Michel Gagné, Centre de plein air, Linda Talbot, Club de course de Lévis, Maxime Dionne, Banque Nationale, Gerry Fassett, Tri-Action, Sébastien Carrier, Bionick triathlon junior.

L’activité au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera au Centre de plein air de Lévis. Nouveauté cette année, un volet compétitif vient s’ajouter au volet participatif. De plus, cinq co-présidents se mobilisent afin d’encourager la communauté à être généreuse.

Grimpons pour l’eSPoir permet d’amasser des dollars, qui serviront à venir en aide aux personnes atteintes de sclérose en plaques dans la grande région de la Chaudière-Appalaches. Pour cette troisième édition qui se tiendra le 3 octobre, un nouveau défi est ouvert aux sportifs avec la création d’un volet compétitif.

Pour s’inscrire à la compétition, les coureurs devront obligatoirement former une équipe de cinq personnes et devront réaliser le maximum de montées durant la période accordée d’environ quatre heures. Trois catégories sont ouvertes selon la moyenne d’âge des participants : 16 à 21 ans, 22 à 50 ans et 51 ans et plus. Une équipe victorieuse sera désignée dans chacune des trois catégories. De plus, celle qui aura réalisé le plus de montées sera couronnée championne de l’édition. 

Une équipe d’honneur mobilisée

Aux côtés de Michel Gagné, du Centre de plein air de Lévis et président d’honneur de Grimpons pour l’eSPoir édition 2020, une équipe d’honneur s’est réunie pour faire connaître l’événement et encourager les gens de la région à participer. Maxime Dionne, vice-président associé, Banque Nationale, secteur Entreprises, Chaudière-Appalaches ; Gerry Fassett, Club Tri-Action de Lévis, Linda Talbot, Club de course de Lévis, et Sébastien Carrier, président du CA et entraîneur de Bionick triathlon junior, sont les co-présidents de Grimpons pour l’eSPoir, dont le but est «d’aller chercher beaucoup de monde, dans les clubs de course notamment», explique Linda Talbot. 

Lors de la compétition, chacun mènera sa propre équipe. À l’image de la Banque Nationale représentée par Maxime Dionne, les entreprises sont aussi invitées à réunir un groupe d’employés et à concourir. «Ça m’interpelle beaucoup de pouvoir le faire en personne. J’ai embarqué tout de suite!», partage-t-il. 

«Cette année où il y a quasiment eu que des événements virtuels, les gens vont être contents de venir sur place. C’est un beau site et une belle activité en équipe», souligne Michel Gagné. Bien sûr, toutes les consignes de la Santé publique seront respectées et un maximum de 250 personnes auront accès au site.

Dans le volet participatif, ce sont les participants qui choisissent leur objectif. Seul ou en équipe, ils pourront grimper l’équivalent de la hauteur du mont Chocolat (717 m, 25 montées), Massif du Sud (915 m, 31 montées), mont Washington (1 916 m, 64 montées), mont Cascade (2 998 m,100 montées), mont Blanc (4809 m, 60 montées), Kilimandjaro (5 895 m, 197 montées), de l’Aconcagua (6 962 m, 232 montées) ou de l’Everest (8 848 m, 295 montées).

Pour participer au volet compétitif, un capitaine doit d’abord s’inscrire et créer une équipe. Les participants pourront ensuite sélectionner leur équipe et procéder à l’inscription. Les personnes qui grimperont dans le volet participatif peuvent aussi s’inscrire individuellement. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 29 septembre, à 22h. En raison de la COVID-19, il ne sera pas possible de s’inscrire sur place. 

Un objectif de 21 000 $

Les participants sont encouragés à recueillir des dons pour un montant équivalent ou supérieur à l’inscription. Lors de l’inscription, chacun recevra un lien vers sa page participant qu’il pourra partager à ses proches afin de les inviter à donner pour la cause. 

Les organisateurs de Grimpons pour l’eSPoir espèrent dépasser l’objectif de 21 000 $, soit plus que le montant récolté l’an passé. 

Information et inscriptions à venir au scleroseenplaques.ca.

Les plus lus

La cour de l'École Notre-Dame de Lévis réaménagée et verdie

Des arbres, plus de paniers de basketball, des espaces ombragés, la cour de l’École Notre-Dame de Lévis a été entièrement réaménagée et transformée. Ce projet débuté en 2016 représente un investissement de 260 000 $.

Un circuit de frigos-partagés en développement à Lévis

D’ici 2022, le nombre de frigos-partagés pourrait passer de trois à huit. Un circuit entre producteurs, commerçants et citoyens sera aussi créé afin de récupérer des denrées et limiter le gaspillage alimentaire.

La FADOQ régionale se prépare pour la reprise

Depuis la mi-août et jusqu’au début septembre, les dirigeants de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) régions de Québec et Chaudière-Appalaches mènent une tournée afin de rencontrer les responsables des 165 clubs locaux du territoire. Avec ces rencontres tenues à travers les régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches, le regroupement veut notamment bien informer ses membres en vue de...

Grimpons pour l’eSPoir tiendra sa 3e édition le 3 octobre

L’activité au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera au Centre de plein air de Lévis. Nouveauté cette année, un volet compétitif vient s’ajouter au volet participatif. De plus, cinq co-présidents se mobilisent afin d’encourager la communauté à être généreuse.

Des activités qui donnent le goût de la nature aux jeunes

Tous les jeudis de l’été, des jeunes à partir de 10 ans ont participé à des activités en extérieur, organisées par un passionné de nature, David Cloutier, qui est animateur-intervenant à la maison des jeunes L’Azimut, à Saint-Nicolas. Les participants ont découvert les plantes, pêché et randonné à vélo.

Aider les itinérants à 10 ans

Jacob Bouchard est un garçon lévisien de 10 ans comme les autres, qui aime notamment jouer au hockey et qui travaille fort à l’école. Cependant, depuis maintenant près de deux ans, il fait une différence dans la société en multipliant les initiatives pour venir en aide aux personnes itinérantes dans le quartier Saint-Roch, à Québec.

Nouvelle aventure marquante pour de jeunes Lévisiens

Des jeunes et des animateurs de la Maison des jeunes L’Azymut de Saint-Nicolas ont eu l’occasion de faire une activité vélo-camping, du 29 au 31 juillet.

Récolte généreuse

C’est en présence des bénévoles qui ont rendu possible l’initiative que le propriétaire de la Bleuetière DuRoy, Bruno Roy, a remis les dollars récoltés à trois organismes de la Chaudière-Appalaches dans le cadre de l’activité Cueillette de bleuets pour la cause, tenue plus tôt cet été.

45 400 $ pour le CPSL

La 7e soirée-bénéfice du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) «À la Santé des enfants», présentée par Desjardins sous la présidence d’honneur de Jean-François Morin, courtier immobilier, devait avoir lieu le 8 avril dernier chez Audi Lévis.

La Maison Dessercom est inaugurée

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.