jeudi 30 novembre 2023
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Situation financière difficile des paroisses

Nouvelles vocations pour l’église de Pintendre

Les + lus

L’église de Pintendre sera rénovée pour y aménager six classes et une salle communautaire. Photo : Archives - Xavier Nicole

08 nov. 2023 09:38

Après quelques mois d’un projet lancé pour sauver l’église Saint-Louis-de-Pintendre, cette dernière connaît maintenant ses nouvelles vocations. Un bâtiment qui comprendra des classes y sera notamment construit dans les prochains mois.

Rappelons qu’au mois d’avril, le marguillier de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis, Roger Lachance, avait lancé le projet «Sauvons notre église» afin de trouver une entreprise prête à prendre en charge ce temple jugé désormais comme excédentaire par l’organisation.

Une propriété citoyenne

Après des rencontres explicatives et une discussion citoyenne pour dénicher des idées de projets communautaires à y réaliser afin de lui donner une deuxième vie, l’église a finalement trouvé preneur.

La paroisse vendra donc l’église à une compagnie qui sera formée de quatre familles de Pintendre. Par contre, elle gardera aussi 20 % du capital-actions. Ainsi, la paroisse restera actionnaire de l’église, mais la gestion sera assurée par les citoyens.

«Ça a pris de longues recherches des deux Lévisiens, Marc Gosselin et Bruno Montminy, pour dénicher quelque chose. Ils ont finalement trouvé, alors que l’école primaire des Moussaillons, située juste à côté de l’église, a démontré un intérêt pour le projet», a expliqué Roger Lachance, qui a également été maire de Pintendre avant les fusions municipales.

Après avoir trouvé les investisseurs, il a finalement été choisi que la partie arrière, donc la sacristie, sera complètement détruite. Par la suite, un nouveau bâtiment plus moderne y sera construit et ce seront six classes qui y seront aménagées.

Aussi, la partie avant de l’église, soit la nef, sera désacralisée et deviendra une salle communautaire à location.

«Ce sont de très beaux projets vraiment! Je dois avouer que j’ai été un peu surpris d’apprendre les nouvelles fonctions, mais j’en suis très content. Aussi, les services de culte y seront maintenus et ça, c’est très bien. Par exemple, il y aura toujours la messe du dimanche qui sera faite avec des chaises au lieu des bancs qui seront retirés», a mentionné Roger Lachance.

Dans un autre ordre d’idées, la Saint-Vincent de Paul, qui occupe l’entièreté du sous-sol de l’église, pourra y rester encore malgré toutes ces nouveautés.

«C’était une condition primordiale pour nous qu’ils puissent rester dans ces beaux locaux. C’est quand même la plus grosse Saint-Vincent de Paul de la région de Québec, alors il était normal que le tout ne change pas», a indiqué Roger Lachance.

Aussi, selon ce dernier, cette nouvelle vocation est «excellente pour la pérennité de l’église» puisque l’entente en question avec le Centre de services scolaire des Navigateurs est pour une durée de 15 ans.

«Je ne m’attendais pas à ça, mais ce qui est bien, c’est que ça assure la pérennité puisque ça va amener des revenus fermes pour une durée de 15 ans. On tenait vraiment à sauver cet endroit qui est magnifique de par son histoire et je crois que nous pouvons dire mission accomplie», s’est réjoui Roger Lachance.

Les travaux de réaménagement débuteront en janvier prochain, pour livraison en juillet.

Les + lus