 000 $ octroyé par la Ville de Lévis en appui à la réalisation de son projet de construction, le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome va de l’avant avec les travaux d’agrandissement de ses locaux. Ces derniers lui permettront notamment d’améliorer l’offre de services répondant aux besoins de la population.

Bien ancré dans sa communauté depuis 40 ans, le Service d’entraide fait partie intégrante du quotidien des gens dans le besoin. Or, les locaux existants ne lui permettaient plus de soutenir adéquatement les démunis, puisque devenus trop petits pour l’ensemble des activités tenues par les quelque 180 bénévoles. 

Ainsi, l’agrandissement majeur, évalué à 500 000 $, comprendra l’aménagement de locaux mieux adaptés et plus sécuritaires pour la tenue de cuisines collectives et pour la distribution alimentaire, en installant de nouveaux espaces de réfrigération destinés à recevoir les dons du nouveau programme de Moisson-Québec. Ce sont donc une quarantaine de familles qui continueront à bénéficier des paniers alimentaires distribués deux fois par mois. 

La boutique La Trouvaille, un comptoir de vêtements et d’articles usagés, sera aussi agrandie pour continuer d’occuper une place prépondérante, puisqu’elle génère, à elle seule, des profits de l’ordre de 200 000 $ par an, soit environ 60 % du budget annuel de l’organisme. 

Avec le montant de 25 000 $ alloué par le biais de sa politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie locaux et régionaux, la Ville de Lévis s’inscrit comme premier partenaire financier du projet d’agrandissement.

«L’importance de ce geste vient confirmer, de façon éloquente, l’implication de la Ville de Lévis dans l’action communautaire de notre organisme», s’est réjoui Denis Maheux, président du conseil d’administration du Service d’entraide. 

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, cette subvention était donc primordiale pour réaffirmer la nécessité des services offerts par l’organisme au sein de la communauté.

«Il serait impossible pour la Ville de Lévis de faire tout ce que les bénévoles font ici. Cette somme d’argent est minime par rapport à ce que vous accomplissez, c’est une goutte d’eau dans l’océan», a-t-il déclaré aux bénévoles présents lors de l’annonce, le 27 mai dernier.

Jusqu’à présent, la campagne de financement 2019 du Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome a permis d’amasser la somme de 7 000 $ provenant de dons de particuliers. Avec un objectif fixé à 70 000 $, la direction prévoit bientôt solliciter les gens d’affaires pour l’aider à compléter le montage financier du projet.

«Chaque dollar amassé est directement destiné aux gens du secteur de Saint-Jean-Chrysostome qui se retrouvent, souvent bien malgré eux, dans une situation difficile de leur vie», a précisé M. Maheux. 

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Des raccrocheurs ont poursuivi leurs efforts

Malgré la crise de la COVID-19, des élèves de l’École du milieu de Lévis ont pu poursuivre leur parcours à distance grâce à la technologie.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.

Des épiceries aident le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.