samedi 24 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Les RTF demandent de l'aide de Québec

Les + lus

Photo : Courtoisie

22 déc. 2022 08:28

À l’occasion de sa tournée régionale automnale, le Regroupement des ressources résidentielles adultes du Québec (RESSAQ) a recueilli, jusqu’à maintenant, plus de 700 signatures à une pétition demandant une bonification urgente de la compensation financière quotidienne des ressources de type familial (RTF) à l’adulte afin qu’elles puissent faire face au présent contexte inflationniste.

Pour accentuer la pression sur Québec, le RESSAQ souhaite d'ailleurs que sa pétition soit déposée à l’Assemblée nationale du Québec à la prochaine session parlementaire.

Dans sa lettre de doléances, l'association rappelle les impacts de l'importante hausse du coût des aliments et des biens essentiels sur les budgets de ses membres. Rappelons que chaque RTF reçoit une compensation financière quotidienne de 28,97 $ pour chacun de ses résidents afin d'offrir une gamme de services de base. De cette somme, 40 % (11,58 $) sont affectés aux frais variables incluant l’épicerie, certaines fournitures d’hygiène ainsi que l’essence. Le RESSAQ juge que le tout «est nettement insuffisant dans le contexte inflationniste actuel».

Le regroupement déplore particulièrement que les ressources intermédiaires (RI), «qui offrent essentiellement les mêmes services qu’une RTF», reçoivent une compensation financière journalière supérieure de l’ordre de 38,80 $, soit 9,83 $ de plus que les RTF. Lors de la signature de la dernière entente collective entre le RESSAQ et le gouvernement provincial, la compensation financière des RTF «n’a été augmentée que de 0,30 $ par jour par usager». Ainsi, l'association demande une bonification urgente de cette compensation.

« Les ressources membres du RESSAQ travaillent sans relâche pour faire preuve de résilience et de créativité pour pallier la hausse vertigineuse des coûts des aliments, de l’essence et des biens essentiels, a mentionné Hugo Légaré, président du RESSAQ. Elles méritent d’être compensées adéquatement et équitablement, au même titre que les RI.»

Les + lus