CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches est l’un des cinq établissements la province où sera déployé le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM).

C’est à l'issue du Forum Adultes et santé mentale, le 29 octobre, que la ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Danielle McCann, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, en ont fait l’annonce.

Le PQPTM fait partie intégrante du nouveau programme d'accès et d'accompagnement en santé mentale, dans cinq régions de la province dont la Chaudière-Appalaches. La seconde phase du déploiement, qui s'étendra à tout le Québec, devrait s'effectuer en mars 2020.

Dans un communiqué de presse, les deux ministres ont aussi profité de l’occasion pour annoncer l'intention du gouvernement du Québec de se doter d'une stratégie québécoise de prévention du suicide.

Cette stratégie sera dotée de mesures concrètes, s'appuyant sur les plus récentes connaissances et les meilleures pratiques, et discutées avec l'ensemble des partenaires concernés. Rappelons qu'aucune stratégie de ce type n'est en place au Québec depuis 15 ans. Selon les plus récentes données de l'Institut national de santé publique du Québec, 1 046 personnes se sont enlevé la vie au Québec en 2016.

«La priorité est de faire en sorte que les personnes qui ont besoin de services de santé mentale puissent y avoir accès en temps opportun, et que ceux-ci soient bien adaptés à leur situation. Nous avons œuvré à rendre possible un déploiement rapide d'un nouveau modèle de soins et de services dans l'ensemble des régions du Québec, et nos équipes sont à pied d'œuvre dans les divers établissements afin de renforcer cette offre de service sur le terrain, à proximité des usagers», a notamment souligné Mme McCann.

Les plus lus

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Un nouveau nom pour le cégep

Le Cégep de Lévis-Lauzon n'est plus. L'institution collégiale lévisienne se nommera désormais le Cégep de Lévis. La direction de l'école a dévoilé au personnel du cégep ce changement de nom et la nouvelle identité visuelle de l'établissement le 20 août dernier.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Deux employés du CSSDN ont contracté la COVID-19

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) a confirmé, le 9 septembre que deux membres du personnel travaillant dans deux établissements différents ont obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19.

Nouvelle antenne de Vidéotron à Saint-Nicolas : la Ville refuse que le projet soit réalisé sur son terrain

Au courant de la semaine du 17 août, les élus de la Ville de Lévis ont décidé de ne pas conclure de bail avec Vidéotron en vue de l’érection d’une nouvelle antenne de télécommunications à l’arrière de la caserne de pompiers de Saint-Nicolas. C’est en raison de l’opposition des résidents du secteur que les échevins lévisiens ont rejeté le projet sous sa mouture actuelle.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

La survie racontée dans une série télé

La tribu des Primitifs, une école de survie basée à Lévis, est au cœur d’un nouveau docu-réalité qui sera diffusé à partir du 4 septembre sur Historia. Les caméras ont suivi les instructeurs Mathieu Hébert et Geneviève Lavoie ainsi que d’autres membres de cette communauté de passionnés lors de cours et d’expéditions dans des lieux sauvages du territoire québécois.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.