samedi 25 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Le maire Lehouillier fait le point sur les dossiers municipaux

Les + lus

Photo : Gilles Boutin - Archives

27 févr. 2023 05:50

En marge du conseil municipal du 27 février 2023, le maire Gilles Lehouillier a fait le point sur plusieurs dossiers en cours.

Le maire de Lévis a d’abord salué l’accord conclu la semaine dernière entre la Société de transport de Lévis (STLévis) et ses chauffeurs, qui prévoit notamment que le nombre de postes permanents passera de 80 à 95 d’ici la fin de 2027. Une augmentation qui était demandée par les conducteurs d’autobus. 

«Je pense que cette nouvelle convention collective répond aux préoccupations exprimées par chacune des parties, mais surtout ça va nous permettre de relever sereinement les défis qu’entraînera le développement de nos services sur l’ensemble du territoire», a-t-il souligné. Gilles Lehouillier s’est dit «très fier» de la signature de cette «belle» entente.

Le maire croit que le pacte favorisera la mise en place des mesures prioritaires présentées par la Ville en 2020 : l’augmentation de l’offre de service de la STLévis, l’augmentation de la fréquence, une meilleure desserte des parcs industriels, le doublement des stationnements incitatifs, la modernisation du système de vente, l’électrification et la construction d’un nouveau garage. 

Le prolongement d’Étienne-Dallaire ira de l’avant

Après la défaite du candidat de sa formation Lévis Force 10 lors de la récente élection partielle dans le district Christ-Roi, Gilles Lehouillier a réitéré sa volonté de poursuivre le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire jusqu’à la rue Charles-Rodrigue. «Notre stratégie est toujours la même», a-t-il assuré, avant de rappeler que le prolongement ajoutera une voie dans chaque sens et une piste cyclable. 

Le maire ne croit pas que cette décision va à l’encontre du message des électeurs, puisqu’ils ont donné la majorité à l’équipe du maire Lehouillier lors des dernières élections municipales générales, en 2021.

Une nouvelle zone de conservation de 13,5 hectars

C’est ce soir que le conseil municipal présentera le projet de règlement qui permettra de reconnaître l’espace situé entre la rue Charles-Rodrigue et le chemin des Îles comme zone de conservation. 

Au total, 13,5 hectares, soit l’équivalent de 26 terrains de football, changeront de statut. L’objectif est de protéger davantage la diversité naturelle de cette zone et de restreindre les usages possibles. 

«Comme à Québec, on veut nous aussi atteindre les 30 % (de territoire) en zone de conservation dans notre ville, a fait valoir Gilles Lehouillier.

La Ville annule un appel d’offres

Le maire a mis son veto à une résolution, à la suite d'une recommandation de la direction générale, afin de mettre fin à un appel d’offres lancé pour des services de réparation mécanique pour des camions lourds. 

«Nos équipes ont constaté une situation préoccupante concernant les soumissions reçues durant l’appel d’offres public. C’est la raison pour laquelle on préfère rejeter toutes les soumissions. Actuellement, les directions concernées examinent en détail la teneur des dossiers», a expliqué le maire. 

Et d’ajouter que «la Ville est soumise à des standards élevés en regard de l’octroi des contrats. Elle se doit donc d’exercer une vigilance de tous les instants pour préserver l’intégrité du processus».

Il est en effet permis aux municipalités, lorsqu’elles ont des motifs valables, de décider de ne pas octroyer de contrat même si un appel d’offres a été lancé. 

11,5 M$ d’investissements prévue au cours de l’année 2023

Dans le cadre de son programme quinquennal d’immobilisations (PQI), la Ville de Lévis a confirmé, lors du dernier comité exécutif, des investissements de 11,5 M$ au cours de l’année 2023 visant l’entretien de ses infrastructures.

Une première activité organisée dans le cadre du programme de soutien aux initiatives citoyennes

Le Pentathlon d’hiver de Saint-Étienne, tenu lors de la dernière fin de semaine, est le premier projet appuyé par la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis dans le cadre du programme de soutien aux initiatives citoyennes, a rappelé Gilles Lehouillier. 

«Jamais je n’ai vu autant de monde dans un rassemblement de quartier comme celui (qui s’est tenu le week-end dernier). Le stationnement du golf était bondé. Alors, on va poursuivre ces initiatives citoyennes», s’est réjoui le maire.

Grâce à un parrainage de la Corporation de développement communautaire, la Ville peut désormais soutenir des activités organisées par des gens de la communauté. «Des citoyens venaient nous voir et mettaient de l’avant des initiatives, mais on ne pouvait pas financer des citoyens», a rappelé Gilles Lehouillier.

 

Les + lus