samedi 13 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Plus de détails sur l'élection partielle à venir dans le district Christ-Roi

Les + lus

Photo : Archives

07 janv. 2023 08:23

Élections Québec a dévoilé plus de détails, le 6 janvier dernier, sur l'élection partielle à venir en février afin de pourvoir le poste de conseillère ou conseiller du district Christ-Roi (numéro 12) au sein du conseil municipal de la Ville de Lévis.

Rappelons que cette élection partielle est nécessaire à la suite de la démission, en octobre dernier, de la conseillère élue à ce poste lors des élections municipales générales de 2021, Andrée Kronström. Élue sous les couleurs de Lévis Force 10 (LF10), le parti du maire Gilles Lehouillier, l'avocate a pris cette décision afin de poursuivre sa carrière de coroner.

Si plus d'une personne pose sa candidature pour le poste à pourvoir dans le district Christ-Roi, il y aura une élection le dimanche 19 février. Un jour de vote par anticipation se tiendra également le dimanche 12 février. Les électrices et les électeurs de Lévis dont le domicile ne se trouve pas sur le territoire de la Ville peuvent également demander, au plus tard le 29 janvier, à voter par la poste. Le vote par correspondance aura lieu du 1er au 17 février. Également, la Ville de Lévis a prévu une journée de vote itinérant dans les résidences privées pour aînés admissibles, le 13 février.

Les personnes qui souhaitent poser leur candidature à ce poste peuvent le faire au bureau de la présidente d'élection, sur rendez-vous et aux jours et aux heures indiqués sur le site Web de la Ville, au www.ville.levis.qc.ca/la-ville/election-municipale/.  Elles ont jusqu'au vendredi 20 janvier, à 16h30, pour le faire.

Pour le moment, seul Repensons Lévis (RL), le parti d'opposition à l'Hôtel de Ville, a dévoilé son candidat lors de cette élection partielle. RL a jeté son dévolu sur Alexandre Fallu, un diplômé en urbanisme et ardent défenseur de la mobilité durable, pour obtenir un deuxième siège au conseil municipal.

Pour sa part, LF10, la formation politique qui détient presque tous les sièges à l'Hôtel de Ville, n'a pas encore partagé l'identité de la candidate ou du candidat qui tentera de conserver ce district sous ses couleurs en février prochain. En entrevue avec le Journal en décembre, son chef et maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cependant soutenu que le parti avait reçu «plusieurs candidatures de qualité» pour ce poste.

Règles sur le financement politique et sur le contrôle des dépenses électorales

Dans un autre ordre d'idées, Élections Québec a profité de l'occasion pour rappeler que les règles liées au financement des personnes candidates ainsi qu'au contrôle des dépenses électorales s'appliquent tout au long de la période électorale, qui prendra fin à la fermeture des bureaux de vote, le dimanche 19 février. Ces règles stipulent notamment que :

- Toute personne candidate doit détenir une autorisation pour recueillir des contributions, pour effectuer des dépenses, pour contracter des emprunts ou pour utiliser tout matériel;

- Seuls les électrices et les électeurs ont le droit de faire des contributions;

- Les dépenses électorales des partis politiques et des personnes candidates sont limitées;

- Le public doit pouvoir connaître les sources de financement et les dépenses électorales des entités politiques en consultant les rapports financiers annuels et les rapports de dépenses électorales déposés à la Ville.

Avec la collaboration d'Alexandre Bellemare

Les + lus