CRÉDIT : ARCHIVES

La Sûreté du Québec (SQ) a invité la population, le 18 mars, à redoubler de prudence concernant les stratagèmes de fraude d’investissement de type pyramidale qui touche plusieurs régions du Québec.

Rappelons que la fraude de type pyramidal classique est une forme d’arnaque qui provient non pas de l’acquisition d’un bien, mais d’une extorsion par l’investissement d’une somme d’argent. Les gens qui investissent doivent à leur tour recruter des personnes qui accepteront aussi d’investir un montant d’argent et de recruter d’autres individus dans l’espoir que leur investissement de départ soit multiplié. De ce fait, le nouvel investisseur devient à son tour un agent recruteur. 

Il peut y avoir plusieurs variantes concernant ce type de fraude. Certains peuvent même offrir la commercialisation future d’éventuels produits, voir même vendre un produit tout autre que celui qui est proposé.

Afin de paraître alléchants et légaux, certains vont nommer et expliquer leur structure de façon à capter l’attention et augmenter le sentiment de confiance (cercle de dons ou d'abondance, etc.). Ces structures sont toujours définies avec des niveaux hiérarchiques dans le but précis de faire transiter l’argent au niveau supérieur qui récoltera le pécule financier. Dans certains cas, parfois, les escrocs mettront un stratagème temporaire en place pour empocher rapidement les investissements initiaux et par la suite disparaître.

Plusieurs de ces systèmes d’investissement de type pyramidal sont illégaux. L’Office de la protection du consommateur recommande d’ailleurs d’obtenir l’avis d’un conseiller juridique avant de prendre une décision impliquant un investissement financier. De plus, le fait de participer à une fraude pyramidale, selon l’article 206(1) e) du Code criminel, est une infraction criminelle passible d’un emprisonnement maximal de deux ans.

Pour en savoir plus sur ce stratagème de fraude, les citoyens peuvent consulter l’Office de la protection du consommateur au www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/sujet/harcelement-vente/pyramide/ ou l’Autorité des marchés financiers au lautorite.qc.ca/grand-public/prevention-de-la-fraude/ventes-pyramidales/.

Rappelons finalement que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

 

Les plus lus

Le SPVL recherche un présumé trafiquant de drogues

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a demandé l’aide de la population, le 7 juillet, afin de localiser Jean-Philippe Turmel, un Lévisien de 28 ans recherché en lien avec du trafic de stupéfiants.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Accident sur le chemin des Îles

Le conducteur d'une automobile a été blessé à la suite d'une collision entre son véhicule et un camion sur le chemin des Îles, lundi en début d'après-midi.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené une importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière, mercredi matin, puisqu'ils ont été prévenus qu'un individu avec un comportement particulier se trouvait près du mémorial érigé pour Norah et Romy, ces deux fillettes lévisiennes dont les corps ont été retrouvés dans un boisé de S...

Les policiers arrêtent Jean-Philippe Turmel

Recherché depuis le 7 juillet dernier par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Jean-Philippe Turmel, un présumé trafiquant de stupéfiants lévisien, a été arrêté par les policiers le 10 juillet.

Deux présumés voleurs ont tenu occupé le SPVL

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont fait face à plusieurs vols au cours de la journée de dimanche.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Une alerte Amber est déclenchée pour retrouver deux fillettes lévisiennes

La Sûreté du Québec (SQ) a déclenché une alerte Amber dans la province afin de retrouver deux fillettes lévisiennes, Norah Carpentier (11 ans - 1re photo) et sa soeur Romy Carpentier (6 ans - 3e photo).