RL déplore que certaines de ses pancartes électorales ont disparu. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a fait une sortie, le 23 septembre, afin de dénoncer le vol de certaines de ses pancartes électorales, particulièrement dans le district Lauzon.

Le 22 septembre, le parti qui s'oppose à la formation du maire sortant a constaté que plusieurs de ses pancartes n’étaient plus en place, soit au lendemain de leur pose. RL a notamment découvert que le quart des pancartes de la candidate de Lauzon étaient manquantes.

Comme les pancartes ont été installées dans le respect des règles, RL a demandé, dans le document transmis aux médias, la collaboration de la population pour les laisser là où elles sont jusqu’à la fin de la soirée électorale et de restituer celles qui sont manquantes.

«Nous avons posé plus de 38 pancartes hier, dans mon district, à Lauzon. Aujourd'hui, plus de 7 ont été enlevées, la majorité sur le boulevard Guillaume-Couture. Certaines étaient carrément dans des fossés, ça prenait un escabeau pour l'atteindre et la couper, il fallait vraiment avoir l'équipement et la volonté pour l'atteindre et l'enlever», a souligné Liz-Ann Picard, la candidate de RL dans le district Lauzon.

«Le droit d’affichage est fondamental pour informer les citoyennes et les citoyens des candidatures aux élections. Nous sommes optimistes pour les prochaines semaines et la politique positive guidera toutes nos actions. Nous sentons sur le terrain que les gens souhaitent un changement d’administration», a pour sa part renchéri Elhadji Mamadou Diarra, le chef de RL et candidat de ce parti à la mairie de Lévis.

RL a également fait savoir qu'il portera plainte à la police le 23 septembre en raison de cette disparition de pancartes.

Invité à réagir à cette sortie de ses adversaires, le maire sortant et chef de Lévis Force 10, Gilles Lehouillier, a lui aussi déploré ces vols. «On condamne ce geste, évidemment. C’est malheureux parce qu’on met beaucoup de temps et d’énergie à lever la main pour s’impliquer. Je trouve ça dommage qu’on vandalise ces éléments-là surtout que le but c’est de stimuler la participation citoyenne. On doit avoir une position unanime : c’est inacceptable», a conclu M. Lehouillier.

Avec la collaboration d'Alexandre Bellemare

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Un troisième mandat consécutif pour Gilles Lehouillier

Comme en 2013 et en 2017, les Lévisiens ont fait confiance à Gilles Lehouillier afin qu’il dirige les destinées de la Ville de Lévis. Ses concitoyens lui ont confié un troisième mandat consécutif à titre de maire de Lévis avec une large majorité, à l’issue des élections municipales le 7 novembre.

Transport en commun : LF10 promet de rendre permanente la tarification sociale

Par voie de communiqué, Lévis Force 10 et sa candidate dans le district Bienville, la conseillère municipale sortante Amélie Landry, ont dévoilé les engagements de la formation politique au niveau communautaire. Si le parti obtient de nouveau le pouvoir le 7 novembre prochain, il s'engage notamment à rendre permanente la tarification sociale à la Société de transport de Lévis (STLévis).

LF10 dépose son cadre financier

Lors de sa dernière conférence de presse avant le jour du scrutin dimanche, le maire sortant de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, et son équipe de candidats aux postes de conseillers ont déposé, le 5 novembre, le cadre financier de leur plateforme électorale. Comme avec ses engagements électoraux, la formation politique entend miser sur la continuité si elle obtient de no...

Repensons Lévis fier de ses engagements et de sa campagne

Le chef de Repensons Lévis (RL) et candidat à la mairie de Lévis, Elhadji Mamadou Diarra, accompagné de plusieurs candidats de son parti au poste de conseiller municipal, a fait le bilan de sa campagne électorale et a tenu à inviter les citoyens à sortir voter le 7 novembre prochain.

Saint-David : Cantin s'en prend à ses adversaires

Par voie de communiqué, le candidat indépendant au poste de conseiller dans le district Saint-David, David Cantin, a critiqué, le 1er novembre, les positions défendues par ses adversaires, Serge Côté (Lévis Force 10) et Sylvain Gagnon (Repensons Lévis), en ce qui a trait à leurs promesses sur les infrastructures récréatives et le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire vers l'ouest.

Changement et continuité dans le Grand Lévis

Le 7 novembre, les électeurs de Saint-Anselme et de Saint-Michel-de-Bellechasse ont également été appelés aux urnes afin de déterminer plusieurs membres des prochains conseils municipaux de ces municipalités bellechassoises.

Repensons Lévis veut améliorer les infrastructures récréatives existantes

Par voie de communiqué, le chef de Repensons Lévis (RL) et candidat à la mairie de ce parti, Elhadji Mamadou Diarra, a dévoilé, le 1er novembre, les engagements de sa formation politique en ce qui a trait aux infrastructures récréatives. M. Diarra a notamment partagé son souhait de «rattraper le retard causé par l’immobilisme de l’administration sortante» par rapport aux infrastructures sportives ...

Dépôt du cadre financier de LF10 : RL critique le «manque de rigueur» du maire

Quelques minutes après la fin de la conférence de presse de Lévis Force 10 (LF10) où ce parti a dévoilé son cadre financier, Repensons Lévis (RL) a vivement réagi à l'exercice de son adversaire. Selon le candidat à la mairie et chef de RL, Elhadji Mamadou Diarra, la présentation d'un cadre financier à deux jours du jour du scrutin démontre notamment le «manque de rigueur» du maire sortant et chef ...

David Cantin se défend d'être absent

À la suite de plusieurs critiques lancées par des citoyens portant sur son absence du terrain lors de la campagne électorale, le candidat indépendant au poste de conseiller du district Saint-David, David Cantin, a tenu à s'expliquer, le 3 novembre.