lundi 15 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Le Collectif Virage veut que la mobilité durable soit la priorité du prochain gouvernement

Les + lus

Parmi ses demandes, le Collectif Virage veut notamment que le prochain gouvernement bonifie le service de transport en commun à Lévis. Photo : Archives

26 sept. 2022 01:17

Par voie de communiqué, le Collectif Virage, ce groupe de Lévisiens plaidant pour la mobilité durable, a demandé aux candidats en lice lors de l'actuelle campagne électorale provinciale de faire de leur enjeu leur préoccupation principale, le 26 septembre.

«Fidèle à sa mission, le Collectif Virage demande aux candidats de s’engager dans des actions qui mèneront à une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au transport, à une diminution de la congestion routière, à une sécurité accrue des déplacements à pied et à vélo, ainsi qu’à une augmentation significative des parts modales associées aux transports en commun et actifs. En matière de mobilité durable, les besoins sont grands et les attentes, élevées», a d'emblée affirmé le groupe.

Estimant que Lévis «a un lourd historique de développement favorable aux déplacements en véhicule, particulièrement en auto solo», le Collectif Virage plaide pour une migration «vers un nouveau mode de développement urbain». Pour justifier cette nouvelle philosophie que les futurs élus provinciaux de Lévis devrait défendre, le regroupement soutient que «l’accentuation de la crise écologique et l’augmentation considérable du trafic urbain ces dernières années l’exigent».

Pour atteindre cet objectif, le Collectif Virage a identifié six demandes. Le regroupement demande que les futurs élus combattent la dépendance à l’auto dans les villes ainsi qu'identifient et évaluent des solutions de transport interrives «répondant aux critères du développement durable».

Le Collectif Virage s'attend également que le prochain gouvernement garantisse la pérennité du pont de Québec en assurant son entretien et en créant un centre d’interprétation ainsi qu'assure l’entretien du pont Pierre-Laporte et étudie la possibilité d’y aménager des voies dynamiques.

Enfin, le groupe désire que le développement du transport collectif à Lévis, en particulier sur le boulevard Guillaume-Couture, la route des Rivières et le boulevard Marie-Victorin, soit accéléré et que les services actuels de la traverse Québec-Lévis soient maintenus et même bonifiés.

«Le gouvernement du Québec doit s’engager plus activement dans la recherche de solutions de mobilité durable Le développement des villes, et particulièrement des villes en plein essor économique et démographique comme Lévis, comporte des enjeux importants qui ne feront que s’accentuer au fil du temps. Une congestion routière grandissante, une pression accrue sur les milieux naturels, ainsi que des obligations financières croissantes ne sont que quelques exemples des réalités de plus en plus prégnantes pour les villes. Le gouvernement du Québec a un rôle crucial à jouer dans la résolution de ces enjeux. Pour les années à venir, des gestes audacieux et transformateurs sont attendus. Les défis liés à la crise écologique nous y obligent. La passivité n’est plus une option. L’urgence climatique, c’est maintenant», a conclu le Collectif Virage.

Les + lus