lundi 15 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Sports

Hockey

La Classique Bob Bissonnette fracasse son record

Les + lus

Photos : Gilles Boutin

25 juin 2024 10:16

La Classique Bob Bissonnette était de retour pour une septième édition, du 6 au 16 juin dernier au Complexe 2 glaces Honco de Saint-Romuald. L’organisation a de nouveau signé «un succès», surpassant de 30 000 $ son montant record de l’année dernière pour la Fondation Bob Bissonnette, le faisant grimper à 190 000 $.

Rappelons d’emblée que l’événement a été créé dans le but de rendre hommage au défunt musicien et joueur de hockey, Bob Bissonnette. Lors de la sixième édition, ce sont 160 000 $ qui avaient été récoltés, un record à ce moment.

«On a encore une fois amassé plus d’argent que l’année précédente, donc le bilan est automatiquement positif. Ce n’est que du positif pour la septième édition avec les 190 000 $ récoltés. Je pense notamment à la Mini Classique Bob Bissonnette du 8 juin, qui vient en aide aux enfants pour promouvoir l’activité physique, l’accessibilité aux loisirs et à la culture, qui a été un succès incroyable. On ne peut qu’être content de tout ce qui s’est passé sur et en dehors de la glace. C’était parfait», s’est réjoui Steve Jobidon, l’un des organisateurs de l’événement.

Dans le cadre du bilan, ce dernier avoue d’ailleurs que «tous les objectifs initiaux ont été atteints et même surpassés».

«Tout ce qui a trait au hockey était numéro un et tout ce qui a trait aux partys était parfait aussi. Évidemment, l’objectif de tout cela étant d’amasser le plus d’argent possible, on dit mission accomplie d’avoir récolté 30 000 $ de plus que le record», a indiqué Steve Jobidon.

Des nouveautés qui rapportent

Ne souhaitant pas changer la formule de l’événement, les organisateurs s’en sont tenus à la formule de base. Malgré tout, certaines nouveautés étaient au programme cette année.

«La première nouveauté, c’était l’ajout, au milieu de la classique, d’un tournoi de golf. C’est l’un des éléments qui expliquent pourquoi on a autant amassé d’argent. Juste cet ajout nous a permis d’avoir 20 000 $ en plus. Puis, l’autre nouveauté, c’était qu’il n’y avait pas de classe Rockstar, qui regroupe habituellement d’anciens joueurs professionnels, puisque les gars ont manifesté leur intérêt un peu trop tard. Ça, c’était une première, qui a eu des côtés positifs et négatifs, mais on ne peut pas dire si ça va revenir», a expliqué l’instigateur de la Classique Bob Bissonnette.             

Objectif 200 000 $ 

Voyant les «succès» des dernières éditions de la classique, Steve Jobidon ne cache pas ses ambitions en vue de la huitième édition.

«On vient d’amasser 190 000 $, donc nous nous approchons de la marque des 200 000 $. Il ne nous manque qu’un petit 10 000 $ pour atteindre ça. Pour la première fois, je ne cacherais pas qu’on se fixe un objectif d’aller dépasser ce cap l’année prochaine. Par contre, la formule ne peut pas changer, elle est vraiment parfaitement adaptée. Les participants et les visiteurs adorent tout ce qui se passe lors des 10 jours. Ça va pratiquement être un copier-coller l’année prochaine, mais on va essayer d’aller chercher plus de partenaires pour atteindre nos objectifs et nos rêves les plus fous», a conclu Steve Jobidon.

Pour plus de photos de Gilles Boutin, rendez-vous sur notre Page Facebook.

Les + lus