Catherine I. souhaite amasser 300 sacs lors de la collecte de Bagage pour la vie en Chaudière-Appalaches, le 21 novembre prochain. CRÉDIT : COURTOISIE

La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches procédera à la collecte de dons sous forme de sacs et de bagages aidant ainsi les jeunes dans le besoin à transporter leurs effets personnels convenablement, le 21 novembre prochain. La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches s’est fixée l’objectif d’amasser 300 sacs neufs ou usagés en excellente condition.

Cette initiative vient d’un projet personnel porté par Catherine I., qui a sollicité personnellement les fondations qui viennent en aide aux jeunes des quatre coins du Québec à y prendre part. Pour le moment, huit régions participent à cette œuvre de charité, dont la Chaudière-Appalaches, la Capitale-Nationale, Laval, les Laurentides, Lanaudière, la Côte-Nord, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’Outaouais.

«La clientèle jeunesse est mise de côté trop souvent. Je trouve que c’est une clientèle un peu oubliée. Quand j’ai su que certains jeunes se promenaient avec un sac-poubelle en guise de bagage, pour moi, ça allait de soi d’aller de l’avant avec ce projet-là», explique-t-elle. 

En effet, ces sacs seront acheminés aux jeunes sous les services de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) qui n’ont pas de bagages appropriés pour transporter leurs effets personnels.

Cette dernière invite les entreprises et les citoyens à prendre part à son projet en venant offrir des bagages à ces jeunes dans le besoin. Déjà, un engouement certain se fait sentir dans les différentes régions qui y participent et on le ressent aussi dans la Chaudière-Appalaches, selon l’instigatrice du projet. 

Dans les régions de la Capitale-Nationale, des Laurentides et de Lanaudière, 426 sacs ont été ramassés par les fondations responsables de leur région.

Catherine I. avait besoin d’un projet personnel parce qu’elle sentait qu’elle avait envie de faire une différence d’une certaine façon auprès d’une cause qui lui tenait à cœur. De voir autant de mobilisation pour son projet, elle se dit «mission accomplie».

«Si ce n’est que les fondations ont de l’intérêt, c’est une chose, mais ce qui me fait triper, c’est de voir que la population est vraiment présente. Les gens sont super emballés par l’initiative et veulent beaucoup contribuer», relate Catherine I.

Une initiative accueillie à bras ouverts

Pour ce qui est de la collecte en tant que telle, chacune des fondations participantes mobilisera ses bénévoles lors de leur journée de collecte où les gens seront invités à venir donner.

En Chaudière-Appalaches, la collecte se fera dans les bureaux de la Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches situés au 100, rue Monseigneur-Bourget à Lévis, entre 13h et 20h le 21 novembre. 

Pour plus d’information, consultez la page Facebook Bagage de vie. Des services de covoiturage pour la journée de la collecte y sont également proposés.

Les plus lus

COVID-19 : le milieu communautaire se réorganise

En raison de la crise du coronavirus, les organismes communautaires du territoire ont modifié et réduit leurs services. Plusieurs ont pris des mesures exceptionnelles afin de continuer d’aider les plus démunis sans mettre en danger la santé de leurs employés, leurs bénévoles et des bénéficiaires. Un appel a été lancé aux bénévoles qui peuvent s’inscrire au 211.

Des acteurs du monde de l'éducation généreux pour les travailleurs de la santé

Au cours des derniers jours, des travailleurs du réseau de l'éducation ont répondu à l'appel du gouvernement du Québec afin de donner des équipements de protection au réseau de la santé.

L'OMH met en place des mesures pour éviter le coronavirus

Tout comme d'autres organisations à travers la province, l'Office municipal d'habitation (OMH) de Lévis a adopté une série de mesures depuis le début de la crise pour éviter que la COVID-19 fasse son apparition dans ses immeubles.

Un nouveau service d'aide alimentaire mis sur pied

Le Filon, organisme lévisien qui vise à soulager toutes formes de pauvreté, a récemment annoncé qu'il a mis en place un service d'aide alimentaire gratuit.

Urgent besoin de bénévoles

Par voie de communiqué, la ligne téléphonique 211 et les organismes communautaires de la région ont lancé, le 18 mars, un appel à tous afin de trouver des bénévoles supplémentaires afin de palier une pénurie provoquée par les restrictions gouvernementales afin de freiner la COVID-19.

De généreux arcs-en-ciel

Depuis quelques jours, les véhicules du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) portent un autocollant personnalisé mettant en vedette un arc-en-ciel, symbole de la solidarité entre les Québécois face à la crise de la COVID-19.

Une famille endeuillée fait un don de 2 000 $ au Tremplin

Le Tremplin, centre pour personnes immigrantes et leur famille, a reçu un don de 2 000 $ remis par la famille de Paul Bureau, en mémoire de celui qui a été pour ses proches un fils, un frère ainsi qu’un conjoint, et de son action en faveur de l’immigration.

Un voyage au cœur de la nation huronne-wendat

Pour la quatrième édition de sa soirée de financement Voyage au goût du monde, la Maison natale de Louis-Fréchette (MNLF) proposera une excursion chez la nation huronne-wendat, le 6 mai prochain à L’Anglicane. Cette année, Louise Gingras, directrice générale du Groupe Autobus Auger, assurera la présidence d’honneur.

Le défi Je nage pour la vie de retour à Charny

Pour une cinquième année, les nageurs se mouilleront pour l’événement qui vise à rappeler à chacun qu’il est important de demander de l’aide dans les moments difficiles. Je nage pour la vie se déroulera le 4 avril, à 18h (accueil à 17h), à l’Aquaréna de Charny.

L'ACEF Rive-Sud de Québec donne des conseils pour faire face à la crise

Afin d'aider les personnes de la région qui feraient face à des problèmes financiers, l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec a suggéré, le 1er avril, quelques pistes pour aider ces dernières.