Francine Welman, de la Fondation TEDICA, et Sandra Lavictoire, de la Fondation Maurice Tanguay, entourées des jeunes hébergés et des membres du personnel de la résidence à assistance continue. CRÉDIT : COURTOISIE

Six jeunes vivant avec une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme, âgés de 10 à 18 ans, de la résidence à assistance continue (RAC) de Saint-Romuald du CISSS de Chaudière-Appalaches peuvent maintenant jouer librement dans un module de jeux aménagé pour répondre à leurs besoins.

«Le module de jeux permet aux jeunes de poursuivre leur réadaptation, dans un contexte ludique, en développant leurs habiletés de motricité globale, la proprioception, l’orientation spatiale, leurs habiletés sociales et leur créativité», mentionne Mélanie Dupuis, chef en réadaptation, dans un communiqué.

La RAC de Saint-Romuald accueille 12 jeunes de la région, âgés de 10 à 30 ans, ayant une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme. Les jeunes bénéficient de services personnalisés, intensifs et spécialisés d’adaptation et de réadaptation, dans une situation où apparait un trouble du comportement. L’objectif est de les aider à retrouver un fonctionnement qui leur permet de s’intégrer socialement.

«Pour certains jeunes, les sorties à l’extérieur de la résidence sont très limitées afin d’assurer leur sécurité et celle d’autrui. L’utilisation d’un tel équipement leur permet maintenant de dépenser leur énergie de manière socialement acceptable dans un environnement contrôlé et rassembleur afin de développer les habiletés nécessaires à leur intégration sociale», ajoute Richard Penney, directeur du programme déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique.

Ce projet a été réalisé grâce à la contribution financière de la Fondation TEDICA, de la Fondation Foyer de l’enfance de la Côte-du-Sud et de la Fondation Maurice Tanguay.

Sur la photo : Francine Welman, de la Fondation TEDICA, et Sandra Lavictoire, de la Fondation Maurice Tanguay, entourées des jeunes hébergés et des membres du personnel de la résidence à assistance continue.

Les plus lus

Un succès pour Opération Nez rouge 2022

La 39e campagne de raccompagnement d’Opération Nez rouge, qui a eu lieu du 25 novembre au 31 décembre et dont un satellite était situé à Lévis, a été couronnée de succès.

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Les deux rives célèbrent le Nouvel An berbère

La communauté kabyle des villes de Lévis et Québec a célébré l’an 2973 du calendrier berbère, le 14 janvier au Collège Jésus-Marie de Sillery. Environ 200 Lévisiens ont participé à l’événement festif.

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.