jeudi 29 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Qualité de vie, environnement et mobilité au menu de 2023 de Gilles Lehouillier

Les + lus

Photo : Alexandre Bellemare - Archives

13 janv. 2023 07:24

Si 2022 a été une année importante pour la Ville de Lévis en termes de projets, cette dernière poursuivra sur sa lancée au cours de la prochaine année. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les volets de la qualité de vie, de l’environnement ainsi que de la mobilité seront au cœur des priorités de la municipalité.

En entrevue avec le Journal, le 16 décembre dernier, M. Lehouillier a dressé un bilan positif de l’année 2022.

«Le pas le plus important que nous avons fait (en 2022), c’est au niveau de la mobilité durable, notamment pour le transport en commun. Nous avons complété les expropriations et nous sommes actuellement en appel d’offres pour la construction de nos voies réservées (sur le boulevard Guillaume-Couture)», a-t-il soutenu.

Il a ajouté que Lévis rattrape les villes comparables, comme Saguenay et Trois-Rivières, en termes de contributions des municipalités au financement des sociétés de transport en commun.

Également, 2022 a été synonyme de mise à niveau des équipements sportifs ainsi que de développement industriel en robotisation et en intelligence artificielle. La poursuite de ces derniers éléments se trouvera aussi dans les désirs de la municipalité au cours de 2023.

Le maire continuera de demander l’ajout d’une glace à l’Aréna de Lévis et la Ville travaille afin de développer un partenariat avec le Collège de Lévis pour son futur complexe de soccer intérieur.

2023 : une année importante

Selon Gilles Lehouillier, la prochaine année sera une année importante pour la région, notamment en raison de Chantier Davie.

«Pour 2023, la reconnaissance de la Davie dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale sera une nouvelle importante. On parle à terme de quelque chose entre 13 à 15 G$ de contrats, du travail pour 20 à 25 ans. Et il y aura plus que ça, la Davie, c’est 870 fournisseurs d’un peu partout au Québec, les retombées seront énormes», a expliqué le premier citoyen.

Déjà, quelques entreprises de renommée internationale ont sondé la Ville afin d’en savoir davantage sur la disponibilité de terrains industriels, selon le premier citoyen. Une foule de projets attendent Lévis au cours de la prochaine année, notamment au niveau de la qualité de vie, dont les agrandissements du Vieux Bureau de Poste (NDLR : confirmé par les gouvernements supérieurs le 12 janvier, après l'entrevue accordée par le maire au Journal) et du Centre culturel de Lévis ainsi que la mise à niveau des arénas André-Lacroix et de Bernières. La municipalité souhaiterait se pencher sur le projet de rénovation de l’amphithéâtre du Cégep de Lévis.

Aussi, le projet de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture sera un projet majeur. Toutefois, la Ville reste aux aguets concernant la montée importante de l’inflation.

«Si des projets se retrouvent à des frais trop élevés, soit nous allons les réviser ou les reporter. Ça, nous avons été clairs là-dessus. […] On souhaite créer un groupe de travail dont l’objectif sera précisément de nous établir des balises pour qu’on regarde chaque projet (dans ce contexte)», a assuré M. Lehouillier.

De plus, l’année à venir permettra à la municipalité de déployer son nouveau fonds vert et le maire croit qu’il atteindra son plein potentiel dès 2023.

L’engouement pour Lévis demeure important depuis plusieurs années, y compris en 2022. La municipalité arrive à un «point carrefour», estime Gilles Lehouillier.

«Ça va nettement au-delà de nos espérances, il est clair que nous souhaitons actualiser notre approche sur les projets à venir de développement à la Ville de Lévis pour voir si nous sommes en mesure de tenir un tempo aussi élevé.»

Une élection partielle à venir

C’est le 19 février prochain que l’élection partielle du district Christ-Roi se tiendra afin de remplacer la conseillère municipale démissionnaire Andrée Kronström. Au moment d’écrire ces lignes, le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10) n’a toujours pas annoncé le candidat ou la candidate qui briguera les suffrages pour son parti.

Cependant, il assure que de «très grosses pointures» ont proposé leur candidature et qu’un comité de sélection au sein du parti se penchera là-dessus afin d’annoncer celui ou celle qui représentera LF10 lors de cette élection. 

Les + lus