samedi 13 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Pont de Québec : le Bloc déplore des «délais inacceptables»

Les + lus

CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

14 janv. 2020 01:15

Par voie de communiqué, la députée du Bloc québécois de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a critiqué, le 14 janvier, le gouvernement fédéral libéral en ce qui a trait à sa gestion du dossier du pont de Québec.

Mme Vignola a ainsi réagi à la publication d'articles révélant qu'Ottawa a lancé, le 6 janvier, un appel d'offres pour la réalisation d'une étude d'impact économique sur l'importance du pont de Québec comme lien ferroviaire et routier.

Le gouvernement fédéral justifie cette commande par le fait qu'elle sera complémentaire au travail d'Yvon Charest, le négociateur désigné par Ottawa l'été dernier pour faire débloquer le dossier de la peinture de l'infrastructure. Rappelons que le gouvernement libéral a notamment demandé à M. Charest d'étudier l'option d'un achat du lien interrives au Canadien National, son actuel propriétaire, pour permettre sa réfection.

Selon la députée bloquiste, cette décision est plutôt «une tentative d’extension des délais d’achat et de rénovations du pont».

«Le pont de Québec fait partie de notre patrimoine historique national.  C’est une artère vitale entre la rive sud et la rive nord du fleuve. Des études, il y en a eu à profusions sur ce lien. D’ailleurs, la dernière date seulement de 2017. Deux ans. Pas vingt. Il n’y a pas de changements majeurs dans les impacts du pont depuis deux ans, quand même! Rien ne justifie de payer pour une nouvelle étude.  Si tout l’argent mis dans les études au cours des dernières années avait été mis dans la restauration de ce bijou historique qu’est le pont, ça ferait longtemps qu’il serait en bon état!», a argué Mme Vignola.

Du même souffle, la députée bloquiste a donc demandé au gouvernement fédéral «d'acheter le pont et de le rénover».

Les + lus