CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Dans son bilan sur l'évolution de la pandémie publié mardi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que sept autres résidents de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19. Cependant, des données encourageantes ont été enregistrées en ce qui a trait à d'autres indicateurs de la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches.

Une des sept personnes qui sont décédées des suites d'une infection au coronavirus demeurait à la résidence privée pour aînés Saint-Alphonse de Thetford Mines. Les six autres personnes vivaient dans la communauté, soit dans les MRC des Appalaches (2), de La Nouvelle-Beauce, de Beauce-Sartigan, des Etchemins et de Montmagny.

Ces sept nouveaux décès liés à la COVID-19 font passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont perdu leur combat contre cette maladie depuis le début de la crise sanitaire à 417.

Situation dans les hôpitaux

Selon les données compilées ce matin, 112 patients COVID se trouvaient désormais dans les quatre hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, soit le même nombre que la veille. 89 d'entre eux se retrouvent aux soins réguliers (aucune augmentation nette comparativement à la veille), 14 aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à la veille) et 9 dans une unité de soins psychiatriques (+ 2 comparativement à la veille).

Pour sa part, l'Hôtel-Dieu de Lévis accueille 47 patients COVID, soit une augmentation de trois comparativement à lundi. 32 des personnes atteintes de la COVID-19 soignées dans l'hôpital lévisien le sont aux soins réguliers (+ 3 comparativement à lundi), 9 à l'unité de soins psychiatriques (+ 2 comparativement à lundi) et 6 aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à lundi).

Ailleurs dans la région, l'Hôpital de Saint-Georges accueille 40 patients COVID (37 aux soins réguliers et 3 aux soins intensifs) tandis que les hôpitaux de Thetford Mines (10 aux soins réguliers et 3 aux soins intensifs) et de Montmagny (10 aux soins réguliers et 2 aux soins intensifs) en accueillent respectivement 13 et 12.

Nouvelle baisse des cas actifs

Au cours des 24 dernières heures, selon les données de la Santé publique, 586 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts en Chaudière-Appalaches. Cela fait passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire à 41 957.

189 d'entre eux ont été enregistrés à Lévis, 104 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 73 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 71 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 39 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 29 dans la MRC de Lotbinière, 26 dans la MRC de Montmagny, 18 dans la MRC de Bellechasse, 18 dans la MRC des Etchemins et 18 dans la MRC de L'Islet.

Notons que la sous-région de résidence de l'une des personnes nouvellement infectée par le coronavirus n'a pas été dévoilée pour le moment par le CISSS-CA comme ce cas est pris en charge par une autre région sociosanitaire.

Pour une deuxième journée consécutive, le CISSS-CA note une diminution du nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région. 290 cas de moins ont été retirés de cette colonne, ce qui fait passer le nombre de cas actifs en Chaudière-Appalaches à 6 535.

1 582 de ces 6 535 cas actifs touchent des résidents de Lévis, 1 176 de la MRC de Beauce-Sartigan, 1 052 de la MRC des Appalaches, 704 de la MRC de La Nouvelle-Beauce, 477 de la MRC de Bellechasse, 451 de la MRC de Lotbinière, 379 de la MRC Robert-Cliche, 305 de la MRC des Etchemins, 252 de la MRC de Montmagny et 146 de la MRC de L'Islet.

Soulignons que la sous-région de résidence de 11 personnes considérées comme des cas actifs de COVID-19 n'a pas été dévoilée par le CISSS-CA comme ces cas sont pris en charge par une autre région sociosanitaire.

Répartition des cas confirmés et des cas actifs de COVID-19 par sous-région de la Chaudière-Appalaches - En date du 10 janvier

État des effectifs du CISSS-CA

En date du 11 janvier, 825 employés du CISSS-CA étaient retirés du travail en raison de la COVID-19, soit 19 de moins que lundi. 67 de ces 825 travailleurs peuvent toujours oeuvrer pour le CISSS-CA grâce au télétravail. Sur ces 825 employés absents en date de mardi, 606 ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. Les autres travailleurs sont en isolement, notamment puisqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le coronavirus.

Toujours en date du 11 janvier, 61 travailleurs «COVID + asymptomatiques» sont de retour au boulot, soit 8 de plus que le 10 janvier. Rappelons que le CISSS-CA peut utiliser cette solution en dernier recours afin de combler le manque d'employés au sein de ses équipes.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

La situation ne s’améliore pas à l’urgence de l’Hôtel-Dieu

Comme depuis plusieurs mois, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis continue d’être bondée et sa capacité est dépassée, même pendant les semaines estivales. Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite qui donne un nouveau coup dur aux soignants de l’établissement lévisien.

Sensibiliser les jeunes au transport actif

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Chronique historique - La quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis

Des documents enfouis dans les dédales administratifs contiennent des informations parfois surprenantes sur des éléments de l’histoire des localités. À preuve, un rapport du ministère de l’Agriculture du Canada, daté du 31 octobre 1901, nous brosse une esquisse historique intéressante de la quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 13 juillet 2022

Les membres du Chœur du Cégep de Lévis remercient chaleureusement les généreux donateurs et les spectateurs du concert-bénéfice pour l’Ukraine, tenu sous la direction de Carole Legaré. Un montant de 4 500 $ a été remis à la Fondation Canada-Ukraine. Au moins 450 personnes ont assisté à cet événement mémorable.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

Un nouveau livre pour découvrir l’histoire de Beaumont

Dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de la municipalité bellechassoise, l’auteur Jean-Claude Tardif a officiellement lancé son nouveau livre, Beaumont, la mémoire des anciens, le 12 juillet dernier. Ouvrage faisant partie de la collection 100 ans noir sur blanc des Éditions GID, le livre retrace l’histoire de la municipalité grâce à 200 photos d’époque.