vendredi 24 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Sports

Une victoire et une défaite pour le retour au jeu des Chevaliers

Les + lus

Photos : Gilles Boutin

09 janv. 2023 01:44

L’équipe de hockey lévisienne de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, les Chevaliers, était de retour au jeu depuis sa défaite en prolongation par la marque de 7 à 6 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe lors de la finale du Challenge CCM, le 18 décembre dernier. Les Lévisiens affrontaient coup sur coup le Rousseau-Royal de Laval-Montréal à l’Aréna de Lévis, le 7 janvier, et les Riverains du Collège Charles-Lemoyne à titre de visiteurs, le 8 janvier.

Les Chevaliers avaient l’opportunité de renouer avec l’action à la maison face au Rousseau-Royal de Laval-Montréal. Malgré un début de rencontre indiscipliné, c’est au milieu de la première période que la formation lévisienne a brisé l’égalité et ouvert le pointage alors que Nathan Langlois a enfilé l’aiguille. Quelques minutes plus tard, c’est Justin Garneau qui a creusé l’écart entre les deux équipes tandis que Philippe Boucher, cerbère des Chevaliers, a repoussé les 13 tirs dirigés vers son filet.

Lors du deuxième vingt, les Lévisiens ont poursuivi sur leur lancée. Alexis Tanguay ainsi que Justin Garneau ont bien installé leur équipe aux commandes portant la marque à 4 à 0. Cependant, les représentants de Laval-Montréal ont finalement trouvé le moyen de déjouer le gardien de but lévisien et ont réduit l’écart concluant l’engagement par la marque de 4 à 1.

Avec un Philippe Boucher en confiance et performant devant son filet, les Chevaliers ne se sont pas arrêtés là lors du dernier tiers. Ils ont été en mesure d’inscrire trois buts tandis que leurs adversaires ont profité d’un avantage numérique pour inscrire un second but. La rencontre s’est conclue par la marque de 7 à 2 en faveur des locaux. Dans la victoire, le cerbère lévisien a repoussé 35 des 37 rondelles dirigées vers son filet.

«Nos joueurs avaient hâte de jouer, ils sont sortis forts physiquement, ils étaient en forme. Nous avons été en mesure de capitaliser sur nos chances de marquer et c’est ce qui a fait la différence dans le match. Philippe Boucher a été très solide pour nous, sans lui, je crois que Laval-Montréal aurait compté beaucoup plus de buts», a analysé l’entraîneur-chef lévisien, Pier-Luc Giguère.

Un revers sur la route

Au lendemain de leur victoire en sol lévisien, les Chevaliers visitaient les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Il aura fallu attendre jusqu’en deuxième période de jeu avant de voir une équipe s’inscrire à la feuille de pointage. Ce sont les Riverains qui ont ouvert la marque. Cependant, les Lévisiens ont répliqué moins de trois minutes plus tard tandis que les locaux ont repris les devants une minute plus tard. La marque était de 2 à 1 en faveur des Riverains avant de retraiter aux vestiaires.

Dès le début du troisième vingt, Emerik Paradis, des Chevaliers, a inscrit son deuxième but en deux parties et a ainsi ramené les deux formations au statu quo. Toutefois, la machine des représentants du Collège Charles-Lemoyne a trouvé un moyen de reprendre les devants alors que 7 minutes et 24 secondes étaient écoulées au compteur de la troisième période. Les locaux ont tenu bon et ont ainsi vaincu les Chevaliers par la marque de 3 à 2.

«L’effort était au rendez-vous, mais on a eu de la difficulté à concrétiser nos chances de marquer. On a été en mesure de créer des chances de marquer, mais nous n’avons pas été en mesure de capitaliser», a indiqué celui à la barre des Chevaliers.

Départs et défis

Les défis seront grands au cours de la prochaine moitié de saison pour la formation lévisienne puisqu’elle perdra trois attaquants vétérans de ses rangs, dont Justin Carbonneau (Armada de Blainville-Boisbriand), Thomas Paquet (Armada de Blainville-Boisbriand) et Alexis Tanguay (Foreurs de Val-d’Or), chacun ayant gradué au sein de leur formation respective de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

«On a confiance en nos joueurs. Ce sera à nous de trouver un moyen de remplacer la place que les joueurs qui sont partis prenaient, que ce soit la place qu’ils avaient dans le vestiaire et sur la glace. Il faut que tout le monde ensemble puisse trouver un moyen de remplacer le rôle de ces joueurs», a expliqué Giguère.

Les Lévisiens reprendront le collier dès le 11 janvier prochain alors qu’ils accueilleront les Élites de Jonquière à l’Aréna de Lévis.

Les + lus