Le candidat indépendant au poste de conseiller dans le district Saint-David, David Cantin. CRÉDIT : COURTOISIE

À la suite de plusieurs critiques lancées par des citoyens portant sur son absence du terrain lors de la campagne électorale, le candidat indépendant au poste de conseiller du district Saint-David, David Cantin, a tenu à s'expliquer, le 3 novembre.

Par voie de communiqué, David Cantin a rappelé qu'il se rendait disponible pour les électeurs via téléphone et les médias sociaux. De plus, il a justifié son choix de ne pas aller à la rencontre en présence des électeurs par son désir de demeurer authentique et par souci de sécurité.

«Je veux être disponible et accessible de manière constante tout au long du mandat. Je ne suis pas une personne hypocrite et je ne ferai pas de porte-à-porte dans la seule intention de faire sortir le vote en ma faveur pour ensuite être non visible pendant quatre ans. (De plus), la pandémie n'est pas encore terminée. Il ne faut pas oublier que je travaille dans un hôpital avec une clientèle vulnérable. Mon intention n’est pas de provoquer de nouvelles éclosions», a affirmé M. Cantin.

Dans un autre ordre d'idées, le candidat indépendant a également donné plus de détails sur ses engagements pour venir en aide aux propriétaires de maisons patrimoniales. 

S'il est élu le 7 novembre prochain, David Cantin s'engage à discuter avec les assureurs pour faire diminuer la facture d'assurance des propriétaires de maisons patrimoniales ainsi qu'implanter une réduction de taxes municipales de 500 $ annuellement pour soutenir ces derniers dans la restauration de leurs propriétés ou accorder une subvention réno-patrimoine à ces derniers d'un maximum de 10 000 $ pour rembourser des travaux extérieurs. Cette subvention s’appliquerait à la propriété et non au propriétaire et chaque propriété serait éligible à obtenir ce soutien financier une fois aux 20 ans.

Les plus lus