Une cérémonie privée a été tenue afin de souligner la livraison du NGCC Jean Goodwill à la Garde côtière canadienne. CRÉDIT : CHANTIER DAVIE CANADA

La ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Bernadette Jordan, et le commissaire de la Garde côtière canadienne, Mario Pelletier, ont souligné, lundi, la livraison du NGCC Jean Goodwill, le deuxième de trois brise-glaces provisoires de taille moyenne, à s'ajouter à la flotte après avoir terminé les travaux de radoub et de conversion au chantier naval lévisien Davie.

Les travaux ont été réalisés dans le cadre du troisième pilier de la Stratégie nationale de construction navale, qui concerne la réparation, le radoub et l'entretien des navires. Les travaux effectués sur les trois brise-glaces provisoires de taille moyenne ont permis de créer et de maintenir directement plus de 450 emplois chez Davie.

Rappelons qu'en août 2018, le gouvernement du Canada, au nom de la Garde côtière canadienne, a attribué au chantier naval Davie un contrat de 610 M$ pour l'acquisition de trois brise-glaces, et des travaux de préparation du premier navire pour le service dans la Garde côtière canadienne. Le premier des trois brise-glaces, le NGCC Captain Molly Kool, est entré en service à la fin de 2018. Le troisième brise-glace, le NGCC Vincent Massey, devrait se joindre à la flotte en 2021. Les trois brise-glaces feront partie de la flotte nationale de la Garde côtière canadienne, qui exerce des fonctions de déglaçage dans le Canada atlantique, le Saint-Laurent et les Grands Lacs pendant l'hiver, et dans l'Arctique pendant l'été. En plus du déglaçage, le navire appuiera d'autres programmes de la Garde côtière canadienne, comme les programmes de recherche et sauvetage et d'intervention environnementale.

Les travaux de conversion et de radoub effectués sur le NGCC Jean Goodwill ont consisté à améliorer les capacités de déglaçage et l'endurance, à moderniser le système de contrôle de la propulsion, à mettre à niveau l'électronique de navigation et de communication, à améliorer la cuisine, et à augmenter la capacité d'hébergement de l'équipage. Le NGCC Jean Goodwill sera basé à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, et devrait commencer à participer aux opérations de déglaçage au début de 2021. 

Le NGCC Jean Goodwill est nommé en l'honneur de feu Jean Goodwill, officier de l'Ordre du Canada. En 1954, cette infirmière crie de la communauté de la Première Nation de Little Pine, en Saskatchewan, est devenue la première femme autochtone de la Saskatchewan à terminer un programme de soins infirmiers. Jean Goodwill est également une membre fondatrice de l'Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada, et une pionnière contemporaine des services de santé publique pour les peuples autochtones.

«Davie, notre personnel et nos fournisseurs sont fiers de livrer le NGCC Jean Goodwill à notre précieux partenaire. Correspondant à la toute première conversion complète dans le cadre du programme de trois brise-glaces de taille moyenne, le Jean Goodwill va désormais servir le Canada avec distinction aux côtés du capitaine du NGCC Captain Molly Kool. Le programme des brise-glaces de taille moyenne est le plus grand ajout de capacité de brise-glace en une génération, générant directement plus de 450 emplois bien rémunérés», a notamment souligné James Davies, président-directeur général, chantier naval Davie.

Les plus lus

Suzanne Roy, une entrepreneure que rien ne pouvait arrêter

Femme d’affaires lévisienne à la tête d’une concession automobile jusqu’en 2018, Suzanne Roy est décédée le 26 décembre dernier. En partageant le récit de sa vie et son exceptionnel parcours, ses proches rendent hommage à celle «qui aimait avec tout son cœur».

Saint-Nicolas accueillera une succursale de Pizza Salvatoré

Pizza Salvatoré a annoncé, le 5 février, qu'elle ouvrira une succursale à Saint-Nicolas. La nouvelle pizzeria s’installera dans l’édifice situé au 1365, route des Rivières. L’ouverture est prévue pour le 20 avril prochain.

Le Club de golf Beaurivage ressuscite

Deux résidents de Saint-Étienne-de-Lauzon, Véronique Girard et Jean-Guy Sylvain, se sont portés acquéreurs du Club de golf de Beaurivage, le 29 janvier dernier. L’homme d’affaires lévisien qui est propriétaire de plusieurs hôtels, dont Le Concorde à Québec, ainsi que son associée veulent relancer les activités du club de golf de Saint-Étienne, qui avait fermé ses portes au printemps 2020.

Des établissements lévisiens prendront part à la Semaine de la Poutine

C’est du 1er au 7 février prochain que se tiendra la 9e édition de La Semaine de la Poutine. Il s’agit de la plus grosse édition jamais organisée en neuf ans par RestoQuébec, puisque c’est au-delà de 155 restaurants de la grande région de Québec qui présenteront une poutine originale. Plusieurs d'entre eux sont situés à Lévis.

S’ouvrir à la diversité culturelle une poupée à la fois

Le Longueuillois Gaëtan Etoga et le Lévisien Yannick Nguepdjop se sont lancés en affaires en décembre dernier alors qu’ils ont fondé Ymma Canada, une entreprise qui produit des jouets à l’image des gens issus de la diversité culturelle. Les deux entrepreneurs souhaitent offrir bien plus que des poupées à la société.

Logisco poursuitsa croissance

Le groupe immobilier Logisco a annoncé, le 2 février, des investissements sur la Rive-Nord et sur la Rive-Sud de Québec totalisant 63 M$ pour l’année 2021. Avec cette somme, l’entreprise lévisienne pourra construire au cours des 12 prochains mois 4 nouveaux immeubles totalisant 293 appartements locatifs à Sainte-Foy, Lebourgneuf et Saint-Romuald.

Six décennies d’existence pour Groupe Autobus Auger

La dernière année a marqué un cap important dans l’histoire du Groupe Autobus Auger. Le transporteur de Saint-Romuald, un important joueur de l’industrie dans la grande région de Québec, a célébré son 60e anniversaire d’existence.

Créer un produit pour lutter contre la pandémie

Au cours des derniers mois, Simon Bordeleau, un entraîneur lévisien en gymnastique, a décidé de mettre l’épaule à la roue afin de participer à la lutte contre la COVID-19. Le résident de Charny a développé un lave-mains portatif, le SaClean, qu’il espère bientôt lancer sur le marché.

Le STTCFDR critique la Coopérative funéraire des Deux Rives

Par voie de communiqué, le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la Coopérative funéraire des Deux Rives (STTCFDR) a fait une sortie, le 8 février, pour déplorer les conditions actuelles de travail. Le groupe a alors déploré le «surmenage, le manque de reconnaissance, la mauvaise gestion de l’organisation et de ses effectifs ainsi que la pénurie de main-d’œuvre» et a demandé le retour ...

COVID-19 : bonification de l’AERAM pour les réouvertures

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a annoncé une bonification du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) lors d’un point de presse, le 3 février. Les entreprises qui ont été sujettes à une fermeture pourront obtenir un allégement financier lors de leur réouverture.