L’une des membres lors d’un atelier photo offert par le Club photo de Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Le Club photo de Lévis a su s’adapter lors de la dernière année afin de continuer d’offrir à ses membres passionnés de photographie des conférences et des ateliers sur le sujet.

Actif depuis 2009, le Club photo de Lévis a vécu le départ de plus d’une cinquantaine de membres dans la dernière année en raison de la pandémie de COVID-19. Toutefois, ayant su tirer profit de la situation, l’organisme a réussi à modifier son offre de services pour la garder intéressante auprès de ses passionnés de photographie.

«Ç’a été une activité bonne pour les gens, car on peut faire de la photographie seul et ça permet de s’évader», a soutenu la secrétaire du conseil d’administration, Angèle LeBel.

Les conférences du premier mercredi du mois en présentiel ont été remplacées par une conférence Zoom. Quant à l’atelier du troisième mardi, il se faisait simplement à l’extérieur avec le port du masque.

«La COVID nous a apporté de bonnes choses aussi. Pour les conférences, on pouvait aller chercher des gens d’ailleurs avec des compétences et des expertises différentes», a souligné Mme LeBel.

Évidemment, les expositions en présentiel ont dû être annulées, mais ont été remplacées par une exposition virtuelle sur le site de l’organisme. De plus, le club a créé pour ses membres des capsules sur différents thèmes de la photographie et développé un service de parrainage. Les membres plus expérimentés ou experts dans un domaine peuvent désormais être référés à d’autres membres afin d’offrir leur aide.

«Dans notre club, ce sont autant des professionnels que des amateurs. Ce que l’on veut, c’est partager la passion pour la photo et aussi que tout le monde se développe. Il y a des activités adaptées autant pour les professionnels que pour les amateurs», a ajouté la secrétaire du conseil d’administration.

Les passionnés de photo ont aussi apprécié les nouvelles façons de faire du club photo. Plusieurs ont pris goût aux conférences hivernales en ligne dans le confort de leur salon.

«En janvier et en février, pas besoin de sortir, on reste à la maison et on écoute un bon conférencier. Cette année, on va en offrir une variété (pour les conférences entre le présentiel et le virtuel), mais les ateliers vont rester en présentiel quand même», a-t-elle affirmé.

De plus, pour une première année, le Club photo de Lévis participera au concours Défis interclubs Mongeon-Pépin, de la Société de la promotion de la photographie du Québec (SPPQ) qui rassemble tous les clubs photo du Québec.

Notons que l’organisme offre ses conférences au Centre Paul-Bouillé, à Charny, et est accessible aux personnes de tous âges. La période de recrutement se déroule jusqu‘à la fin octobre. Pour plus d’information, consultez le clubphotolevis.com.

Les plus lus

Critique - Une comédie à savourer sans retenue au VBP

Cet été, on se régale à l’El Dorado Snack-bar. Jusqu’au 27 août, le théâtre s’installe au Vieux Bureau de Poste (VBP) pour sa 18e saison avec une comédie savoureuse et réjouissante de Marie-Thérèse Quinton servie par les finissants du Conservatoire d’artdramatique de Québec.

Soutenir les premiers pas d’une réalisatrice en devenir

Scénariste et réalisatrice d’origine française installée à Lévis depuis quatre ans, Albane Fanny prépare La Muse, un court-métrage qui sera tourné cet été dans la région, dont certaines scènes à Lévis. Pour réaliser ce projet très personnel, la cinéaste se tourne vers la générosité du public en menant une campagne de sociofinancement.

Christopher Bard, un artiste pop rock à découvrir

Le Lévisien Christopher Bard a récemment sorti une nouvelle chanson, Time Travel Machine. L’auteur-compositeur et multi-instrumentiste, de 22 ans, sera aussi l’un des artistes à l’affiche du spectacle Surface, présenté par la Ville de Lévis au quai Paquet les 21, 22 et 23 juillet.

Coeur de Pirate et The Strumbellas complètent la programmation de Festivent

Par voie de communiqué, Festivent a annoncé, le 20 juillet, l'identité des artistes qui monteront sur sa scène principale, au parc Champigny de Saint-Jean-Chrysostome, le samedi 6 août. C'est l'autrice-compositrice-interprète québécoise Coeur de Pirate et le groupe rock ontarien The Strumbellas qui seront à l'honneur lors de cette soirée.

Un roman initiatique pour dépasser ses peurs

L’autrice lévisienne Mélanie Massouty a publié son premier roman La Dame du lac, aux éditions Deuxième Dimension, en juin dernier. Dans ce conte métaphorique et initiatique, elle explore la puissance de la pensée qui permet de découvrir qui nous sommes et se retrouver.

Expo : une Île inventée à la Maison Fréchette

Cet été à la Maison natale de Louis Fréchette, partez à la découverte de l’univers surprenant et fascinant de L’Île inventée. Ce projet artistique franco-québécois est présenté dans le cadre d’une exposition immersive et d’installations sonores.

Mathieu Lef Bouchard à Regart

Originaire de Saint-Romuald, Mathieu Lef Bouchard expose ses œuvres aux côtés de celles de l’artiste de Chicoutimi, Ysé Raoux, à l’Autre Gare jusqu’au 21 août, dans le cadre du projet Création Duo Diffusion. C’est une initiative du Centre d’artistes en art actuel Sagamie, situé à Alma dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, à laquelle le centre de Lévis, Regart, participe.

Cage The Elephant enflamme la piste de danse du Festivent

C’est le groupe rock américain, Cage The Elephant, qui foulait les planches de la scène Loto-Québec située au parc Champigny dans le cadre de la deuxième soirée du Festivent de Lévis, le 4 août. Le groupe de musique a fait danser, chanter et hurler la foule tout au long de la soirée alors qu’il a offert une performance haute en couleur et électrisante.

Humour et légèreté au théâtre d’été à Beaumont-Saint-Michel

Jusqu’au 13 août, le Théâtre Beaumont-Saint-Michel présente Une heure de tranquillité, de Florian Zeller. Comédie colorée, la pièce met en vedette Carl Béchard, Éric Cabana, Caroline Dardenne, Isabelle Drainville, Denis Marchand et Gabriel Simard.

Les Matinées classiques bientôt de retour

La prochaine édition des Matinées classiques sera lancée le 31 juillet prochain. La mouture 2022 de cette série de concerts gratuits sera bonifiée par la présentation d'activités en marge de l'événement.