La comédienne Marie-Thérèse Fortin incarne l’autrice québécoise Gabrielle Roy. CRÉDIT:YVESRENAUD

Cinq pièces seront présentées à L’Anglicane cette année. Ces créations théâtrales mettent en scène une quête, celle d’un personnage qui se questionne profondément sur la valeur de sa propre vie et sur le pouvoir qu’il a d’accepter ou de changer les choses.

La saison s’ouvrira le 10 octobre avec la pièce Warda (lire autre texte ici).

Extras et ordinaires (Every Brillant Thing) (7 novembre), écrit par Duncan MacMillan et interprêté par Jonathan Gagnon, raconte l’histoire d’un jeune garçon dont la mère a perdu l’appétit pour la vie. Du haut de ses sept ans, il liste pour elle de tout ce qui donne envie de vivre. 

Une liste qui s’allongera et l’accompagnera toute sa vie «quand lui aussi aura besoin de se remémorer les choses importantes qui font partie de la vie». «C’est une pièce qui, avec sensibilité et réalisme, nous donne envie de soulever toutes les choses extraordinaires dans notre quotidien. Le message et ses éléments merveilleux restent avec nous longtemps», partage Mireille Pouliot, coordonnatrice aux arts de la scène à L’Anglicane.

Dans les pas de Gabrielle Roy

Monologue vif et attendrissant, La détresse et l’enchantement (30 janvier) relate l’histoire de Gabrielle Roy. «La pièce est vraiment née du texte original de l’autrice et c’est tel quel qu’il est porté par une icône théâtrale au Québec. On sent la puissance de son interprétation», note la coordonnatrice.

La comédienne Marie-Thérèse Fortin donne vie à l’enfance au Manitoba de l’égérie de la littérature québécoise, sa carrière d’institutrice et surtout sa découverte de sa vocation, l’écriture. Appuyé par des projections vidéo qui montrent «les climats, les paysages et les environnements qui ont teinté le parcours de Gabrielle Roy», le texte invite à écouter son instinct, croire en ses rêves et s’accomplir vaille que vaille. 

Présentée en collaboration avec la Maison de soin palliatif du Littoral, Le dernier sacrement (19 mars) est une création théâtrale à la fois touchante, dramatique et empreinte d’humour. C’est l’histoire de Denis, ancien professeur atteint d’un cancer en phase terminale qui s’interroge sur sa foi, entouré par une infirmière croyante et de sa fille pratiquante.

«Denis Bouchard, auteur et personnage principal de la pièce, a imaginé ce projet après avoir accompagné son père en fin de vie, en voyant les gens qui travaillent dans les maisons de soins palliatifs. C’est lumineux, avec beaucoup d’humanisme et d’ouverture à l’autre. Ça porte une réflexion plus grande que nous-même et qui continue de nous habiter après», explique Mireille Pouliot. 

Dans Omi Mouna (ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère) (16 avril), le Montréalais d’ascendance belgo-tunisienne, Mohsen, redoute d’avoir hérité de la brutalité de son père. Il part à la rencontre de son arrière-grand-mère centenaire pour trouver l’origine de la violence familiale afin de tenter d’en briser le cycle qui dure depuis des générations.

Les cinq pièces sont disponibles en abonnement ou une sélection de trois pièces. 

Les plus lus

Regart honoré par la Ville de Lévis

À l’occasion de la 33e édition des Prix d’excellence des arts et de la culture qui se tenait le 25 novembre à Québec, le centre d’artistes en art actuel Regart a remporté le Prix Ville de Lévis. L’organisme s’est mérité une bourse de 1 000 $. 

Natasha Kanapé-Fontaine en visite à Pointe-Lévy

L’artiste autochtone Natasha Kanapé-Fontaine, qui était de passage à Lévis à l’occasion d’un spectacle à L’Anglicane, a rendu visite aux élèves de l’École Pointe-Lévy, le 25 octobre.

Cindy Bédard traverse la vie en musique

La country de l’auteure-compositrice-interprète Cindy Bédard résonnera au Vieux Bureau de Poste le 22 novembre prochain. L’artiste à la voix unique présentera son plus récent opus Cœur sédentaire et de nouvelles chansons.

Le Chœur Polyphonique de Lévis fête ses 30 ans

Premier événement de cette saison anniversaire, le concert du temps des Fêtes de l’ensemble lévisien aura lieu le 8 décembre, à l’église Notre-Dame-de-la-Victoire, à Lévis. Noël français ouvrira les célébrations de la trentième année d’existence du chœur.

Prix Ville de Lévis : trois organismes dans la course

Les finalistes pour le Prix Ville de Lévis ont été dévoilés. Le gagnant sera annoncé le 25 novembre au Diamant, à Québec. Trois organismes lévisiens sont en lice : Regart, centre d’artistes en art actuel (sur la photo), l’Espace culturel du Quartier et l’Orchestre d’harmonie des Chutes.

L’ensemble J’ay pris amours célèbre Noël

Les musiciens et les chanteurs présente leur concert du temps des fêtes, Un nouveau-né à Bethléem, le 30 novembre à l’École de musique Jésus-Marie. Les pièces sont puisées dans des recueils de chants de Noël du 15e au 18e siècles, d’Europe et d’Amérique.

Une soirée à rire en compagnie de Neev au VBP

L’humour explosif et corrosif de Neev débarque au Vieux Bureau de Poste (VBP), le 7 décembre. Avec un sens inné de l’autodérision, l’humoriste partage ses expériences dans son premier one man show.

Le Chœur du Cégep de Lévis-Lauzon enchante Noël

Pour célébrer la joie du temps des fêtes et chasser le froid, le Chœur du Cégep de Lévis-Lauzon donnera son concert Noël Enchanté, le 1er décembre à l’église Christ-Roi.

Jean-Michel Martel sacré Révélation du ComédiHa!

À la suite de sa participation au festival d’humour ComédiHa! Fest-Québec, qui s’est déroulé à Québec du 7 au 18 août derniers, l’humoriste originaire de Lévis Jean-Michel Martel a remporté le prix Révélation pour son numéro tenu sur le gala animé par les Denis Drolet. Ce prix s’accompagne d’une bourse de 10 000 $ pour soutenir un projet artistique ainsi qu’une tournée dans les festivals associés ...

Bruno Pelletier chante pour les jeunes musiciens de la région

Mettant en vedette le chanteur Bruno Pelletier, le concert-bénéfice annuel de la Fondation Musique en tête de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), qui s’est tenu le 20 novembre à L’Anglicane, a permis de récolter 4 500 $.