Les élèves de Marcelle-Mallet ont voté dans leur école. CRÉDIT : AUDE MALARET

Même s’ils ne sont pas en âge de voter, des élèves du primaire et du secondaire ont participé à une simulation de vote dans leur école. Les jeunes pouvaient donner leur voix à l’un des candidats officiels qui se présentaient aux élections fédérales de 2019 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

À l’heure du dîner, les élèves font la file devant le bureau de vote installé à l’école secondaire privée Marcelle-Mallet, l’une des neuf écoles lévisiennes de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis à avoir pris part au Vote étudiant et à avoir enregistré ses résultats auprès de CIVIX-Québec.

Frank, 15 ans, est venu voter car c’est un geste «important» pour lui. L’élève de secondaire 4 a même écouté le dernier débat des chefs diffusé sur Radio-Canada avant de faire entendre sa voix. «En pratiquant dès le départ, on a plus de chance de voter une fois adulte», fait-il remarquer.

Pour Zoé, 15 ans, «le choix du parti décide de l’avenir du pays». Grâce à la simulation de vote, l’élève de secondaire 4, qui y participe pour la première fois, a découvert le fonctionnement d’un scrutin.

À la sortie de l’isoloir, elle se dit «curieuse» des résultats de son école. Pour faire son choix, la votante s’est basée sur la boussole électorale jeunesse. Cet outil en ligne permet de mettre en évidence ses affinités envers les différents partis en répondant à une trentaine de questions.

Quant à Noémie, 13 ans, elle a essayé de «choisir le meilleur pour le pays» en procédant par élimination afin d’écarter les candidats selon ses intérêts et «ce qui est juste ou pas juste».

Organiser une simulation de vote au sein de l’école «fait partie de l’éducation à la citoyenneté», estime Jean-François Gosselin, enseignant en univers social. Et de rappeler qu’il a été montré que «les jeunes qui participent sont plus susceptibles de voter plus tard». En classe, il a donné un cours d’introduction générale à la démocratie, expliqué le déroulement d’un scrutin et présenté la boussole électorale.

Les verts et le NPD séduisent les jeunes

Dans Bellechasse-Lévis, 2 167 bulletins ont été comptabilisés dans les huit écoles ayant fournis leurs résultats. Si le candidat conservateur est arrivé en tête, à l’image du scrutin officiel, ses poursuivants n’obtiennent pas la même répartition des voix que chez les adultes.

Les partis vert et libéral arrivent tous deux en seconde position avec 17,17 % des votes, suivis par le NPD avec 15,92 % des suffrages, puis le Bloc québécois à 12,51 %. Quant au Parti populaire et au Parti de l’héritage chrétien, ils obtiennent respectivement 2,95 % et 2,63 % des voix.

Dans Lévis-Lotbinière, 819 suffrages exprimés ont été enregistrés dans les neuf écoles participantes.

Derrière le candidat conservateur qui obtient 30,77 % des voix, ce sont le NPD et les Verts qui enregistrent les meilleurs résultats avec respectivement 16,85 % et 16,24 % des suffrages, alors que les libéraux arrivent en quatrième position à 15,75 %, suivis par le Bloc québécois à 14,90 %. Le Parti populaire recueille 5,49 % des votes.

Les résultats du vote étudiant ont été comptabilisés par circonscription et sont publics depuis la fermeture des bureaux de scrutin le 21 octobre. 

Retrouvez tous les résultats au www.voteetudiant.ca/resultats.

Les plus lus